Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Assurance chien : le maximum d’informations sur la vaccination

Pour devenir propriétaire d’un animal de compagnie, il y a différentes mesures obligatoires à prendre. Pour adopter un animal, le futur propriétaire doit être en mesure de fournir à son compagnon les soins convenables pour garantir sa santé. Il faut régulièrement lui offrir les soins médicaux dont il a besoin pour le tenir en bonne condition de santé. Des suivis vétérinaires ainsi que des mesures de prévention tels que les vaccins sont strictement recommandés.

Faire vacciner son chien, en quoi cela s’avère nécessaire ?

Faire vacciner un chien n’est pas une mesure strictement obligatoire, mais celle-ci paraît  indispensable, sauf le cas du vaccin antirabique qui permet de protéger le chien contre la rage : ceci est plus ou moins obligatoire. Un chien vacciné est protégé des maladies virales car ses anticorps sont stimulés pour avoir cet effet. Le vaccin est tout à fait différent du sérum qui est tout simplement une injection d’anticorps mais ceci serait détruit rapidement par le corps. Le sérum nécessite une fréquente administration.

Les vaccins vivement conseillés pour les chiens

D’abord, il y a le vaccin anti rage qui paraît obligatoire pour éviter la propagation des virus des autres chiens qui sont déjà contaminés par la rage. L’euthanasie est une solution pour un chien non vacciné et qui aurait été en contact avec des autres chiens enragés. Par faute de mesure prévention de la part du propriétaire, c’est-à-dire que si un chien n’a pas été vacciné est qu’il aurait été atteint de la rage, l’assurance ne le prend plus en charge. Pour un chien qui doit passer sa frontière régionale, voyager dans les transports en commun ou se mettre en fréquentation des endroits publics, cette vaccination est extrêmement obligatoire.

Tous les vaccins ne sont pas exigés par la loi, il y a un grand nombre qui n’est pas du tout recommandé. D’ailleurs, certains d’entre eux comme les vaccins contre la maladie de Carré et le parvovirose  sont plutôt conseillés pour la protection des chiens contre les maladies virales et très contagieuses.

Les vaccinations anti parasitaires

Des vaccins semblent bien utiles selon les conditions physiques, environnementales et de santé du chien. Dans  la brousse, les chiens sont fréquemment piqués par les petits parasites. En effet, ils peuvent être atteints des infections bactériennes comme la maladie de la Lyme. Tous les six mois ou au plus tard chaque année, les vaccins doivent être rappelés dans les endroits infestés.

Afin de protéger les chiens d’une infection bactérienne, la leptospirose est le vaccin approprié. Un chien peut facilement attraper des bactéries lors d’une baignade dans des eaux stagnantes. On recommande le vaccin contre la piroplasmose et le vaccin contre la maladie de la Lyme pour une protection de l’animal vis-à-vis des piqûres des tiques. Le chien de maison peut se passer de ces vaccins.

Pour information, le vaccin pour chien n’agit pas dans l’immédiat. L’animal ne serait protégé qu’après quinze jours de la vaccination. Puis, les chiens de moins de deux mois ne doivent pas encore être vaccinés car à cet âge, les anticorps ne sont pas encore en abondance. Cependant, un mois après la primo-vaccination, on effectue un rappel.