Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Chien malade qui bave beaucoup – Que faire ?

La salivation est un phénomène physiologique normal. De plus, le chien écume de la gueule plus que certains autres animaux. Mais quand cela devient excessive et survient de manière inhabituelle, il convient d’être attentif. Il faut donc se poser quelques questions. Pourquoi le chien bave beaucoup et comment traiter la maladie qui peut en être la cause ?

Pour le canidé domestique, la bave est une sorte de mucus, une sécrétion visqueuse qui joue des rôles importants pour l’animal. Primo, la salive permet de faciliter  l’ingestion des particules solides (lambeaux de chair, particules d’os, croquettes, etc.) en lubrifiant leur passage tout au long des tubes digestifs. Secundo, comme la sudation ou transpiration est très infime chez le chien, c’est ce mucus qui régule en partie sa température corporelle. De ces faits, 4 phénomènes peuvent provoquer une salivation abondante sans pour autant être le signe d’un problème de santé.

  • Premièrement, le chien peut saliver quand le chien a faim et qu’il est en présence de nourriture qui lui plaît. C’est le réflexe de Pavlov qui prend le dessus quand l’aliment ou la friandise agit en stimuli.
  • Deuxièmement, le chien peut saliver quand il a chaud. Il essaie ainsi d’inspirer de l’air frais et d’expirer de l’air chaud pour maintenir sa température corporelle à la normale (38,5 °C). La salivation est provoquée par l’ouverture de sa gueule et lui est utile pour rafraîchir l’air.
  • Troisièmement, un mâle peut saliver beaucoup en présence d’une femelle tandis que cette dernière peut baver en présence d’hormone sexuelle mâle.
  • Enfin, le chien peut baver s’il mâche un jouet ou un os.

À noter également que les chiens de race molossoïde comme le dogue de bordeaux, le Dogue allemand, le Pit Bull, le Boerboel ou encore le Bull Mastiff bavent plus que les autres races.

Un chien ne peut pas communiquer oralement à son maître s’il ressent quelque chose qui va mal dans son corps. Aussi, on devrait rester attentif au moindre changement de comportement. Quand il bave plus que d’habitude et que d’autres symptômes comme une respiration saccadée, une monté de température, une surexcitation ou au contraire une léthargie surviennent, c’est que le chien est malade. Il se peut aussi qu’un corps étranger peut être présent dans son corps. Voici les causes d’une abondante salivation du chien.
Problèmes bucco-dentaires
La glande salivaire se trouve dans la bouche, il est normal que cette partie de l’anatomie du chien essaie de lutter contre un problème gênant en secrétant beaucoup de liquide.

  • Blessure buccale : une blessure dans la bouche peut causer un excès de salive et dans ce cas, elle peut s’accompagner de sang ou de pus.
  • Objet étranger  : cela arrive quand quelque chose est coincé entre ses dents, sous sa langue ou dans ses gencives. Cela peut être un morceau d’os, de bois ou d’objet solide que le propriétaire peut enlever lui-même ou avec l’aide d’un spécialiste.
  • Gingivite du chien : une infection des gencives se manifeste par leur hypersensibilité accompagné de rougeur et durant laquelle une partie des racines des dents sont dénudés. L’animal souffre et il peut même avoir du mal à manger. Cela s’accompagne bien sûr d’une salivation excessive.
  • Parodontite  du chien : c’est une aggravation de la gingivite. L’infection progresse vers les tissus qui soutiennent les racines des dents. Elle peut provoquer le déchaussement de celles-ci.  L’animal souffre énormément quand il mange et il finira par délaisser toute nourriture de forme solide.
  • Abcès dentaire du chien : l’abcès dentaire peut provoquer également excès de bave chez le chien.
  • Infection de l’amygdale du chien .

Intoxications et réactions allergiques
La forte salivation peut provenir également d’une substance que l’animal de compagnie ait pu ingérer ou qui lui ait été administrée par un insecte venimeux.

  • Allergie à une alimentation : il est possible que l’animal soit intolérant à des aliments inoffensifs pour ses congénères et pour l’homme. Dans ce cas, en plus de baver abondamment, le chien peut vomir ou s’essouffler. Il se peut même soit atteinte d’une diarrhée aigu.
  • Empoisonnement : dans la nature, le chien peut rencontrer beaucoup de substances toxiques qu’il peut ingérer par inadvertance. Il en est des insecticides, d’herbicide ou d’antigel que l’on pulvérise sur le jardin. Les chiens ont tendance à avaler certains herbes surtout quand ils ont une maladie de l’appareil digestif. Il se peut également que le toutou ait pu avaler des plantes vénéneuses.
  • Les animaux et insectes venimeux : le chien peut être attaqué par les venins et les poils ou aiguilles empoisonnés d’un ennemi. L’attaque des chenilles processionnaires est l’une des plus dangereuses et plus meurtrières pour notre compagnon et pour nous-mêmes. Aussi, il faut être très prudent.

Certaines maladies engendrent une abondante salivation du chien. La sécrétion salivaire devient anormale quand il est atteint de l’une de certaines pathologies. En cas de mal de transport, le voyage en voiture peut perturber le chien. Il est atteint de la nausée, il bave beaucoup et il peut même vomir. S’arrêter pour lui faire prendre l’air est le meilleur geste à faire. Il y a aussi le coup de chaleur. Ce dernier peut être fatal pour le chien. Quand il fait très chaud dehors et que l’animal est exposé à la chaleur, il se peut que c’est le coup de chaleur qui provoque la forte salivation. Il convient d’être attentif aux signes comme l’ halètement plus prononcé, l’apparition de mousses sur le museau et un comportement inhabituel.
La maladie de foie peut faire en sortes que le chien bave beaucoup. Quand le foie est malade ou victime d’une insuffisance hépatique, il n’arrive plus à éliminer les toxines et l’excès d’ammoniac dans le corps. Cela produit de nombreux symptômes comme la jaunisse ainsi que l’excès de salivation. La rage est une maladie virale grave et dangereuse. Elle peut provoquer une forte bave (plutôt des écumes blanchâtres). S’ensuivent d’autres symptômes comme la désorientation et l’agressivité.

Que le chien bave beaucoup ou qu’il lui arrive quelque chose d’autre d’inhabituel, la première chose à faire est de l’emmener tout de suite voir un vétérinaire. Et quand il s’agit d’un problème plus grave, pour augmenter ses chances de survie et pour vous protéger aussi, il est recommandé d’être attentif aux autres symptômes et d’agir en conséquence. Et encore une fois, il ne faut jamais manquer d’appeler le vétérinaire.

  • Excès de sécrétion salivaire suivie d’ halètement ou d’essoufflement : on doit prendre régulièrement la température de l’animal afin d’avoir d’autre élément pertinent pour le diagnostic. Quand le coupe de chaleur est le plus probable (chien attaché sous le soleil, long promenade à pied, chien resté dans la voiture, etc.), il faut l’extirper tout de suite de la situation dangereuse. Il convient donc de lui présenter de l’eau à boire et de baisser sa température avec une serviette froide.
  • Abondance de salive plus difficulté à manger : on doit commencer par inspecter la bouche à l’aide d’une lampe pour détecter une blessure, une inflammation ou un objet étranger qui s’y loge.
  • Bave excessive plus cris de douleurs : on doit se protéger avec des gants et manipuler délicatement le chien. Il peut s’agir par exemple d’une attaque de chenilles processionnaires. Le vétérinaire est le seul recours.
  • Excès de salive plus œdèmes : le chien peut être victime d’allergie due à une piqûre d’insecte, un antihistaminique lui est salvateur.
  • Apparition de symptôme de la rage : il faut appeler un vétérinaire ou le service de la fourrière.