Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Chien malade vomissement – Que faire ?

Lorsqu’un chien se met à vomir, c’est un signe précurseur que quelque chose va mal dans son corps. Cependant, le propriétaire ne doit pas en devenir paranoïaque pour autant. Comme pour l’homme, le vomissement provient généralement d’un problème au niveau de la digestion soit suite à une maladie gastrique soit suite à une nourriture que l’animal n’a pas pu bien digérer. Le plus souvent de simples suivis médicaux peuvent suffire pour remettre la bête sur patte. Mais concrètement, en cas de vomissement, que doit faire alors le propriétaire?

Il est important de bien définir un vomissement pour un animal. En effet, on le confond souvent avec l’action de régurgiter. La régurgitation suit directement un repas. L’animal, qui a avalé trop rapidement sa nourriture ou a avalé de travers les aliments, sort machinalement une certaine quantité d’aliments. Dans ce cas, l’affaire est vite classée étant donné que le système de réponse du corps de l’animal a résolu le problème. Dans le cas d’un vomissement, le contenu de l’estomac de la bête est refoulé. Cette action intervient durant la période de digestion, donc quelques temps après avoir mangé. Le système digestif de l’animal a répondu à un problème par l’action de vomir. Cependant, ce n’est pas pour autant que la pathologie est résolue.

Durant le vomissement, l’animal ressent des douleurs ou des spasmes au niveau de l’abdomen. C’est d’ailleurs à ce niveau qu’une contraction involontaire est constatée pour l’animal. Ce dernier n’a d’autres choix que de refouler une grande partie, sinon la totalité, du repas qu’il a pris. Il n’a aucune maitrise sur cette action naturelle de son corps. Aussi, il peut le faire même en plein milieu du salon de son propriétaire. Très souvent, comme il a du mal à digérer, l’animal est vite fatigué et n’est pas très actif avant et après le vomissement.

Tout d’abord, il est important que le propriétaire de l’animal reste calme. La plupart du temps, le vomissement n’est pas une chose grave. Peut-être que l’animal a trop mangé ou bien qu’il n’a pas tout simplement pu digérer un type d’aliment qu’un convive lui a donné lors d’une fête par exemple.

Ensuite, il faudra arrêter de lui donner à manger. L’origine de son mal provient généralement de ce qu’il vient de manger. On doit par conséquent arrêter de lui en donner. Les professionnels de la santé animalière préconisent de lui laisser un laps de temps important pour qu’animal puisse jeûner et réparer son corps de lui-même. Souvent, il est conseillé de le laisser dans un état de diète durant une journée entière.

Puis, il faudra veiller à le réhydrater convenablement même durant la période de jeûne qui lui est imposée. En effet, en ayant vomi, il a perdu très certainement beaucoup d’eau. Son corps a alors besoin de se réhydrater pour retrouver un peu de tonus et pour compenser la quantité d’eau qui vient de sortir. Le propriétaire devra vérifier que son chien a constamment de l’eau à sa disposition et en quantité suffisante.

Enfin, il est important de noter que le vomissement ne s’arrêtera pas au bout d’une fois. Jusqu’à ce que tous les éléments qui ont perturbé la digestion soient expulsés, le chien continuera de vomir. Ces vomissements seront espacés et finiront très certainement après 24 heures. S’il est possible de connaître les produits qui ont rendu intolérant l’animal, il est évident qu’il faudra les éviter dans son alimentation future car cela produira toujours les mêmes effets vis-à-vis de l’animal.

Les professionnels de la santé des animaux conseillent assez souvent de passer directement chez le vétérinaire après le vomissement d’un animal. En effet, le docteur pourra diagnostiquer plus en détail ce dernier. Il pourra trouver plus facilement les causes qui ont conduit au vomissement et proposer des solutions adéquates. Cela évitera très certainement d’éventuelles complications à l’avenir et permettra au propriétaire d’avoir l’esprit tranquille.

Cependant, si on a décidé de garder l’animal à la maison après qu’il est vomi, il faudra faire attention à certains signes. Lorsque, par exemple, le vomissement ne s’arrête pas au bout d’une journée ou lorsque l’animal a une apparence fatiguée, le passage chez le vétérinaire doit être obligatoire. Surtout, si le propriétaire constate que son chien a de la fièvre, il ne doit pas perdre un instant étant donné que cela signifie très certainement que le corps de l’animal réagit face à une infection.

Le vomissement peut être dû à de la nourriture que l’animal ne supporte pas ou qu’il digère mal. Mais il peut aussi être le signe d’une maladie bénigne au niveau du système de digestion comme une gastrite ou encore être le signe d’une pathologie plus grave comme un cancer de l’intestin ou une hépatite. Le passage chez le vétérinaire doit alors être pris au sérieux pour le bien-être de l’animal. De plus, même une maladie bénigne comme la gastrite peut devenir mortelle pour un animal si elle n’est pas bien traitée. Les soins doivent être faits au plus vite pour optimiser la guérison de l’animal et pour éviter que son état ne devienne plus critique.

Pour éviter que ce genre de chose n’arrive à l’animal dans le futur, il faudra prendre quelques précautions. Tout d’abord, on doit être au courant des aliments et des produits que l’animal ne supporte pas. Lorsqu’il l’a vomi ou a causé son vomissement la première fois, il ne le supportera pas la prochaine fois. Le propriétaire doit impérativement en tenir compte dans l’alimentation de son animal.

Ensuite, lorsqu’on se trouve avec des personnes en dehors du foyer et qui ne connaissent pas très bien l’animal, il faudra faire attention à ce qu’elles donnent à la bête. Les gens n’ont pas forcément de mauvaises intentions. Cependant, ils ne savent pas aussi ce que l’animal ne supporte pas. Dans un élan de générosité, vos contacts peuvent donner un produit que l’animal ne supporte pas en supposant bien faire et en pensant avoir gâté l’animal pour faire plaisir à son propriétaire.

Puis, il faudra faire attention à l’alimentation générale de l’animal. On doit éviter de lui donner des aliments trop difficiles à digérer, trop gras ou encore en trop grande quantité. Non seulement, cela pourrait avoir des conséquences sur son système digestif, mais en plus de cela, le risque d’obésité ou de problème de surpoids peut arriver assez rapidement. Comme tous les animaux, la petite bête de la maison ne mange que pour survivre et c’est tout. Son corps n’est pas destiné à recevoir plus que nécessaire à sa survie, même s’il a été domestiqué.

Enfin, les vétérinaires proposent assez souvent des médicaments pour prévenir certaines maladies à la base de vomissements des animaux domestiques. La maladie la plus constatée chez ces derniers et qui crée ce genre de symptôme, est l’existence des vers intestinaux. La prise de vermifuge est par conséquent souvent conseillée par ces professionnels du monde animal. On doit juste veiller à ce que les chiens les prennent régulièrement selon leur prescription.