Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Comment pratiquer une activité physique avec son chien ?

Faire du sport avec un animal de compagnie est le meilleur moyen permettant de renforcer les liens du maître avec son toutou. D’ailleurs, la pratique d’une activité physique est indispensable pour tout chien. Seulement, il s’avère capital de bien déterminer le niveau d’activité physique correspondant à l’âge, à la race et à l’état de santé de l’animal. Cet article permettra d’apprendre davantage sur l’importance des activités physiques pour un chien, le type de sport qui lui convient. Les maîtres sauront ainsi quelle quantité d’exercice pour un tel ou tel chien. Il convient aussi d’apporter quelques règles d’or à ne pas négliger pour une pratique harmonieuse d’un sport canin ainsi que des indications à suivre avant de commencer une activité sportive.

Quelle que soit la race d’un chien, il a toujours besoin de pratiquer des sports régulièrement afin d’éviter d’éventuels problèmes de santé qui peuvent en découler. En outre, faire du sport permet à un animal de compagnie d’augmenter son espérance de vie surtout si l’exercice est adapté aussi bien à sa taille, à son âge, à sa race qu’à sa forme. Mais à part cela, la pratique d’une activité sportive avec un animal de compagnie permet aussi de consolider davantage la confiance et la complicité entre le propriétaire du chien et l’animal même. En d’autres termes, ce sera toujours une belle occasion pour mieux approfondir la complicité entre le maître et son compagnon tout en permettant de parfaire l’éducation de ce dernier. Il est d’ailleurs à ajouter que toute pratique sportive canine permet d’aider un maître à canaliser rapidement la fougue de son toutou. Enfin, faire du sport avec son chien permet ainsi de faire plaisir à soi-même et surtout faire plaisir à l’animal. Pratiquer une activité physique avec son chien lie l’utile à l’agréable.

Il est tout à possible de recenser une grande liste de sports canins. En voici quelques-uns qui semblent être les plus populaires et les plus pratiqués.

  • L’agility : il s’agit d’une discipline sportive assez complète. Il incite l’animal à effectuer un parcours d’obstacles sous la direction de son maître. Puisqu’il sera débarrassé de son collier et il sera sans laisse, son maître verra par lui-même s’il est en mesure, ou non, d’interagir avec son chien.
  • Le canicross : c’est une activité sportive qui est surtout destinée aux chiens plus sportifs. Il s’agit d’une discipline qui demande au chien et à son maitre de courir ensemble afin de franchir de multiples obstacles tout en étant lié l’un à l’autre. En parallèle, il y a également le cani-VTT, la canicourse et pourquoi pas la canimarche qui sont tous des sports d’endurance sur le principe du tractage.
  • Le disc dog ou frisbee : c’est une activité qui consiste à faire rapporter à l’animal un petit objet qui est comme une soucoupe volante mains miniature. Elle fait partie des préférés des maîtres étant donné qu’elle convient à toute race de chiens et est convenable aux maîtres qui ne sont pas assez sportifs.

En outre, il est possible de recenser certaines activités sportives canines réservées à certaines races ou certains types de chien. Entre autres, le cavage qui est une épreuve de recherche de truffes s’adresse surtout à quelques races de chiens réputées pour leur flair. Il y a aussi des activités réservées uniquement aux lévriers comme la poursuite à vue sur leurre ainsi que le racing. De même, des épreuves de pistage ou de travail à l’eau ou encore le travail sur mouton sont surtout destinées aux chiens de berger ainsi que de Bouvier.

Le niveau d’activité qui convient à un chien doit être choisi en fonction de chaque moment de la vie de l’animal. Ainsi, il sera différent pour un chiot commençant juste des activités sportives, des jeunes chiens à la fois forts et résistants et pour des chiens âgés ayant des états de santé beaucoup plus fragiles. En principe, il est possible de classer les chiens sous 4 catégories dont peu actives, modérément actives, actives et très actives. Ainsi, tout chien calme ou peu actif comme le Bichon frisé, le Pinscher nain et le Cocker croisé, peut pratiquer des sports de faible intensité et d’une durée d’environ une heure par jour.

Quant aux chiens modérément actifs comme le Terrier écossais, l’Airedale terrier ou encore le Setter anglais, ils peuvent faire des exercices durant une à trois heures par jour. Les chiens actifs comme le Bordier collie, le Golden retriever, les Bergers allemands ainsi que tous les groupes de chiens d’utilité et de chiens de chasse peuvent pratiquer du sport entre trois et six heures par jour. Enfin, les chiens très actifs comme les chiens de traîneau quant à eux peuvent pratiquer des activités sportives dans des conditions très extrêmes. Il en par exemple le cas des Husky de Sibérie et des Esquimaux canadiens. C’est dans ce sens qu’ils ont besoin de plus d’exercices très intenses afin d’assurer leur bien-être mental et physique.

N’importe type de sport canin demande un moment de complicité et de partage pour le maître et son animal de compagnie. En d’autres termes, cela devrait toujours rester des moments agréables pour le binôme et ne jamais être des périodes douloureuses et anxiogènes. Par ailleurs, en amenant un animal de compagnie faire du sport, tout maître devra toujours prendre en considération l’endurance de l’animal. En effet, il est important de respecter les limites du chien et rien ne sert de lui infliger des activités qu’il n’est pas en mesure de réaliser. En l’incitant à trop se surpasser, le maître risque d’engendrer des traumatismes voire certains problèmes de santé de l’animal. En effet, même si les exercices sont d’une importance capitale pour n’importe quelle race de chiens, elle devrait correspondre à l’animal.

Il ne faut jamais oublier que la dépense énergétique quotidienne d’un chien dépend de nombreux critères. C’est dans ce sens qu’il serait toujours judicieux de demander l’avis d’un vétérinaire avant de choisir une telle ou telle activité physique pour chien. Par ailleurs, durant toute pratique de sport canin, il faut toujours se munir d’un équipement particulier qui convient au type de sport. En plus, il ne faut jamais oublier d’apporter de l’eau à chaque pratique d’activité physique avec un toutou afin de l’abreuver.

Certes, il est tout à fait possible de trouver certains sports canins que les maîtres préfèrent davantage par rapport à d’autres. Seulement, avant d’en choisir un, il serait mieux de prendre en considération les indications d’un vétérinaire. En effet, il est le seul qui soit apte à évaluer s’il existe ou non des éventuelles contre-indications pour un toutou. Il serait d’ailleurs le plus compétent pour conseiller et proscrire les types de sports qui conviennent aussi bien à un type de chien et à son maître. À part cela, il est vivement déconseillé de donner à manger à un chien juste avant de commencer une activité physique canine. De même, il faut attendre au moins une demi-heure après toute épreuve sportive pour lui donner à manger. Le respect de ce délai permet d’éviter des troubles digestifs de l’animal.