Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Comment s’occuper d’un chien aveugle ?

Quand un chien est atteint de la cécité, il perd tout repère visuel. A cet effet, il ne peut plus s’orienter grâce à la vision et il ne peut pas percevoir l’attitude d’un autre animal ou d’un être humain en face de lui. Il a ainsi besoin d’un guide et d’une surveillance pour se déplacer et pour vivre avec épanouissement dans son environnement. Il peut tout de même utiliser ses autres sens et développer petit à petit ses autres facultés pour combler la perte de vue. Mais il a besoin de l’aide de son maitre pour arriver et pour les situations spécifiques comme les balades journalières au milieu des foules. Voyons alors les pratiques que chaque maître doit considérer pour bien s’occuper d’un chien aveugle.

Connaitre les causes de la cécité peut aider à réduire les risques qui pourront rendre aveugle votre compagnon. Il est possible également de traiter à temps les maladies qui causent la perte de la faculté visuelle du chien à partir d’un diagnostic précoce. A part la perte de vue progressive due à l’âge avancé de l’animal, il y existe de nombreuses causes. En premier lieu, il y a la cataracte qui est une opacification du cristallin. Il peut être traité grâce à la chirurgie.
La cécité canine peut être aussi causée par l’atrophie de la rétine, la luxation du cristallin, le glaucome. L’attaque des chenilles processionnaires peut rendre le chien aveugle et victime d’autres lésions graves. Il y a également les accidents, rares mais qui ne sont pas à écarter.

La cécité brutale suite à un traumatisme peut désorienter à coup sur le chien. Cela peut l’affoler et lui contraindre à adopter des comportements inhabituels. C’est là qu’il a besoin d’attention particulière. Par contre, si la perte de vue est graduelle, l’animal aura du temps pour apprendre à s’appuyer sur ses autres sens (odorat, ouïe, toucher), et il aura le temps de prendre des repères sur son environnement.
Mais quel que soit le cas, il faut bien retenir que le chien ne peut plus s’orienter grâce à la vue. Il peut buter contre des obstacles et il aura du mal à trouver un objet si celui-ci n’a pas d’odeur. Le plus dur c’est qu’il ne pourra pas deviner l’attitude d’un autre être vivant devant lui. Il ne peut pas savoir si un autre chien veut l’agresser ou par contre, si celui-ci a une intention amicale. Dans ce cas, il peut adopter un comportement inattendu qui peut nuire aussi bien l’autre que lui. Un chien aveugle est donc à surveiller de près car il peut aussi mordre à l’improviste un enfant ou un adulte. Dans le cas contraire, un chien aveugle peut devenir craintif et il peut perdre totalement toute crédibilité en tant que chien de garde.

Son puissant flair, sa réceptivité et son intelligence aident le chien aveugle à surmonter son nouvel état physique. Mais comme il a perdu une faculté essentielle, il faut l’aider à éviter des accidents et des situations traumatisantes en prenant quelques précautions et dispositions.
Ne pas le surprotéger
La première chose à oublier est de vouloir surprotéger le chien. S’il a l’habitude de dormir dans une niche ou sur la véranda, le forcer à dormir à l’intérieur ne fait que le désorienter davantage. Vous devez tout simplement lui ajouter une nouvelle chose à apprendre alors qu’il est déjà en période de réadaptation. De plus, les animaux ne ressentent pas les handicaps de la même manière que les hommes. La cécité n’est pour un chien qu’un état dont il va s’adapter, jamais comme un malheur. Il peut continuer à s’épanouir, à vivre heureux et en parfait autonomie après la perte de vue. Laissez-lui le temps de se réadapter c’est-à-dire d’explorer son environnement, de jouer comme il peut, de dormir où il veut et de manger à son habitude.
Conserver le mieux que possible son environnement d’origine
Il faut surtout éviter de déplacer les objets habituels si vous voulez diminuer le risque de trébuchement et de perte de repère. En effet, dans un premier temps, il va puiser dans ses mémoires visuels pour reconstituer tous les emplacements des mobiliers et des objets qui se trouvent dans la maison et dans la cour. Toutefois, vous devrez enlever les objets dangereux qui se trouvent sur son passage (objet pointus ou anguleux, fils électriques, …) et éviter de poser par terre des choses comme de l’eau chaude, des objets fragiles, etc. Pensez également à protéger l’accès aux escaliers afin d’éviter les chutes de votre compagnon à quatre pattes.
Laisser ses affaires à leur place habituelle
Même quand il n’était pas encore aveugle, le chien aime retrouver ses affaires au même endroit. Cette routine fait partie de son rythme de vie. De cette manière, il est beaucoup plus heureux et consent à être plus calme et plus obéissant. Ainsi, laissez sa gamelle, ses jouets et son panier au même endroit. Si la gamelle se trouve par exemple à un endroit un peu plus éloigné de son lieu de repos, guidez-le par la voix au moment où vous allez lui offrir son repas.
Aider le chien aveugle à développer ses autres facultés
Quand vous passez du temps avec lui, vous devez essayer à tout prix de lui inculquer doucement et patiemment la manière de reconnaitre les choses par la voix et par des bruits. S’il ne peut plus suivre avec le regard l’endroit où vous avez lancé sa baballe, faites en sorte que celle-ci fasse un bruit qu’il peut entendre. Soyez patient quand vous jouez avec lui. N’oubliez pas de l’aider à stimuler également son odorat. S’il marche à côté de vous et qu’il s’attarde à renifler quelque chose, ne tirez pas sur sa laisse.
Promener le chien dans un endroit habituel
Le bruit de la foule, la présence des autres chiens et le fait de marcher sans rien voir sont autant de situations qui peuvent affoler votre chien. Toutefois, il peut conserver la joie de partir en promenade et son besoin de se dépenser physiquement demeure toujours. C’est pour cette raison qu’il s’avère important dans un premier temps d’emmener le chien aveugle dans un endroit où il a l’habitude de passer. Il ne tient qu’à vous, son maître, de le surveiller et de prévoir son contact avec d’autres animaux. Il est à noter qu’à chaque sortie, il faut lui apprendre à marcher avec un harnais ou une laisse dans les endroits où il a été laissé libre auparavant.
Lui donner toujours un peu de votre temps
Le chien, aveugle ou non, mérite votre attention et votre affection. N’oubliez jamais de jouer avec lui après le travail. Vous devez toujours lui faire un signe quand il s’allonge à côté de vous. Vous pouvez toujours le câliner, brosser ses poils, lui faire prendre un bain régulièrement. Il a besoin de ces attentions pour ne pas sombrer dans la déprime. A titre de rappel, la dépression chez le chien peut lui conduire à cesser de manger ou à s’isoler de la famille.