Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Comment soigner les croûtes de lait du chiot ?

Les chiots supportent mal les croûtes de lait. En effet, si un petit à quatre pattes en est sujet, il sentira probablement une démangeaison très intense qui lui poussera à se gratter et à se lécher de temps en temps. Mais quelles pourraient être les causes des croûtes de lait chez un chiot ? Et comment les soigner convenablement ? Voyons tout de suite les réponses à travers les paragraphes suivants.

Les croûtes de lait sont comme une éruption avec du lait qui vient de couler sur une plaque de cuisson, c’est même de là que vient son nom. Si pour les personnes adultes, on parle de pellicules, on parle de croûtes de lait chez les petits chiens. Les croûtes de lait d’un chiot sont d’une couleur jaunâtre et elles sont écailleuses. Elles peuvent se présenter sur la tête et les pattes de l’animal mais elles peuvent aussi affecter tous les poils du corps d’un petit chien. On peut recenser deux grandes sortes de croûtes de lait chez un chiot.
D’un côté les croûtes de lait de forme sèche. Ils peuvent apparaître dans les premiers mois de vie d’un chiot. Plus exactement, quand sa peau est encore très sensible et devrait être une peau grasse. De l’autre côté, on peut recenser une autre forme de croûtes de lait : les croûtes de lait humides. Cette seconde forme se présente en général quand le sevrage commence et que le petit prend ses premiers repas. En effet, les croûtes de lait humides viennent d’une allergie alimentaire. C’est presque normal étant donné que les petits chiens imitent leur mère et ils veulent manger tous les aliments consommés par celle-ci alors qu’ils ont encore du mal à les digérer.

On peut recenser de multiples causes qui pourraient engendrer des croûtes de lait chez un petit chien. Entre autres, il y a l’excès de sébum. Cet excès de sébum est caractérisé par l’apparition d’une pellicule inhabituelle au niveau de la peau du chiot qui peut être sèche ou grasse. En outre, les croutes de lait chez un chiot peuvent venir d’une allergie alimentaire. Ces croûtes de lait par allergie alimentaire sont caractérisées par l’apparition d’une zone sèche parfois écailleuse suite aux grattages sans cesse du chiot ou encore d’une desquamation anormale sur une partie de la peau de l’animal.
À part cela, les croûtes de lait chez un chiot pourraient l’effet d’une infection bactérienne ou de la présence de certains acariens dans son organisme. Dans ce dernier cas, une fine poussière blanche apparaît à la base des poils de l’animal. Plus exactement, il s’agit d’un filet qui protège les œufs d’acariens présents sur la peau du chiot. On appelle souvent cet ectoparasite dû à des acariens « une cheyletiellose ».

Afin de soulager les démangeaisons intenses qu’un chiot peut ressentir quand il souffre de croûtes de lait, il faut essayer de les enlever. Pour ce faire, il est déconseillé de les gratter mais l’idéal est de lui faire prendre un bain et de peigner soigneusement ses poils et surtout au niveau de la zone infectée. De préférence, il faut utiliser un peigne pour chiot fin. On en trouve chez les boutiques spécialisées dans vente d’articles pour animaux domestiques. Il faut aussi utiliser un shampoing anti-démangeaison. Mais il faut bien faire attention au choix de celui-ci.
Seul un vétérinaire est en mesure de conseiller sur le shampoing pour une telle ou telle race de chiot étant donné que la peau est encore très fragile et que le petit toutou n’a encore que peu de ressources pour se défendre contre toute attaque extérieure. Par ailleurs, le recours à une solution qui permet d’hydrater la peau du petit animal à quatre pattes peut l’aider à surmonter la démangeaison surtout s’il s’agit de croûtes de lait de forme sèche.
On peut également choisir d’utiliser une lotion calmante qui est à base d’huiles végétales riches en oméga 3 et oméga 6. L’application d’une lotion de ce genre est d’une importance capitale du fait qu’elle protège les zones cutanées non affectées des croûtes de lait et fait en sorte que celles-ci ne se propagent pas sur tous les poils du chiot. D’habitude, les maîtres de chiens optent pour l’utilisation de la vaseline à appliquer sur les croûtes à lait 3 fois par jour et ce durant au moins 10 jours. Mais si les croûtes ne disparaissent pas ou commence à se répandre, il vaut mieux aller voir immédiatement un vétérinaire.

Il n’est pas possible de soigner correctement des croûtes de lait d’un chiot si on ne connaît pas son origine. Pourtant, si on ne les traites pas comme il se doit, il se peut qu’elles prennent de l’ampleur et quelque fois même, si son cas s’aggrave, le chiot risque de perdre ses poils. De ce fait, rien de mieux que la consultation d’un vétérinaire avant d’entamer un quelconque traitement supposé soigner des croûtes de lait. En tout cas, tout traitement de ce problème d’éruption cutanée commence par un prélèvement afin de trouver si elles sont dues à des infections ou à des parasites ou encore à une allergie. C’est vers la suite qu’un vétérinaire pourrait prescrire un traitement local. En plus, comme il s’agit d’un bébé chien, il faut faire très attention à ce qu’on lui donne.
En principe, si les croûtes de lait d’un chiot viennent d’un excès de sébum, des crèmes ou shampoings seront sûrement prescrits par un spécialiste en animal. Par contre si c’est une allergie alimentaire qui a suscité les croûtes de lait d’un chiot, le traitement conseillé par un vétérinaire sera un changement de régime alimentaire. En effet, dans ce cas, il serait préférable d’augmenter la proportion des aliments riches en acides gras sans mettre de côté les vitamines et les alimentations riches en fer et zinc. De cette manière, on diminuera à la fois l’intensité et la fréquence d’apparition de l’affection cutanée. Seulement, tout dépend du résultat d’un diagnostic sur la source d’allergènes de l’animal effectué par un spécialiste. Par ailleurs, un simple traitement d’antibiotique pourrait suffire si le problème cutané du chiot vient des champignons.
Enfin, en cas de croutes de lait dus à des acariens, ils peuvent être traités par un produit anti-acariens comme ceux à base de perméthrine. Pour ce faire, il suffit de l’appliquer sur la zone de la peau de l’animal concernée et sur son pelage. Et afin de limiter les dégâts des acariens, il serait préférable de nettoyer la niche et le couffin de l’animal avec le même produit. Cependant, rien ne sert de recourir à divers anti-acariens, cela risque d’aggraver la situation.
Ainsi, l’idéal est de demander l’avis d’un vétérinaire pour trouver lequel convient le mieux à la race d’un animal de compagnie à quatre pattes. Et surtout, il faut trouver une solution pour que le petit chien arrête de gratter de temps en temps. En effet, il se peut que cela aggrave davantage le cas de l’animal et pourrait aussi infecter d’autres formes de bactéries.