Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

La maladie de Krabbe du chien

Avant de nous lancer dans les détails de la maladie de Krabbe chez les chiens, maladie dénommée plus spécifiquement leucodystrophie globoïde cellulaire, il est normal de faire un bref rappel de l’origine de la maladie et d’effectuer quelques rappels historiques. En 1916, Le Dr Knud Krabbe a défini pour la première fois la maladie de surcharge lysosomale, qu’il a dénommée plus tard, maladie de Krabbe. Ses observations, études et analyses ont été axées sur les êtres humains, aux départ, et plus particulièrement, les enfants. En effet, la maladie de Krabbe apparait dans la plupart des cas dans les premiers mois de vie humaine et l’enfant en succombe avant son deuxième anniversaire. Plus tard, les recherches se sont développées autour des animaux domestiques et/ou de compagnie.

Il est important de connaître quelques données sur la maladie de Krabbe, dont les signes et les symptômes apparaissent à un âge très avancé. Cette maladie de Krabbe peut être classée comme une maladie congénitale, qui attaque le système nerveux. Elle détruit l’enveloppe des cellules nerveuses et plus particulièrement la myéline. La destruction de la gaine de myéline est due au mauvais fonctionnement d’une enzyme. En fonction de l’âge et de la race de l’individu (homme ou chien), la manifestation de la maladie de Krabbe varie énormément. Jusqu’ici, les chercheurs n’ont pas trouvé de remède pour soigner la maladie de Krabbe. Il s’agit seulement d’administrer des soins de soutien. Ces dernières années, la médecine a commencé expérimenter des transplantations de cellules souches chez les bébés, avant l’apparition des symptômes ou chez enfants plus âgés. Les expériences sont plus ou moins réussies, en fonction du fait que la maladie soit diagnostiquée avant l’apparition des symptômes. D’après les études réalisées sur quelques sujets, la mutation responsable se trouve dans le gène GALC. Voyons maintenant la maladie de Krabbe chez les chiens.

La maladie de Krabbe est héréditaire. Elle est essentiellement provoquée par la mutation d’un gène. En cas de maladie de Krabbe, les cellules nerveuses du sujet ne peuvent plus recevoir, ni envoyer de messages. La mutation du gène ne provoque la maladie de Krabbe que si le sujet détient les deux copies mutées du gène exprimant la maladie. C’est la maladie appelée trouble autosomique récessif. Les premiers signes de la maladie de Krabbe ressemblent parfois à d’autres signes de maladies qui entraînent des problèmes de développement. Dès que certains signes apparaissent, il convient donc d’emmener son chien chez le vétérinaire pour faire un diagnostic. En effet, si le sujet présente des difficultés d’alimentation, des vomissements fréquents, il faut consulter, sans attendre. Si les propriétaires ne tiennent pas compte de ces signes, la maladie de Krabbe s’amplifie et les symptômes deviennent plus rudes, tels que le développement anormal du chiot. Il est même possible de remarquer une perte progressive de sa capacité à manger, à respirer, à voir et à sentir.

Il se peut que votre chiot émette des jappements incompréhensibles de douleur. Il aura même des mauvais contrôles de son corps, puisque ses centres nerveux, impliqués dans la perception sont affectés. Ce sont des symptômes auxquels il faut être attentif. Au fur et à mesure du temps, le chiot montrera des retards dans les étapes de développement.

Dès que des signes apparaissent chez le chien, il faut faire suivre sa croissance, sa posture, ses comportements, sa force musculaire. Différents diagnostics cliniques doivent ainsi être faits. À cet effet, le test ADN peut être effectué chez les chiots. Il est recommandé de réaliser ce test pour reconnaître les chiens malades ou non, afin de pouvoir empêcher la distribution du gène qui provoque la maladie de Krabbe. 0,5ml de sang permettent de faire le test Adn du chiot, sinon un frottis (prélèvement au niveau de la gueule de l’animal) peut être utilisés. Une semaine est suffisante pour effectuer le test et obtenir les résultats.

De visu, les chiots atteints de la maladie de Krabbe sont plus faibles par rapport aux autres chiots nés le même mois. Il y a des signes extérieurs qui doivent inquiéter le maître du chien. Citons entre autres les tremblements, les modifications de l’ouïe et de la vue, le changement de comportement en général. Dans une phase avancée de la maladie, le chien aura une démarche raide et une faiblesse inhabituelle. A noter que la maladie de Krabbe est mortelle, mais ce ne sont pas tous les chiens qui sont exposés à cette maladie. Les races Cairn Terrier, West Highland White Terrier, Basset Hound, Beagle, Blue TickHound, Setter Irlandais, Caniche nain, Westie, Loulou de Poméranie et Dalmatien sont celles qui sont les plus prédisposées jusqu’à ce jour.

Le traitement pour modifier le cours de la maladie de Krabbe de chien n’existe pas encore. Il convient toutefois de noter que les soins de soutien peuvent être administrés en utilisant des médicaments anticonvulsivants ou des médicaments pour alléger l’irritabilité. Certains maîtres choisissent la physiothérapie pour permettre aux chiens de gagner un peu de tonus musculaire. Le propriétaire d’un chien doit aussi essayer de fournir à son animal des liquides et des nutriments dans l’estomac étant donné que la perte d’appétit devient plus grave. Même si cela semble déplaisant, le recours à un tube gastrique est le meilleur moyen pour y arriver. Si le chiot est plus âgé, il est possible de faire une transplantation de cellules souches, cette option est toutefois onéreuse et difficile à réaliser.

La leucodystrophie à cellules globoïdes est l’appellation plus appropriée chez le chien, si l’on dit maladie de Krabbe chez l’humain. Ce sont les races mentionnées plus haut qui sont les plus exposées à cette maladie, mais il n’empêche que votre chien puisse en être affecté, d’où la nécessité d’un diagnostic en cas d’apparition des signes et des symptômes. Il est à noter que les symptômes peuvent apparaître juste à quelques mois d’âge. Dès que vous remarquez que votre chiot présente de l’incontinence urinaire ou des tremblements inexpliqués, peut-être même des crises d’épilepsie, il faut tout de suite consulter le vétérinaire qui décidera de la suite des traitements. Si vous attendez avant de consulter, ce type de maladie peut être mauvais car les symptômes peuvent s’aggraver au fil du temps et la mort est imminente avant même le deuxième anniversaire.

A rappeler que la maladie de Krabbe chez le chien est principalement une causalité héréditaire, d’où la précaution lors de l’accouplement lorsqu’ un chien est indiqué comme porteur. Il faut certainement consulter le vétérinaire en cas de changement de comportement de votre chien afin de procéder à des analyses neurologiques, car l’évolution de la maladie est relativement rapide. Si vous aimez votre chien, il ne faut attendre, car il y a de forte chance que ce soit une autre maladie curable ou une lassitude à manger ses croquettes et non une maladie de Krabbe.