Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

La torsion de l’estomac du chien-comment l’éviter ?

Nombreux sont les chiens qui ont déjà souffert d’une torsion de l’estomac. On connaît surtout ce problème sous le sigle du SDTE ou Syndrome de Dilatation Torsion d’Estomac. Cette affection nécessite dans la majorité des interventions chirurgicales rapides. Néanmoins, il existe certaines mesures de précaution pour qu’un animal de compagnie ne souffre pas de cette pathologie. Alors, comment reconnaître un chien atteint d’une torsion de l’estomac ? Qu’est ce qui la provoque généralement? Peut-on prévenir une torsion de l’estomac chez un chien ? Et comment la traiter ? Voyons tout de suite les détails.

Après des efforts physiques intenses, il se peut que certains vaisseaux sanguins soutenant à la fois l’estomac et la rate d’un chien soient rompus. Il est alors tout à fait possible qu’une hémorragie interne survient. Ceci est dû à un effet pendulaire suite à une poussée pulmonaire exercée sur son estomac qui est chargé de gaz. Quelques instants après, sa rate commence à se gonfler, son sang n’arrive plus à circuler comme il se doit et son estomac balance sans arrêt. On remarque alors que son abdomen augmente de volume. Ainsi, son estomac ferme l’entrée et la sortie en formant une torsion intestinale alors que le gaz n’arrête pas de s’amplifier mais n’arrive plus à sortir de son corps. Dans la majorité des cas, un chien souffre de détournement d’estomac la nuit après qu’il a pris une bonne quantité de repas avant de dormir.
De ces faits, l’animal va sentir une douleur très intense au niveau de son estomac et il n’arrivera plus à se calmer. À cet instant, il a sans cesse envie de vomir mais rien n’en sort. L’état de santé de l’animal s’aggrave très rapidement quand il souffre d’un Syndrome de Dilatation Torsion d’Estomac et cette pathologie pourrait induire sa mort si elle n’est pas traitée à temps. Ainsi, il est vivement conseillé d’amener le plus rapidement possible un chien qui souffre d’une torsion de l’estomac voir un vétérinaire. En fonction de l’état et la gravité de la situation, il se peut qu’une intervention chirurgicale d’urgence soit nécessaire. Cela permettrait de vider son estomac en ouvrant son abdomen afin de le refermer par la suite.

Un Syndrome de Dilatation Torsion d’Estomac ou torsion d’estomac peut venir d’un effort effectué par le chien juste après son repas. Il peut également être provoqué par un abreuvement massif au moment où il mange ; ou encore s’il prend son repas rapidement et avale ainsi une grande quantité d’aliments sans les avoir mâchés correctement. C’est alors évident que son appareil digestif n’arrive plus à fonctionner normalement. De ce fait, son estomac gonfle puis se retourne à l’intérieur de sa cavité abdominale.
Par ailleurs, certains aliments sont sources de Syndrome de Dilatation Torsion d’Estomac. Citons entre autres les aliments qui entraînent des fermentations dans l’estomac surtout ceux qui contiennent assez de sucres ou de céréales cuites. Il en est de me même pour les nutritions qui produisent du gaz comme certaines croquettes pour chien. En effet, ces croquettes renferment du gaz et elles ne les libèrent qu’une fois dans l’estomac de l’animal. On peut également recenser des aliments préparés chez soi qui imbibent de l’eau comme des soupes et qui se gonflent une fois arrivés dans l’estomac du chien après abreuvement. Ainsi, le contenu gastrique se gonfle et une surcharge pondérale survient ce qui est très douloureuse pour l’animal.

Comme une torsion de l’estomac ou encore SDTE entraîne une opération qui pourrait risquer la vie d’un animal de compagnie, il serait préférable de prendre certaines mesures pour que l’animal ne soit pas atteint d’une torsion d’estomac. Parmi elles, il faut éviter de donner à un chien des aliments fermentés et des aliments à grand pouvoir d’imbibition. Au lieu de lui donner des croquettes qui dégagent de l’air lorsqu’elles arrivent dans l’estomac de l’animal, il faut opter pour les aliments peu volumineux mais qui contiennent beaucoup plus d’énergie. L’idéal est de demander conseil à un vétérinaire pour en savoir davantage sur les nourritures qui conviennent les plus à une telle ou telle race de chien afin qu’on puisse lutter contre un Syndrome de Dilatation Torsion d’Estomac.
À titre de remarque, ce sont surtout les chiens de grandes races présentant un thorax profond tels que le berger allemand qui sont les plus affectés par ce problème de détournement de l’estomac. Quant à sa ration alimentaire, rien ne sert de lui donner une grande quantité de nourriture qui devrait lui suffire toute la journée. Plus exactement, il serait préférable de donner à manger à une boule de poils à quatre pattes 2 ou 3 fois par jour. De cette manière, il lui sera beaucoup plus facile de les digérer comme il se doit. Il est toutefois déconseillé de déranger ou de provoquer un chien qui est en train de prendre son repas. Le but est alors de lui accorder du temps pour manger sans qu’il s’inquiète ou tout simplement pour ne pas le rendre nerveux. Il faut également que l’animal arrête de manger assez vite.
Enfin, tout ce qui peut conduire à un basculement de l’estomac est à éviter. Par exemple, il ne faut pas inciter l’animal à faire des exercices physiques conséquents dès qu’il termine son repas. En effet, plus l’animal respire rapidement, plus il exerce une poussée pulmonaire au niveau de son foie et de son estomac. Cela pourrait se terminer par le détachement de son estomac et de sa rate après une rupture d’un de ses ligaments.

Il faut admettre que l’opération nécessaire pour soigner un détournement d’estomac d’un chien n’est pas aussi facile. En effet, seul un chien sur deux s’en sort après une intervention chirurgicale. C’est dans ce sens qu’une dilatation ou torsion d’estomac fait partie des urgences les plus risquées voire vitales chez tout animal de compagnie. Une fois qu’un vétérinaire a confirmé qu’un chien souffre d’un Syndrome de Dilatation Torsion d’Estomac, il va procéder à des examens cliniques permettant de vérifier si l’abdomen de l’animal est dilaté ou non. Il vérifie également si la fréquence cardiaque du chien souffrant a changé.
Après les examens cliniques, le vétérinaire procédera à une perfusion rapide. Mais pour que cela soit possible, il va essayer de calmer le chien afin d’éviter tout effet de choc. Par la suite, il va tenter de faire sortir le gaz en décompressant l’estomac de l’animal et en réalisant un sondage oro-gastrique. Une fois que les gaz évacués, il va envisager une réduction chirurgicale de la torsion. Cette intervention consiste à remettre l’estomac à sa place initiale. Ensuite, il va vérifier si la rate de l’animal est rompue. Dans ce cas, il lui serait nécessaire de l’enlever complètement. Vers la fin de l’opération, le spécialiste de chirurgie va réaliser une gastropexie permettant de fixer l’estomac à la paroi interne. Le but de cette dernière intervention est d’éviter que l’estomac du chien ne se torde à nouveau et ne se dilate plus, ce qui pourrait lui être fatale.