Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

L’ostéopathie et le chien sportif

En ostéopathie, l’outil essentiel pour traiter un patient est la main. D’où sa classification parmi les méthodes de soins naturelles. Cette méthode de soin est utilisée pour que le corps du sujet retrouve son équilibre et fonctionne de manière optimale dont le principe est l’auto-guérison. L’unité du corps du sujet, que ce soit un humain ou un animal, est le centre d’intérêt de l’ostéopathie. L’objectif est donc de traiter les causes des douleurs et des troubles fonctionnels, s’il s’agit de guérir. Mais parfois, notamment pour le chien sportif, il s’agit de préserver les éventuels blocages qui risquent de ralentir ou d’empêcher ses performances. Les limitations de mobilité du chien sportif doivent être écartées par la pratique de l’ostéopathie.

En fonction du sport pratiqué, les éventuelles percussions peuvent être une petite douleur aux muscles mais peuvent aller jusqu’à la déchirure ou à la fracture. Durant les compétitions, et même durant les entrainements, les différentes parties du corps sont mises à l’épreuve et sont spécifiques selon le sport. Durant la pratique d’un sport collectif comme le rugby, les hanches, les chevilles ou les genoux sont sollicitées, tandis que pour le basket-ball, ce sont les épaules, le dos, les poignets, etc. En cas de traumatisme, le traitement médical/chirurgical peut être insuffisant et la kinésithérapie peut mettre du temps pour guérir. Dans telle situation, l’ostéopathie peut renforcer le système de soins basé. Pour certains traumatismes, l’ostéopathie peut guérir elle-même et seule les douleurs et redonner du tonus musculaire au sportif.

Tout cela est valable également pour les chiens sportifs. Dans ce cas, le maître doit être capable de répondre à l’ostéopathe pour parvenir aux résultats attendus. Pour le chien sportif, ce n’est pas seulement pour faire disparaitre une douleur que l’ostéopathie est pratiquée, mais aussi pour d’autres objectifs. Avant d’entrer dans les détails, il est tout de même important de parler succinctement de la nécessité de l’ostéopathie pour les chiens en général.

Même si votre chien n’est pas destiné à faire du sport ou à participer à une quelconque compétition, l’ostéopathie pourra servir en cas  de problèmes de malformation, d’accidents ou de maladies qui risquent de réduire sa mobilité, voire réduire son espérance de vie. En effet, dès que vous remarquez une boiterie, une dissymétrie ou une anomalie dans ses allures, vous devez procéder à l’examen. C’est important si votre chien vient de subir un accident ou devient âgé. Si vous remarquez également des maladies de peau, il vous est conseillé de passer voir un vétérinaire qui pourra vous diriger vers un ostéopathe.

Certains symptômes de maladie comme l’incontinence urinaire, l’essoufflement, la récupération malaisée, la constipation fréquente, l’insuffisance cardiaque doivent être traités. Il se peut même que l’ostéopathie vienne en complément des traitements, sinon il vient en traitement principal. Seul le vétérinaire peut vous diriger dans telles circonstances. Sinon, vous pouvez consulter directement un ostéopathe au cas où vous voulez renforcer la mobilité et la santé de votre chien sans qu’il y ait des signes de maladie ou de malformation.

Tout d’abord, il est opportun de rappeler quelques types de sports pratiqués qui permettent de catégoriser votre chien. Il y a donc les chiens de chasse, les chiens d’agility, les chiens de ring, etc. En général, ils sont obligés de sauter, de ramper ou de courir vite et changer brusquement de direction, etc. En effet, ils pratiquent parfois tel ou tel sport de manière intensive au risque de provoquer des douleurs et des défauts de la constitution physique et des membres, surtout s’ils sont mal préparés.

Les chiens sportifs, pour gagner lors d’une compétition, doivent bien tirer dans l’axe et en symétrie, surtout la colonne vertébrale par rapport aux membres. Si les épaules du chien sportif ne peuvent pas s’osciller clairement le long de la poitrine, les forces sont mal-réparties d’où le besoin de l’ostéopathie. De même pour les pattes arrière qui ne sont pas symétriques lorsque le chien projette un saut, par exemple, les appuis ne sont pas suffisants et doivent être corrigés.

En tout cas, l’ostéopathie permet au chien sportif d’améliorer la mobilité de ses articulations. À cet effet, le traitement favorise également la circulation sanguine permettant l’évacuation des toxines qui s’accumulent lors des efforts musculaires relativement intenses. L’ostéopathie optimise en effet les performances de votre chien sportif, surtout pendant les séances d’entraînement et de préparation des compétitions. Il faut tenir compte que la régularité du traitement est la garantie des réussites.

L’ostéopathie pour votre chien doit être prise en charge par un professionnel sinon vous risquez de voir se manifester des effets secondaires. Le premier bénéficiaire est évidemment le chien qui subit les traitements où les forces d’auto-guérison sont stimulées. Le professionnel doit effectuer des manipulations douces et attentives pour préserver le mental du chien sportif.

Si la pratique de l’ostéopathie est réalisée sans que le chien sportif présente des défauts ou un signe de maladie, il s’agit d’une ostéopathie préventive. C’est bénéfique pour le chien sportif. Le fonctionnement du système immunitaire du chien sportif est amélioré et le risque de maladie est réduit. Ensemble, le maitre et le chien sont gagnants lorsque les performances sont améliorées et le prix est acquis.

Un ostéopathe pour chien doit être un praticien spécialisé en ostéopathie animale. Il doit être compétent en médecine énergétique qui se fait exclusivement à la main. Concernant la qualification professionnelle, l’ostéopathe peut être un vétérinaire ayant suivi une spécialisation en ostéopathie. Il peut aussi être un praticien qui a décroché un diplôme d’une école spécialisée homologuée et reconnue par l’Ordre des Vétérinaires (selon le décret du 19/04/2017 qui stipule les règlements de la profession d’ostéopathe).

Selon les normes, ce professionnel se sert exclusivement de ses mains pour diagnostiquer et traiter votre chien sportif, que ce soit une ostéopathie préventive ou une autre type de traitement. Vous devez ainsi vous informer avant de consulter tel ou tel professionnel. Face à un ostéopathe, il faut demander comment il réalise les soins des articulations, des muscles et d’autres organes susceptibles de restreindre la mobilité de votre compagnon sportif. Si possible, vous pouvez demander directement à ce professionnel les théories et les pratiques qu’il propose pour parvenir aux résultats que vous attendez. Le coût des prestations d’un ostéopathe n’est pas aussi cher que celui d’un vétérinaire, mais le fait de vouloir remporter le championnat pourrait vous inciter à refaire autant de fois que nécessaires le traitement. Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un chien de ring, d’un chien de chasse ou d’un chien d’agilité, il est toujours vital de bien préparer les entraînements durant lesquels peuvent être remarqués les défauts à redresser par l’ostéopathie.