Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Maladies de l’appareil génital des chiens

L’évolution de l’appareil génital du chien dépend de l’âge de l’animal et de son statut de reproduction. Quand il vieillit, des signes de maladies de l’appareil génital peuvent compromettre sa santé. Les troubles endocriniennes l’affectent également et ont des impacts sur les fonctions de reproduction. Les pathologies apparaissent souvent chez les chiens âgés, soit après leur 7ème année. Outre la baisse de fertilité, il y a également la prédisposition aux maladies congénitales de certaines races de chiens ainsi que les maladies dégénératives. Les signaux d’alarme sont différents chez la femelle ou le mâle. Lisez notre guide pour savoir les signes d’infection de l’appareil génital de votre compagnon à quatre pattes, les précautions et le traitement à prendre.

La stérilité est d’abord une pathologie qui peut frapper le chien comme la chienne. Celle-ci dépend d’origine génétique, ou des problèmes hormonaux ou génitaux. La stérilité pathologique prend la forme de l’avortement spontané. Cela peut être provoqué par la présence de virus ou infections (brucellose), d’éléments toxiques ou la suite d’un traumatisme.
Chez la chienne, les maladies les plus courantes sont d’origine hormonale. Des kystes qui se forment dans les ovaires, cela peut être aussi une tumeur qui peut être bénigne ou maligne. La paroi utérine de la chienne peut également devenir plus épaisse du au développement de quelques tumeurs. On retrouve aussi parmi les maladies de l’appareil génital de la chienne une présence de pus dans la cavité de l’utérus ou encore la croissance de la muqueuse vaginale jusqu’aux lèvres vulvaires. Enfin, il y a l’inflammation ou la tumeur du vagin. La vaginite est causée par l’infestation des parasites.

Chez le mâle, on retrouve la tumeur du testicule, l’infection de l’épididyme, la torsion du testicule ou la hernie ainsi que l’infection de la prostate (prostatite). Le chien peut aussi développer une augmentation anormale de volume de prostate, une féminisation ou une inflammation du pénis. La tumeur du pénis, du scrotum ou du fourreau a souvent un caractère de cancer. Des cas rares comme l’absence de migration testiculaire, la maladie appelée « phimosis » etc. peut aussi être observée. Les signes d’une atteinte de l’appareil génital apparaissent souvent chez les chiens âgés. Les troubles endocriniennes provoquent la diminution de fertilité et les problèmes de libido. La prostate est l’organe le plus touché chez les chiens tandis que l’utérus et les ovaires chez les chiennes.

En règle générale, quand le chien ou la chienne fait état d’une perte de sang ou de stérilité, il faut l’amener chez le vétérinaire qui fera le diagnostic précis de la maladie. Le changement des cycles de la chienne, la persistance de la lactation, ainsi que le dysfonctionnement urinaire ou la constipation sont également des signaux indiquant la présence d’une pathologie. Le propriétaire doit également se méfier s’il voit une dégradation de l’état de santé de son animal. Il a de la fièvre, il refuse de s’alimenter et s’amaigrit. Cet état anorexique peut être suivi par des troubles cutanés.

Cela dépend de l’état de santé de l’animal. Mais dans la plupart des cas, cela peut nuire partiellement ou totalement à la fonction de reproduction. Les infections ou les tumeurs peuvent provoquer l’infertilité. Par ailleurs, si votre chien est victime d’un accident grave, il est préférable de le faire ausculter par le vétérinaire. Les torsions de testicules ou de l’ovaire, les chocs provoquent une perturbation de l’organisme et même une douleur vive. Le soin d’urgence est à recommander.

En auscultant l’animal, le professionnel de santé des animaux domestiques palpe l’abdomen de la femelle. Cela lui permet de s’assurer qu’il n’y ait pas d’altération au niveau de la forme ou des organes génitaux de la chienne. Chez le mâle, il touche le rectum pour vérifier l’état de la prostate. Le vétérinaire prescrit l’échographie pour juger si l’utérus, la prostate ou les ovaires ne sont pas atteintes des maladies. Les kystes et lésions qu’on ne peut pas déceler par palpation sont visibles sur la radio ou l’écho. Pour savoir la capacité de reproduction du mâle, il peut ordonner un examen du sperme au microscope. Quant à l’identification des infections de vagin, le vétérinaire peut orienter vers la cytologie vaginale.

L’intervention chirurgicale est souvent le moyen le plus courant, surtout pour la présence de tumeurs ou de kystes. Il y a également la castration et l’hystérectomie de l’ovaire. Ces solutions permettent de contourner plusieurs problèmes pour l’animal. Parmi les avantages de l’ablation du testicule, il y a d’abord le comportement moins agressif et moins excité du chien. Il devient aussi plus propre et ne fait plus de marquage urinaire. Quant aux petits chiens castrés, ils ne font plus de fugues. Mais le plus important, c’est que cela baisse le risque de cancer au niveau du testicule et de la prostate. Les pathologies telles que l’hypertrophie bénigne, les tumeurs du testicule sont également évitées. Des maladies qui apparaissent souvent pour les chiens âgés.
Pour les chiennes, l’hystérectomie a aussi l’avantage d’empêcher la reproduction de la chienne. Cela permet d’éviter la dysplasie de la hanche, les tares des yeux, mais aussi l’apparition de cancer ou dle métastases de kystes de l’ovaire ou de l’utérus. L’ablation peut être pour l’utérus ou pour l’utérus et l’ovaire chez la chienne.
Parmi les traitements envisagés par le médecin des animaux, il y a également la prise des médicaments pour réguler l’hormone. Cependant la prescription de ce traitement exige une certaine précaution car le chien a un équilibre hormonal fragile.
Concernant le traitement des infections, leurs applications ne sont pas faciles, car les antibiotiques se répartissent mal dans l’appareil génital.
Bon à savoir : la ménopause n’existe pas chez les chiennes. Leur période de chaleur a lieu tous les 6 mois. L’occurrence des maladies génitales chez les chiennes âgées est due par la prolongation de l’imprégnation des hormones sexuelles. Celle-ci provoque l’altération de l’appareil génital. Pour le chien, l’aptitude à la fécondation survient entre 8 et 15 mois. La vésicule séminale est absente chez les chiens. La prostate est donc le seul appareil responsable à la conservation de spermatozoïde.

Seul le vétérinaire peut diagnostiquer si l’état d’un chien nécessite une chirurgie ou non. En fonction de la gravité de la maladie du chien, il peut également décider s’il va choisir la chimiothérapie, ou l’intervention chirurgicale. Pour les tumeurs cancéreuses, il n’y a que l’ablation comme alternative unique. Pour assurer une vie paisible à son chien même dans son vieil âge, il est conseillé de le souscrire à une mutuelle santé pour les animaux. Ces assurances chiens couvrent les frais de santé tels que la castration, la stérilisation, la chirurgie, les analyses de labo, les consultations du vétérinaire etc. Si vous avez du mal à trouver la mutuelle qui s’adapte à votre budget, faites appel à un comparateur de mutuelles en ligne. Ces outils ont l’avantage d’être gratuits et sans engagement. En plus, vous aurez une liste des assureurs qui peuvent se conformer à vos attentes au bout de quelques clics.