Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Mon chien a les gencives noires – Que faire ?

Pour le chien, la bouche est un véritable nid à bactéries. C’est le siège de nombreuses maladies dont certaines sont très graves. De plus, les problèmes bucco-dentaires peuvent conduire à l’affaiblissement de l’animal étant donné que cela peuvent altérer sa capacité à se nourrir. Ainsi, le propriétaire doit être vigilant pour toute anomalie constaté à l’intérieur de la bouche de son animal de compagnie. C’est le cas quand le chien qui présente des gencives noires.

Les gencives offrent plusieurs informations sur l’oxygénation et la circulation sanguine du chien. Elles s’enflamment également en cas d’infection bucco-dentaire comme la gingivite ou la parodontite. Quand l’animal est en bonne santé, ses gencives sont de couleur rose et humide. Ainsi, les gencives ne présentent ni de rougeur ni de tache noir ou violacé. Il convient donc de vérifier régulièrement les gencives de son chien quand il va bien. Cela permet de faire la différence quand quelque chose ne va pas. Pour cela, utiliser des gants en latex pour éviter que vous ne vous transmettiez mutuellement des germes. Si l’on appui légèrement sur la gencive avec un doigt, la partie pressée devient blanc pendant une à deux seconde avant de revenir à sa couleur normal. Les gencives blanchâtres peuvent être signe d’anémies ; si elles sont rouges, c’est peut-être une inflammation. Si elles sont bleues pâles ou noires, il peut s’agir d’un cyanose. C’est cette coloration sombre des gencives qui nous intéressent ici.

C’est rare, mais il se peut que les gencives d’un chien soient de couleur noir. Il s’agit d’un défaut de pigmentation qui constitue en quelque sorte sa beauté naturelle, comme c’est le cas d’un cheval gris moucheté ou d’un lion blanc. Dans ce cas, pour déterminer si la coloration noire n’est pas due à un problème de santé, il faut aussi vérifier les autres muqueuses telles que la langue et la paroi interne de la bouche. Il faut faire la différence entre les gencives, la langue et les lèvres intérieurs qui bleuissent ou noircissent (signe de maladie). Il ne faut négliger les taches noirs plates qui résultent de sa pigmentation naturelle. C’est cette dernière coloration qui nous intéresse ici. Il peut s’agir d’un mélanome d’un cancer de muqueuse, de cyanose ou d’invasion de bactérie. Dans tous les cas, le meilleur reflexe à adopter est d’emmener le chien consulter un vétérinaire.

Une armée de bactéries se logent à l’intérieur de la bouche du chien pour se nourrir des débris de nourritures. En temps normal, beaucoup d’entre elles sont inoffensives pour la santé de la bête à part la mauvaise haleine qu’elles provoquent. D’autres sont pourtant pathogènes. Elles peuvent provoquer des infections comme la gingivite. Ces microbes se multiplient de manière exponentielle, et leur croissance est favorisée par les caries et les tartres sur les dents. S’il y a une fine ligne de noir présente le long de la jonction entre les dents et les gencives, c’est que l’invasion des bactéries est généralisée. La gingivite peut conduire à la parodontite. C’est une infection plus grave étant donné que l’infection progresse vers les tissus qui enveloppent les racines des dents. Les dents peuvent être déchaussées et tomber. De plus, c’est très douloureux. Voici comment y remédier.

Décongestionnement
C’est au vétérinaire de prescrire le médicament adapté pour soigner la gingivite canine. La solution buvable de silicium organique fait partie du traitement.

Extraction ou détartrage 
Le spécialiste des maladies animales peut également procéder à l’extraction d’une ou de quelques dents fortement endommagées. Cela permet d’apaiser les rages de dents du chien. L’extraction de dente contribue à diminuer les risques de l’infection buccale. Une fois l’animal rétabli, il faut procéder au détartrage pour assainir les dents. Le chien est généralement endormi et entubé pour éviter la fausse déglutition. Rappelons toutefois que le détartrage, l’extraction des dents et tout autre traitement bucco-dentaire du chien peuvent être remboursé à 100 % par une bonne mutuelle santé pour chien.

Le brossage : une routine régulière à ne pas négliger
La meilleure façon de prévenir les infections des gencives et de garder une bonne hygiène dentaire reste toutefois le brossage régulier des dents dès son plus jeune âge. Le brossage élimine les mauvaises bactéries et les débris alimentaires. Pour ce faire, il faut utiliser une brosse à dent spéciale ou une brosse à dent pour les enfants. On utilise uniquement un dentifrice conçu spécialement pour le chien. En effet, il ne recrache pas les dentifrices. C’est pourquoi, on leur offre une pâte dentaire mangeable qui dispose d’une saveur spéciale. Il convient de récompenser le chien après cette opération afin de l’encourager pour les prochaines séances.

La cyanose est une maladie grave dont le signe clinique est la coloration anormalement bleuté ou l violacée des gencives et des autres muqueuses telles que les babines, la langue et les conjonctives des yeux. La cyanose consiste en une concentration très basse en oxygène transporté dans le sang. C’est une pathologie différente de l’hypoxémie qui est une oxygénation insuffisante des tissus. La cyanose peut cacher une maladie sous-jacente comme le trouble pulmonaire (broncho-pneumonie, œdème pulmonaire, etc.), la malformation cardiaque congénitale, l’anémie, la mauvaise circulation du sang ou encore l’intoxication. La forte diminution d’oxygène dans le sang explique l’apparition de bleu visible surtout au niveau des muqueuses. Si cette coloration n’est pas normale, il faut appeler immédiatement un vétérinaire et emmener le chien dans son cabinet ou dans une clinique.
Quand cela se produit, il faut immédiatement offrir à l’animal l’occasion de respirer de l’air sain. Enlever son collier, le sortir de sa niche, ouvrir les fenêtres de la voiture pendant le transport. C’est au vétérinaire de faire le maximum pour aider le chien à bien s’oxygéner, l’hospitaliser éventuellement.

Le mélanome est une tumeur cancéreuse de la peau ou des muqueuses qui peut affecter l’homme tout aussi bien que le chien. Il est important de déterminer la présence de mélanomes chez les canidés car il pourra métastaser. Un mélanome malin peut écourter considérablement la durée de vie du chien.

Mélanome canin, c’est quoi ?
C’est l’un des cancers de la peau le plus fréquent chez la race canine surtout, celui qui se trouve sur les muqueuses de la voie orale. Le mélanome peut prendre la couleur noire cité dans cet article mais il peut être également de couleur gris, rose ou blanc. Ainsi, toute forme et coloration suspecte doit être examiné chez le vétérinaire.

Comment reconnaître les mélanomes chez le chien ?
Sur la peau, il prend la forme d’une masse dure de couleur noir ou marron. D’autres sont pourtant incolores. Un examen approfondi comme la biopsie, la ponction ou la radiographie peut aider le vétérinaire à établir le diagnostic exacte.

Quel traitement pour le mélanome chez le chien ?
Le traitement dépend de la gravité de la tumeur. L’important c’est que la solution choisie est toujours la meilleure pour le chien. Le vétérinaire peut suggérer une opération chirurgicale pour retirer la masse, une radiothérapie pour réduire la taille de celle-ci ou une chimiothérapie en cas de métastases. Si le chien est très vieux ou particulièrement faible, l’euthanasie semble être la meilleure solution.