Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Mon chien a les yeux rouges – Que faire ?

S’agit-il d’un problème oculaire bénin ou le symptôme d’une maladie plus grave ? Difficile de déterminer la pathologie qui se cache derrière l’œil ou les yeux du chien qui deviennent anormalement  rouges. Le meilleur moyen pour connaitre les causes de ce changement de couleur est donc d’emmener le chien consulter un vétérinaire. Néanmoins, pour mieux réagir avec ce cas, il faut connaitre les causes possibles et les attitudes à adopter pour le bien-être de son animal de compagnie.

Les yeux sont des indicateurs de la santé et du bien-être du chien. S’il est en forme, ces yeux sont cristallins. Ses yeux seront aussi propres, vifs et pleine de vie. Il se peut qu’un jour, l’œil ou les deux yeux du chien virent au rouge. En premier lieu, la rougeur de l’œil peut être la conséquence d’une irritation due à un objet qui ait pu pénétrer entre les paupières et l’œil. Il s’agit par exemple de grain de sable, de brindilles ou de poil. Dans ce cas, il s’agit d’une inflammation bénigne comme la conjonctivite. Rappelons que cette dernière est une congestion des vaisseaux de la conjonctive de l’œil.
Mais il se peut que le syndrome des yeux rouges soit le symptôme d’une maladie plus grave comme le glaucome ou la kératite. Dans tout les cas, dès que son animal de compagnie présente des changements de comportements ou d’anomalies pas seulement chez ses yeux, il faut tout de suite l’emmener consulter un vétérinaire. Il ne faut jamais négliger les signes comme des yeux anormaux et surtout, il ne faut jamais essayer de lui administrer des médicaments ou des remèdes naturels sans l’avis d’un vrai spécialiste.

La vue est, rappelons-le, un sens très utile dans la vie d’un chien. Elle lui permet de rester en alerte, d’éviter les dangers et aussi de s’assurer de l’un de son rôle, c’est-à-dire protéger la maison et ses occupants. Néanmoins, ses yeux ne sont pas à l’abri d’un problème de santé. Ils sont très sensibles à beaucoup de choses : la lumière vive, des corps étrangers, l’irritation due à des substances chimiques comme le détergeant, la présence d’agents pathogènes, etc. Il convient donc de connaître les différentes infections et maladies qui peuvent être la source des yeux rouges de notre ami.
Que faire en cas de conjonctivite ?
La conjonctivite est une infection dite bénigne. Elle peut disparaître à coup de pommade et de bonne hygiène de l’œil. Cependant, il faut toujours emmener le chien voir un vétérinaire car cette inflammation peut conduire à une infection bactérienne.

  • Symptômes

L’œil devient rouge de façon diffuse. La nature de l’écoulement peut déterminer la gravité du problème. Cet écoulement peut donc être clair dans le but de soulager l’inflammation ou de chasser le corps étranger. Il peut être visqueux lorsque les glandes qui fabriquent des larmes se tarissent. Il est purulent si des bactéries viennent infecter la zone.

  • Traitement

Une pommade peut aider à soulager l’œil. Elle peut aussi rétablir la circulation normale de son liquide protecteur. Dans le cas d’une infection microbienne, l’administration d’un collyre antibactérien est nécessaire. Encore une fois, il est important de rappeler que les médicaments pour homme ne doivent pas utiliser sur nos animaux de compagnie, sauf après avoir consulté un spécialiste de la santé canine.
Que faire en cas de glaucome ?
Le glaucome est une sorte d’œdème. Elle consiste donc au grossissement de l’œil dû à l’augmentation de la pression à l’intérieur du globe. Cela est causé par le problème de circulation de l’humeur aqueuse. Rappelons que cette dernière est le liquide qui lutte contre l’assèchement de l’œil. Le glaucome peut provoquer la dégénérescence du nerf optique et entraîne la cécité.

  • Symptômes

L’œil rougit avec un élargissement des vaisseaux sur la bordure de l’iris. La pupille est dilatée et sans réaction. L’œil semble sortir de son orbite et paraît plus grand que d’habitude.

  • Traitement

Le glaucome doit être traité le plus rapidement possible chez le vétérinaire. C’est à ce dernier de déterminer le médicament adéquat ou l’intervention à faire.
Que faire en cas de kératite ?
La kératite est une inflammation de la cornée de l’œil. C’est douloureux pour l’animal et il risque de perdre la vue définitivement.

  • Symptômes

La cornée devient opaque. On aperçoit des gros vaisseaux superficiels apparaitre sur l’œil. L’animal ressent une douleur intense et il ferme ses yeux par reflexe. Il se peut également que des écoulements jaunes gras sortent de l’œil.

  • Traitement

Le chien doit être traité d’urgence. Il faut l’emmener dans une clinique vétérinaire dès l’instant où l’on à découvert cette anomalie. Dans le cas d’une kératite pigmentaire, on doit intervenir chirurgicalement pour gratter la couche indésirable qui se greffe sur la cornée.
Que faire en cas d’uvéite ?
L’uvéite est une inflammation de l’iris. Elle peut entraîner la cataracte, l’atrophie de la rétine ou encore l’atrophie de l’iris.

  • Symptômes

L’œil devient rouge. L’iris s’épaissit et donne l’impression d’être sale. La cornée peut finir par avoir de l’œdème. Dans un cas plus grave, l’iris s’attache au cristallin et bloque la sortie du liquide de l’œil, c’est le glaucome assuré.

  • Traitement

Il faut toujours se fier au diagnostic et au traitement dispensé par le vétérinaire.

L’œil rouge est l’une des manifestations des problèmes oculaires canins. Pour prévenir les maladies surtout les infections microbiennes, le nettoyage doit intervenir uniquement s’il y a des croûtes ou des secrétions à l’intérieur de la commissure interne de l’œil.
Pour nettoyer les yeux du chien, il faut du produit nettoyant recommandé par le vétérinaire en respectant très bien la notice et en faisant bien attention à la date de péremption du produit. Pour le nettoyage proprement dit, il faut soulever sa tête en arrière en tenant par la main le haut de son crâne. Il faut y aller à deux. Ensuite, il faut couler le nombre de gouttes du collyre indiqué dans l’œil. Il faut fermer les paupières en massant légèrement pour rincer l’intérieur. Utilisez de la compresse stérilisée pour essuyer les saletés qui en ressortent. On peut inciter l’animal à apprécier cet instant de soin en lui récompensant à la fin de l’opération.

Parfois, le problème oculaire du chien ne peut être guéri que par la chirurgie. Il est en par exemple de la complication d’un œdème, d’une blessure ou encore de la cataracte. Ce dernier constitue une baisse de confort tandis que les complications des infections, en plus de provoquer la cécité, sont extrêmement douloureuses pour l’animal. Elles risquent d’affecter son système nerveux conduisant rapidement à la mort.  Dans ce cas, l’opération est la seule solution.
Après avoir passé sur la table d’opération, le chien doit faire l’objet d’un suivi postopératoire rigoureux, ceci par le propriétaire par une visite régulière chez le vétérinaire. L’objectif est de prévenir et de détecter toute complication éventuelle. Le temps de repos de chien doit être également bien respecté. Si possible, il faut l’éloigner de ses congénères tout en lui offrant le bien-être dont il a besoin (balade non fatigante, jouets, jeux, etc.). Surveiller son alimentation et son hygiène devient plus qu’obligatoire.