Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Mon chien a une plaie de léchage – comment le soigner ?

Comme tant d’autres animaux, les chiens ont tendance à se lécher le corps tout le temps. Ce comportement peut venir d’une envie d’être propre ou encore d’une démangeaison. Mais, si l’animal lèche fréquemment ses pattes, surtout ceux d’avant, c’est qu’il cherche à soulager une blessure. Quoi qu’il en soit la cause, le fait qu’il a l’habitude de se lécher peut conduire à une plaie de léchage. Alors, quels sont les signes cliniques d’une plaie de léchage ? Est-il possible d’éviter qu’un chien ait une plaie de léchage et quel est le premier réflexe à prendre si un chien en souffre ? Comment la soigner ? Existe-t-il des remèdes naturels pour le traiter ? Les paragraphes suivants expliciteront ces questions.

Nombreux sont les chiens qui souffrent d’une plaie de léchage au niveau soit de ses pattes postérieures, soit celles d’antérieures voire toutes ses pattes. Il existe toutefois, des conduites à tenir pour qu’un chien ne souffre pas de ce problème. Tout d’abord, il est important d’entretenir fréquemment l’animal de manière à ce qu’il se sente propre et loin des parasites externes, notamment les puces. Et lorsque son maître le voit se lécher, il faut trouver un moyen de lui arrêter. Pour cela, rien qu’une caresse peut suffire et il ne faut en aucun cas le punir ni le gronder.
Pour ce qui est à faire, dès qu’un chien ne cesse de lécher ses pattes, il faut, tenter de savoir quel est l’origine de son comportement. Il faut bien observer ses coussinets et le bout de ses pattes. Il se peut qu’il ait une dermatite ou une simple blessure. Si la cause du léchage n’est pas connue, il faut directement consulter un vétérinaire parce que seul lui pourrait déterminer d’autres causes comme l’allergie ou l’anxiété ou encore beaucoup plus grave. Ce qui est à éviter c’est de bander la partie concernée. En effet, il se peut qu’il aille se défouler sur d’autres parties de son corps à lécher, qui aggravera davantage sa situation.

La plaie de léchage est connue sous l’appellation « dermatite de léchage ». Ces lésions sont peu profondes et entourées de poils de couleur marron. Elle est due à un léchage incessant au même endroit et le plus souvent à l’extrémité distale d’une patte. Pourtant l’animal ne se contente pas de lécher mais il mordille une zone concernée en même temps. Une dermatite de léchage se présente sous forme de plaque ulcérative et alopécique.

Seul un vétérinaire est en mesure de terminer les signes d’une plaie de léchage. En effet, ils dépendent des résultats d’examen clinique. Comme type d’examen, on peut recenser l’examen cytologique. L’analyse d’un raclage cutané du chien permet de savoir si l’animal est victime d’une gale folliculaire ou d’une simple infection. En fonction de la gravité de la situation, le vétérinaire pourrait suggérer une anamnèse de prurit. Plus précisément, un examen clinique permettant de détecter des signes de parésie et de douleur. En cas d’une plaie de léchage prend une envergure importante, il est possible que le vétérinaire préconise un examen de biopsie. En effet, si une plaie est assez profonde, cette approche thérapeutique est d’une importance capitale afin d’en savoir si le chien souffre ou non d’une tumeur.

On ne recense pas de traitement systématique adapté à toute plaie de léchage. En effet, son soin dépend surtout de la cause de cette dermatite de léchage. Ainsi, au cas où le vétérinaire n’arrive pas à relever la source de la plaie de léchage, il se peut qu’aucun traitement ne soit pas préconisé de crainte d’être inefficace. Il est tout de même à noter qu’une plaie de léchage ne peut complètement disparaître qu’après 2 voire 3 mois de traitement si l’origine a été détectée.

Si un clinicien relève une plaie de léchage liée à une infection staphylococcique, il donnera un traitement à base d’antibiotique notamment de céfalexine. Mais le praticien exigera également que le maître du chien concerné nettoie la lésion tous les jours avec un shampooing qui contient du peroxyde de benzoyle. Par contre, si la plaie semble être beaucoup plus grave, il se peut que le spécialiste opte pour un traitement à base de corticoïdes. Les plus utilisés sont l’hydrocortisone acéponate et la bétaméthasone. Toutefois, il se peut que les traitements ne soient pas efficaces, dans ce cas, on peut arriver au recours à la résection chirurgicale ou à la radiographie.

À titre indicatif, il faut si d’autres alternatives existent ne pas procéder à une cryochirurgie. En effet, non seulement, l’opération est très complexe mais sa réalisation même demande que la plaie de léchage soit ouverte plusieurs fois. Enfin, il se peut qu’une dermatite de léchage ne demande pas de traitement spécifique pour qu’elle soit complètement guérie. Si elle vient d’un problème psychologique comme l’anxiété de séparation ou de privation ou encore la dépression, quelques changements de routines suffisent. Dans ce cas, le plus important est de trouver une option qui pourrait déstresser l’animal. Son maitre pourrait lui accorder plus d’attention en lui emmenant en promenade ou encore en lui incitant à jouer. Il est aussi possible de lui donner quelque chose qu’il puisse mâcher de temps à autre.

Si la plaie de léchage ne prend pas d’ampleur et qu’elle n’est pas profonde, certains maîtres optent pour les remèdes naturels. Ils pourraient également compléter les antibiotiques et les anti-inflammatoires recommandés par les vétérinaires. La plante la plus préconisée pour soigner une plaie de léchage est la formule Rescue de fleurs de Bach. Ce traitement peut durer 3 semaines et peut être renouvelé si besoin y est. Il est adapté aux chiens qui souffrent de plaie de léchage à cause de l’anxiété et dans toute situation de stress. Quant au pommier sauvage connu sous le nom de « Crab Apple », il pourrait aider l’animal à ne plus se sentir sale afin qu’il arrête de se lécher tout le temps.

On peut également recourir à la phyto-calme qui est un complexe de plante permettant au chien de retrouver son équilibre. Ainsi, il réglera son problème de léchage fréquent de lui-même. Quant à la phyto démangeaison, ce produit est efficace pour soigner une plaie de léchage. En effet, comme il est à base de lavande qui lutte contre toute affection cutanée, il est un leader en matière de guérison de lésion. Il est à préciser que la phytothérapie relative à la démangeaison est à recourir si la dermatite de léchage vient d’une allergie. Pour soigner une plaie de léchage, on peut par ailleurs recourir au calendula. Il s’agit d’un puissant analgésique et antibiotique qui est en mesure de lutter contre les microbes. On peut l’appliquer sur la plaie 2 à 4 fois par jour. Il est à noter qu’il existe à présent des lotions à base de calendula. Elles sont beaucoup plus faciles à utiliser. En outre, on peut recourir à l’utilisation de l’argile verte. Pour ce faire, il suffit de faire un cataplasme d’argile sur la plaie tous les jours après avoir nettoyé la plaie avec un antiseptique. Pour ceux qui ont souscrit à une bonne mutuelle pour leur chien, ils peuvent bénéficier des remboursements de ces soins et traitements à hauteur de 100 %.