Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Mon chien a une plaie – Que faire ?

Un chien, comme un enfant, a tendance à courir et à jouer librement. C’est alors possible qu’il se blesse aussi facilement d’un temps à un autre. Cependant, par rapport à celle d’un être humain, la peau d’un chien est beaucoup plus fragile et fine qu’on le croyait. C’est alors normal que sa peau soit très sensible à une blessure. Alors, quand est ce qu’il faut réagir si le cas se présente et qu’est-ce qu’il faut faire pour que sa blessure ne s’aggrave pas ? Si on ne donne pas une importance à sa plaie, qu’est ce qui pourrait lui arriver ? Ces questions méritent des réponses. Les quelques lignes suivantes donneront plus de détails à ces propos.

Dès qu’un chien revient de sa promenade avec une plaie, la première précaution à prendre est de vérifier si la blessure est grave ou non. On doit aussi inspecter la plaie au cas où quelque chose y est restée (débris de verre, épines …etc.) ou encore s’il a été mordu par un autre animal. Ainsi, il est préférable de couper avec des ciseaux les poils qui empêchent de voir au mieux la plaie. S’il s’agit d’une petite plaie en surface qui ne saigne pas beaucoup et qui n’est que superficielle rien ne sert de s’inquiéter, quelques soins à la maison peuvent suffire pour guérir le chien. Quoi qu’il en soit, il faut toujours apporter les premiers soins nécessaires. Par contre, si la blessure semble être grave et qu’une risque d’hémorragie se présente, il n’est plus question de désinfecter la plaie, il faut essayer d’arrêter le saignement. Dans ce cas, il faut faire un garrot en amont de la blessure en serrant doucement jusqu’à ce que le sang s’arrête et le desserrer toutes les 5 minutes afin d’éviter la non irrigation de ses tissus. En tout cas, il est toujours judicieux de consulter l’avis d’un vétérinaire dès qu’il a un doute.

Qu’une plaie semble être superficielle ou profonde, elle pourrait s’aggraver d’un moment à un autre. Plus exactement, une plaie est toujours source d’infection  par des bactéries ou des virus. Elle peut donc s’infecter rapidement si l’animal n’est pas soigné convenablement. Autrement dit, les soins appropriés dépendent surtout des bactéries qui sont entrées dans la plaie. Au cas où sa blessure n’est pas soignée comme il faut, il se peut que l’animal soit atteint d’un tétanos. Cette maladie peut se caractériser par les signes suivants, 5 à 20 jours après que l’animal s’est blessé. Entre autres, l’animal a du mal à ouvrir sa gueule et on remarque une anomalie de salivation, ses oreilles deviennent également raides et il a une démarche rigide.

À part le tétanos, il pourrait aussi être atteint d’une septicémie. Cette infection bactérienne du sang se produit quand les bactéries dues à sa blessure sont propagés dans tout son corps. Cette maladie est très dangereuse du fait qu’elle est source d’une pression artérielle anormale qui pourrait lui être fatale. Il se peut également qu’il soit gangréné. Les premiers signes de la gangrène sont la transformation de la couleur de la peau : d’abord blanche, puis violette et devient ensuite noirâtre. Dans ce cas, il est important de retirer le tissu nécrosé chirurgicalement. Le plus grave est que, si la plaie est due à une bagarre entre chiens alors que l’un des chiens en question est enragé, il pourrait le contaminer. Ainsi, si le chien n’est pas vacciner d’un antirabique, il risque d’avoir également la rage.

Certaines fois, on pense qu’une blessure peut être soignée par l’animal même lorsqu’il la lèche mais c’est plutôt une fausse idée. En effet, cela pourrait aggraver la situation puisqu’à ce moment, il propagera dans la plaie d’autres bactéries qui sont présentes à l’intérieur de sa bouche.

On peut recenser quelques indices qui démontrent qu’il faut emmener un chien blessé chez un vétérinaire. Si le chien semble beaucoup souffrir et qu’il commence à s’énerver, il ne faut plus hésiter à l’emmener immédiatement. En effet, dans ce cas, il pourrait attaquer même son maître. Il se peut également que l’animal ne réagisse pas de cette façon mais il serait judicieux de faire appel à un vétérinaire une fois que l’on constate que sa blessure est profonde ou dépasse un centimètre de diamètre. En outre, si le sang a l’air d’arriver en permanence, il faut réagir immédiatement en pansant la plaie dans le but  d’éviter une hémorragie et consulter ensuite un expert. Cette situation pourrait être très dangereuse puisqu’il se peut que l’animal soit blessé au niveau d’une artère. Par ailleurs, quelquefois, on croit qu’une plaie est superficielle et qu’un simple soin s’impose pour soigner le chien. Mais au bout de quelques jours, il se peut que la plaie commence à rougir ou à se sentir mauvais ou encore si l’animal présente un symptôme de fièvre. Dans l’un de ces cas, il faut vite l’emmener chez un vétérinaire.

Comme on l’avait mentionné ci-dessus, une blessure superficielle peut être soignée chez soi. De même, en cas de blessure importante, des premiers soins sont également nécessaires surtout si le centre vétérinaire est loin de la maison. Pour ce faire, il faut dans un premier temps, rincer la plaie à l’eau claire. On peut aussi utiliser un savon de Marseille. Ceci est évident pour éliminer les saletés se trouvant sur la plaie. Il est préférable d’utiliser des compresses propres au lieu du coton puisque ce dernier peut laisser des fibres. Ensuite, il faut désinfecter la plaie et appliquer un antiseptique. Les plus adaptés sont ceux qui contiennent de l’iode.

Notamment, les antiseptiques familles de la Bétadine ou encore de la Chlorhexidine. D’ailleurs, il n’est pas conseillé de recourir à plusieurs désinfectants à la fois. En effet, il se peut qu’ils ne soient pas compatibles, provoquant ainsi de grave blessure au niveau de la peau de l’animal. Néanmoins le soin d’un chien blessé demande tout de même une attention particulière parce qu’aussi doux et affectueux que l’animal soit, il a mal et pourrait devenir très agressif et mordre à tout moment ! Il faut donc le clamer en le rassurant et en lui caressant. En même s’il semble être déjà calme, il ne faut jamais oublier de lui passer une muselière afin d’éviter tout risque d’attaque. Enfin, il est important de couper tous les poils entourant la plaie et de faire un pansement afin d’éviter que la blessure s’infecte. À titre de remarque, le recours à l’utilisation de l’alcool est vivement déconseiller pour l’étape de désinfection.

À part ces premiers soins, on peut également recourir à des produits naturels pour soigner rapidement une plaie. Le plus efficace est le calendula connu sous le nom de »soucis ». En effet, cette plante médicinale est réputée être un puissant anti-inflammatoire et analgésique. Il dispose également des capacités à lutter contre les microbes et les fongiques. L’idéal est alors de recourir au calendula sous forme de lotion, à utiliser 2 à 4 fois par jour pour soulager la blessure d’un chien. Il est surtout conseillé pour les plaies qui saignent en jets.