Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Option d’une assurance pour chien : prévention de la leptospirose

Parlant de maladie, le cas d’une leptospirose peut tuer un chien. Heureusement, au cas où la situation survient, les cures de cette maladie sont comprises dans le cercle pris en charge par une assurance chien. Toutefois, certaines mesures de prévention sont recommandées afin que tous les frais alloués au soin et au traitement de cette maladie soient remboursés par un assureur.

Informations sur la leptospirose

La bactérie qu’on nomme aussi leptospira est le facteur contaminant la pathologie, elle se trouve dans le sol ou dans de l’eau stagnante. Ainsi, les rongeurs qui vivent dans ces endroits sont les principaux facteurs de sa transmission. Parmi ces rongeurs, on cite particulièrement le rat.

On peut ainsi distinguer deux sortes de bactéries, et cette maladie pourrait être atteinte par différents cas. D’abord, par la consommation d’une eau qui est déjà contaminée, ou encore par voie percutanée, c’est-à-dire que si le chien s’est baigné dans de l’eau infectée.

Manifestations pathologiques

Le cas d’une leptospirose peut se présenter sous différents signes chez un chien.Ces signes se manifestent très rapidement. D’abord, par une simple apathie, le chien se montre inactif et paresseux. A la suite, d’autres symptômes peuvent apparaître, se présentant sous des signes de vomissement ou parfois des traces de sang, couleur inhabituelle un peu foncée virant vers le noir des selles, des signes de fièvres peuvent aussi apparaître. Mais le signe extrême est encore plus grave, c’est que le chien peut tomber dans le coma.

Dans le cas où des signes douteux apparaissent, il est vivement recommandé de consulter un vétérinaire car cela pourrait risquer la vie de l’animal. Le traitement s’effectuera par des analyses de sang et un examen bactériologique pour confirmer le diagnostic.

Si vous bénéficiez d’une assurance santé animale, tous les frais alloués à ces différents traitements seront couverts, sauf, sachez bien que, le remboursement ne sera néanmoins effectif à défaut de prévention équitable c’est-à-dire que le chien doit être vacciné tout en respectant le calendrier en vigueur de vaccination.

Le calendrier de vaccination

Il faut suivre respectueusement le calendrier de vaccination, faute de quoi, votre assureur est dans la mesure de se désengager de tout éventuel remboursement. La primo-vaccination est effectué dès que le chien atteint les trois mois. Puis, un rappel doit se faire une fois par an. Dans le cas où l’animal se trouve dans une condition qui le rend vulnérable à l’infection, ce rappel devrait se faire encore plus fréquemment, c’est-à-dire deux fois par an. Sachez qu’il  existe certaines mutuelles chien qui proposent une couverture pour ces différentes mesures de prévention.

En marge de la vaccination, la prévention de la leptospirose passe également par l’application de précautions d’hygiène. L’être humain doit faire très attention face à un chien atteint car cette maladie est transmissible à l’homme.

Outre les solutions par la vaccination, pour les mesures de prévention contre la leptospirose, une application des précautions d’hygiène s’impose. Autrement, non seulement pour les chiens qui sont  les êtres les plus concernés par ce genre de pathologie pouvant causer des effets mortels mais les humains doivent aussi extrêmement faire attention face à un chien qui en serait atteint  car cette maladie est transmissible à l’homme.