Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Quels sont les tarifs des soins vétérinaires ?

Près d’un quart des ménages Français ont un chien comme animal de compagnie. Ils allouent un budget qui varie entre 500 et 3 000 euros chaque année pour leur canidé, car eux aussi ont des besoins spécifiques dont il faut s’occuper : nourriture, soins ou traitements. Il est tout aussi important de connaître les montants relatifs à ces besoins et les soins vétérinaires en font partie.

Une étude a montré que les Français adoraient les animaux de compagnie. Au moins un ménage sur deux en a un, le chien étant l’animal le plus adopté. Considéré comme un membre à part entière de la famille, le chien fait l’objet d’autant d’attention que les autres êtres humains. Certains couples ont même choisi de se consacrer à aimer leur ami quadrupède plutôt que de fonder leur propre famille. L’entichement qui leur est porté a même poussé une certaine évolution des métiers et spécialisations vétérinaires.

En effet, il existe aujourd’hui des vétérinaires comportementalistes, des dermatologues pour chien, des cardiologues, des cancérologues, etc. Tout cela pour dire que le chien tient une place importante dans la vie des ménages Français. Comme toute chose importante dans la vie, il est primordial de lui accorder du temps, de l’attention et surtout de l’argent. La nourriture, les soins au quotidien (toilettage, brossage, dressage), les soins sanitaires du chien ne sont plus choisis au hasard. À cet effet, aucune personne attachée à son chien ne confiera ses soins à des” non spécialistes “. Elle se tournera plutôt vers des professionnels, d’où la nécessité de connaître les coûts approximatifs pour faire face aux problèmes de santé du chien.

Il s’agit des soins relatifs aux premières années de la vie de votre chien : les premiers vaccins, le vermifuge, la castration ou la stérilisation, le cas échéant. Les consultations simples impliquent aussi les visites régulières de contrôles chez le vétérinaire.

Chez le chiot, les vaccins sont d’une importance capitale car ils assurent une immunité à l’animal, autre que celle qui leur est innée. En outre, plusieurs années de recherche et d’observation ont montré que les chiens sont tous sujets aux mêmes maladies et que seuls les vaccins pourront les immuniser.il est donc plus qu’important de faire le vaccin contre l’hépatite, la parvovirose, la maladie de Carré ou la rage. Les vaccinations peuvent coûter jusqu’à 70 euros, ce montant n’incluant pas encore le renouvellement des vaccins.

Le vermifuge consiste à aider le chien à se débarrasser de ses vers. Premièrement, cette pratique est utile pour sa santé à lui, ensuite pour celle du maître et de son entourage. Comprimés, pipettes, seringues buccales ou injections, les vermifuges existent sous différentes formes et à divers coûts. A raison de deux fois dans l’année, le vermifuge coûte en moyenne 20 euros.

La castration ou la stérilisation, quant à elles, peuvent coûter respectivement 120 à 200 euros et entre 180 et 250 euros (plus cher chez les femelles). Enfin, le contrôle de routine chez le vétérinaire, 2 fois dans l’année, vaut dans les 35 à 50 euros par consultation.

Les accidents et les maladies de nos chiens ne sont pas inévitables. Tous les jours, par exemple, nous voyons des chiens percutés par des voitures. Les blessures peuvent aller d’une simple plaie à une fracture grave avec des lésions profondes. Dans le pire des cas, l’impact a été tellement important qu’il faut euthanasier le chien. Les plaies simples ne vont nécessiter qu’une désinfection, mais cela peut coûter près de 150 euros. La fracture va exiger une imagerie médicale (une radiographie), la mise en place d’une attelle ou d’un plâtre. Cela va coûter plusieurs centaines d’euros.

Un exercice inapproprié, un effort violent chez le chien peut également provoquer des blessures musculaire, articulaire ou osseuse. La rupture des ligaments croisés du genou, par exemple, va engager un coût de 1 500 euros.

Certaines races de chiens sont également prédisposées à des pathologies spécifiques. En général, le maître du chien devra supporter au moins des frais de consultation vétérinaire d’urgence, d’analyses ou bilan, (sanguin, de selles, d’urine, etc.), d’intervention chirurgicale ou d’hospitalisation selon le cas. En tout, la démarche peut lui coûter plus de 1 500 euros. Parmi ces maladies, il y a entre autres :

  • la torsion de l’estomac dont le traitement peut être à plus de 1 500 euros,
  • la rage dont le vaccin antirabique vaut 70 euros,
  • le cancer, à raison de 1 200 à 1 500 euros par séance de radiothérapie

Face à ces dépenses, dites vous qu’il n’y a que le vétérinaire qui peut donner des traitements adaptés et de conseils avisés pour guérir votre animal de compagnie.

Devant les sommes faramineuses engagées pour les soins de nos chiens, il est primordial de souscrire une assurance canine. De plus, tout comme l’être humain, nos animaux de compagnie ne sont pas toujours à l’abri d’accidents ou de pathologies. Cependant, il est bon de savoir qu’il n’existe pas encore de tarifs conventionnels concernant les assurances pour chien. Les organismes assureurs ont chacun leur critère d’acceptation et leurs formules de cotisations. Votre chien pourrait être éligible chez untel assureur canin, mais ne le serait pas chez un autre. Néanmoins, des paramètres communs à ces différents assureurs permettent de savoir à quoi il faut s’attendre en général quand vous allez souscrire votre toutou à une assurance.

Le principal paramètre commun est certainement l’étendue des garanties. Voulez-vous la formule basique ? Ou souhaitez-vous être assuré sur tout ce qui pourrait arriver (garantie tout-confort) ? Tout dépendra de l’état de santé de votre chien. Une garantie de base s’élève, par exemple, à 10 euros par mois et vous pourrez être remboursé à hauteur de 50% à 80% dans cette formule basique. Plus les garanties sont étendues, plus le montant des cotisations auprès des assureurs est élevé et, par la même occasion, vous pourrez vous faire rembourser en totalité. Il existe sur Internet différents comparateurs d’assurance canine qui peut vous aider à choisir celle qui vous convient le mieux.

Selon l’étendue de la garantie pour laquelle vous aurez opté donc, vous pourrez vous faire rembourser de 50% à 100% des dépenses que vous avez engagées pour votre chien. En général, les formules dites basiques remboursent la stérilisation, les vaccinations, les produits thérapeutiques tels que les antipuces, les anti-tiques, les vermifuges.

Les formules tout confort couvrent plus de soins. Les consultations chez le vétérinaire, par exemple, en font partie. Il en est de même pour les médications qu’il prescrit, les frais d’hospitalisation, les frais chirurgicaux, les écographies et radios, parfois l’euthanasie. Mais encore une fois, aucun tarif conventionnel n’a encore été fixé, l’assureur a donc la prérogative de fixer un plafond annuel au remboursement, même dans une formule tout confort. Dans des situations précises, l’assureur peut également ne pas couvrir vos frais. C’est le cas du chien enragé, qui prouve que sa vaccination n’a pas été faite correctement. Avant de contracter une assurance, surtout si vous optez pour la formule tout confort, vous êtes invité à lire attentivement tous les détails du contrat, voire à utiliser un comparateur d’assurance.