Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Qu’est-ce que le souffle cardiaque du chien ?

Il se peut que votre chien vieillisse chez vous en souffrant des maladies liées au vieillissement. Parmi ces maladies de 3ème âge du chien, il y a le souffle au cœur ou le souffle cardiaque. A noter que cette maladie peut être contractée également par les chiots dans de rares cas. A cet état de fait, vous devez pouvoir reconnaître, comprendre ou suspecter un souffle au cœur chez le chien afin de prendre les décisions nécessaires.

Si vous êtes bien attentionné à l’égard de vos animaux de compagnie, il se pourrait que vous remarquiez un bruit étrange au niveau des battements cardiaques de votre chien. Il se manifeste lorsque le sang passe difficilement par les grands vaisseaux qui entourent le cœur de votre chien. Ce bruit est anormal car vous ne l’aviez jamais entendu auparavant. Vous devez être conscient que votre chien a probablement un problème au cœur. Vous constatez  que les grands vaisseaux (les veines et les artères) effectuent difficilement leur travail ou bien  que certaines valves ne s’ouvrent pas correctement (voire ne se ferment pas comme ils se doit). Dans certains cas, l’animal semble ne pas trop souffrir. Il peut changer un peu de comportement, mais il peut continuer à vivre/respirer normalement.

Dès que le souffle au cœur est suspecté, même si ce n’est pas encore confirmé, il faut consulter un vétérinaire pour confirmer le diagnostic. Il ne faut pas laisser l’état de santé de votre animal s’aggraver, au risque de voir mourir votre chien.

Lorsqu’une anomalie du cœur se manifeste, par exemple un rétrécissement de certaines valves, vous pouvez remarquer,  que les bruits du coeur sont inaudibles, au départ, mais s’amplifient, par la suite. Vous vous apercevez que ce n’est pas normal comme changement chez votre chien. Il est quasi-impossible d’éviter ce genre de maladie appelée souffle au cœur ou souffle cardiaque car c’est un problème congénital qui ne se manifeste que tardivement. Le souffle cardiaque peut être également causé par une maladie du cœur que seule l’analyse clinique du vétérinaire peut déterminer. L’insuffisance cardiaque, c’est-à-dire le passage anormal du sang d’une cavité du cœur à une autre, peut être la cause principale, mais un choc traumatique au niveau du thorax n’est pas à écarter. En tout cas, il est impossible de connaître hâtivement les causes.

A noter que le souffle au cœur peut arriver à votre chien à n’importe quel âge, d’où la nécessité de connaître les symptômes, en vue de mettre en place une intervention adéquate et ne pas attendre que la situation s’aggrave.

Avant l’adoption d’un chien, il est important de réaliser un bilan de santé du chiot. Il est indispensable de détecter dès le début si le chiot risque de souffrir du souffle cardiaque ou d’une autre maladie. En effet, le vétérinaire peut s’apercevoir d’une malformation ou d’une origine susceptible de provoquer le souffle au cœur chez le chien.

Le vétérinaire, durant l’auscultation, peut diagnostiquer une maladie cardiaque congénitale, appelée techniquement cardiopathie congénitale, qui va certainement entrainer le souffle au cœur. Il peut également confirmer un souffle juvénile, représentant un souffle cardiaque précoce, qu’il convient de traiter rapidement, pour éviter l’aggravation des symptômes.

Si votre chien commence à vieillir, les symptômes du souffle au cœur peuvent être une crise de toux ou une intolérance aux efforts. C’est-à-dire qu’il ne supporte plus les activités habituelles d’avant la crise. Il peut être essoufflé et manifeste une fatigue sans avoir effectué ses courses et ses jeux de tous les jours. Vous allez remarquer cela, surtout lorsque le temps est relativement chaud. Dès que ces symptômes se manifestent, même si ce n’est qu’une suspicion, n’hésitez pas à consulter le vétérinaire.

La meilleure solution est de demander au vétérinaire un diagnostic. Si le vétérinaire confirme que votre chien souffre d’un souffle cardiaque, il faut trouver des solutions. Pour ce faire, un examen clinique complet s’impose : radiographie du thorax, un électrocardiogramme ou un Doppler cardiaque. Le but de ces pratiques est de mettre en évidence la malformation suspectée et de comprendre les impacts sur le fonctionnement du cœur. A défaut de tels examens, il s’avèrerait difficile d’ordonner le traitement adéquat.

Que ce soit d’origine congénitale ou une maladie héréditaire, le souffle au cœur mérite une prise en charge dès sa confirmation. Comme prise en charge, il est impératif de mettre en place certaines règles hygiéniques, entre autres la limitation des efforts. Il faut quand même que votre chien continue à bouger et à jouer pendant le traitement prescrit par le vétérinaire. A noter que si c’est une cardiopathie congénitale, il n’existe pas encore de traitement médical adéquat. Si une malformation est détectée, une intervention chirurgicale est envisageable, permettant éventuellement le retour à la normal du souffle et du fonctionnement du cœur.

Concernant les types de souffles au cœur, citons entre autres la sténose pulmonaire, la sténose aortique, la communication inter-atriale ou inter-ventriculaire, l’endocardiose chronique valvulaire. Il existe aussi d’autres anomalies cardiaques. L’endocardiose chronique valvulaire notée IVC est le type de souffle au cœur chez le chien le plus fréquent détecté en clinique vétérinaire. A cet effet, il est important de connaître ce type de souffle au cœur.

Pour information, les trois mots « endocardiose chronique valvulaire » signifient « dégénération chronique des valvules cardiaques ». Il existe 4 types de valvules cardiaques à savoir la mitrale, la tricuspide, l’aortique et la valve pulmonaire. Certaines races de chien sont prédisposées à contracter l’endocardiose chronique valvulaire. En général, ce type de souffle au cœur apparait chez le chien vers l’âge de 7 ou 8 ans. Selon les synthèses des chercheurs, ce symptôme est dû à un échec dans la synthèse du collagène d’origine génétique. Un contrôle vétérinaire de routine est très indiqué pour détecter prématurément l’anomalie. La première détection ne peut pourtant pas confirmer l’endocardiose chronique valvulaire, d’où la préconisation d’autres tests.

Ce type de souffle au cœur se trouve parmi le symptôme de maladie qui passe inaperçu durant des années. Cela est dû à la capacité de compensation du cœur que les vétérinaires appellent « souffle au cœur compensé ». Durant ces années de stabilité apparente, d’autres symptômes peuvent apparaître progressivement. Votre chien peut ainsi manifester une réticence à faire des mouvements, une crise de toux qui s’amplifie chaque jour davantage, un vomissement de mousse blanche, etc.

Une prise en charge adéquate permet à votre chien de survivre plus longtemps. Lorsque l’endocardiose chronique valvulaire est détectée, le vétérinaire prescrit des traitements pharmaceutiques pouvant réduire la pression sanguine. Il peut aussi recommander les diurétiques (afin de diminuer le volume sanguin circulant et ainsi faciliter le travail de pompe du cœur) ou des médicaments inotropes positifs. A noter que seule l’ordonnance du vétérinaire vous permet d’utiliser à bon escient ces traitements. De régimes spécifiques sont conseillés lorsque l’IVC arrive un stade plus avancé. Les croquettes spéciales pour cardiopathies en font partie. Des mesures non pharmacologiques sont également préconisées.