Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Race de chiens : le Saint-Bernard

Le Saint-Bernard est une race de chiens de montagne robuste. Les hommes les dressent souvent pour venir au secours des voyageurs ou des personnes perdues dans les avalanches. Il tient son nom des moines de l’hospice de Saint-Bernard qui les ont utilisés à cet effet. Réputés intelligents, ils sont capables d’assimiler une instruction de sauvetage. L’origine de ce chien remonte bien avant le 1er siècle car en ces temps-là, on en a déjà trouvé quelques spécimens en Asie (descendants du matin du Tibet). Par peur de risque de consanguinité, les chercheurs ont fait ensuite plus tard le croisement du Saint-Bernard et de Terre-Neuve dans le 19 e siècle. Ce qui a donné à deux types de saint-Bernard : le chien à poil court peu courant, et ceux ayant un poil plus long. La race continue d’exister et s’est répandu en Angleterre, Etats-Unis et Russie. Elle est naturellement plus grande et plus robuste avec une nouvelle couleur de robe, mais en revanche, elle est plus sensible aux maladies. La race est rendue officielle en 1887. Depuis, cet animal devient l’ami fidèle à l’homme tel que nous le voyons aujourd’hui.

Cet animal est doté d’une grosse tête avec un crâne un peu bombé, massif et large. Il possède un petit museau, non pointu et des yeux d’un brun foncé pétillant d’intelligence. Le tronc est vigoureux et musclé, et les membres sont forts. La queue est longue et lourde. Ce chien a un pelage lisse et abondant pour la variété à poil court. Mais pour le type à poil long, le manteau peut avoir une longueur moyenne, avec des poils lisses ou ondulés. La couleur de la robe est bicolore (rouge et blanche ou acajou avec un ombre noir sur la face et les oreilles). Les robes avec une seule couleur ou sans blanc ne sont pas acceptées. L’animal pèse en moyenne 50 à 90 kg. Mais on a pu enregistrer un saint-Bernard pesant une centaine de kilos, 107 cm de haut et 2, 59 cm de long. La taille moyenne s’échelonne entre 70 à 90 m. On l’appelle également St Bernard dog en anglais, Bernhardiner, ou encore Saint Bernardshund.

Il faut d’abord souligner que l’aptitude de cet animal ne se limite pas au repérage des personnes enfouies dans la neige ou à l’indication de route pour les voyageurs en hiver. Il fait également un excellent chien de garde. Mais de tempérament doux, il ne fait signe d’agressivité que si l’on s’attaque à ses maîtres. Affectueux, gentil avec les enfants et excellent joueur, il ferait aussi un compagnon idéal pour garder les enfants. Mais attention, il pourrait faire une belle morsure quand on le taquine trop. Il est ainsi indispensable de lui inculquer une éducation stricte dès son adoption pour qu’il ne cause pas de dommages à ses maîtres ou à son foyer. Par ailleurs grâce à son instinct de sauvetage, il volera rapidement au secours des personnes en danger. Quand il vit dans un besoin de faire des exercices. En revanche, il s’entend plutôt bien avec les autres animaux et supporte assez la solitude. Chien ayant un grand sens de territoire, le saint-bernard n’aime pas trop voyager. A cause de sa constitution physique et son goût pour l’espace, un petit jardin dans la cour lui sera agréable. Même si en règle générale, cette race aime rester aux pieds de son propriétaire. Pensez également à mettre un abri contre la chaleur dans le jardin pendant l’été car il pourrait en suffoquer.

Il est reconnu pour son instinct pour le sauvetage. Il lui est possible de déceler un corps humain jusqu’à 6 mètres sous la neige. Et ce en utilisant son odorat, son agilité et sa truffe. A la différence d’autres chiens, il dispose en fait d’une faculté de perception d’orientation très poussée. Ce qui lui permet de détecter si une personne est morte ou encore en vie sous l’amas de neiges. Notons toutefois que cette race n’est pas facile à éduquer. Le recours à un club d’éducation de chiot ou école de chien est à préconiser afin qu’on ne soit pas dépassé du comportement de l’animal au bout d’un certain temps

Notons d’abord que quelquefois la prise de poids de cette race n’est pas rapide. Dans ce cas, sa croissance ne cessera alors qu’à trois ans. Mieux vaut ainsi éviter d’augmenter la ration de l’animal entre temps, car cette race est prédisposée aux problèmes d’estomac. Des ballonnements, de vomissements sont des signes précurseurs de cette torsion d’estomac. La prévention efficace contre ce signal d’alarme serait de ne pas lui donner des aliments difficiles à digérer. Il ne faut pas non plus lui imposer des sauts ou des jeux après le repas. Normalement, le jeune chien doit manger 3 fois par jour. Quand il aura 9 mois, on peut lui donner de la nourriture 2 fois.
Par ailleurs, le saint-Bernard figure parmi les races de grands chiens sujets aux maladies telles que la dysplasie de la hanche ou du coude. Avant 1 an et demi, il ne faut pas alors lui permettre de monter ou descendre des escaliers. On ne doit pas également le forcer à courir. Les études ont aussi démontrées que cette race est prédisposée au cancer des os. Une cause possible de cette dernière pathologie serait une nourriture mal équilibrée et un manque d’exercice physique. Cette race de chiens souffre également des problèmes de vues avec les paupières qui se tournent en avant ou en arrière. En outre, le bernhardiner est également sensible aux crises épileptiques à l’eczéma et à des troubles cardiaques. A cause de ces différents problèmes de santé, le saint-bernard ne vit en moyenne que 8 ans. Ceux qui vivent jusqu’à 11 ans sont rares. Cette faible espérance de vie est partiellement due au croisement. Ainsi, même si cette race de chiens est très robuste, et elle a une capacité intéressante au sauvetage, elle est sensible à beaucoup de maladies. Pour y remédier, les chercheurs essaient de trouver un moyen pour améliorer l’espérance de vie du saint-Bernard mais le résultat de la recherche pourrait ne pas donner un animal possédant la couleur bicolore et l’odorat fin.
Bon à savoir : pour améliorer la longévité de vie de votre chien saint-bernard, pensez à l’inscrire auprès d’une mutuelle pour animaux. Cela permet de réduire les frais de dépenses santé de l’animal dès lors qu’il présente des symptômes de malaises. La consultation du vétérinaire et les frais de laboratoire et interventions chirurgicales si besoin est, pourraient peser moins lourd à son budget.

Pour les variétés de chiens à poils court, il faut lui brosser les poils une fois seulement par semaine. Evitez seulement de faire son toilettage le jour après la pose de vermifuge ou d’un autre traitement antipuces. Pour les sujets ayant une robe longue, on peut également lui brosser le pelage une fois par semaine mais n’oubliez pas de bien nettoyer les zones derrière les oreilles et la culotte. Evidemment, les yeux et les oreilles doivent être aussi proprement nettoyés.

Le saint-Bernard est un animal peu agressif mais il faut faire attention à son repas, son mode de vie, sa santé et surtout son éducation. C’est important pour la bonne santé physique et mentale de cet animal dont la durée de vie n’excède pas 11 à 12 ans.