Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Races de chien les plus préférées par les Français : le Cavalier King Charles

Le Cavalier King Charles est un chien de compagnie dont la beauté fait fondre plus d’un. Calme, affectueux, dévoué, il est incroyablement fidèle. En effet, le Cavalier King Charles est un excellent compagnon pour tout type de famille que ce soit célibataire, jeune couple, famille avec enfant ou personne âgée. Il répand sa joie de vivre dans toute la maison et en dehors.

Le Cavalier King Charles est une race de chien d’origine britannique. Dérivé d’une race d’épagneul nain, son nom dans sa forme longue est assez difficile à retenir. Il peut être appelé Cavalier King Charles Spaniel ou Epagneul Cavalier King Charles. Parfois, il est tout simplement appelé CKC. C’est un chien de petite taille. Il est vif et gai. Ainsi, il est toujours en train de gambader partout en exhibant sa bouille magnifique. Il a une tête quasi plate, un arret profond, un museau fort en forme de cône tronqué et une truffe noire développée. Il possède des grands yeux ronds de couleur foncée. Ils sont bien écartés et non proéminents. Son regard reflète sa douceur. Ce petit chien d’agrément se démarque par ses longues oreilles attachées haut, tombantes et ornées de franges abondantes. Le Cavalier King Charles est une race canine à pelage long. Son poil est soyeux, avec des franges légèrement ondulées. Sa robe est déclinée selon l’une des quatre variétés de couleur suivantes : Blenheim (tâche de roux sur fond blanc pur), tricolore (noir, blanc et roux), ruby (entièrement roux, de nuance plus intense), noir et feu.
Le Cavalier King Charles est un chien à l’allure gracieuse. Il est petit mais il ne présente pas de caractère de nanisme. Ses membres sont droits et parallèles. Il a un corps bien proportionné, avec un dos droit et un rein court. Il possède une queue longue qui doit être laissée à sa longueur naturelle. Le CKC pèse entre 5,5 kg et 8 kg pour une taille comprise entre 32 cm et 36 cm. Il peut vivre en moyenne jusqu’à 12 ans. En d’autres termes, il a une durée de vie assez courte par rapport aux autres races de chien préférées par les Français.

C’est un chien de compagnie par excellence. En effet, le Cavalier King Charles est débordant de gentillesse et joueur et il adore la compagnie des humains. Il agit en véritable éponge émotionnelle. Il ne manquera de faire sourire son maître et de le mettre de bonne humeur combien même celui-ci a des soucis. C’est un confident et un complice espiègle pour toutes les activités domestiques. En contrepartie, c’est un chien d’une sensibilité déconcertante. Il peut être sujet à la dépression lors d’une séparation d’une longue absence. Il faut l’apprendre à rester sage à la maison pendant l’absence de son maître. La compagnie d’un chat ou d’une autre race de chien peut l’aider également à surmonter la solitude.
Le Cavalier King Charles est un petit animal sociable qui adore les enfants et que les enfants adorent câliner. Il s’entend très bien aussi avec les chiens de toutes tailles et les autres animaux domestiques comme les chats, les lapins, les chevaux, etc. Il est très sportif. Ainsi, il ne manquera pas de se faufiler entre les jambes de son maître lors des balades journalières. Toutefois, ce n’est pas un chien voué à la sécurité de la maison, à la limite, il peut aboyer pour lancer l’alerte. Son vrai rôle est d’apporter de la gaieté dans la propriété. Sa lignée de chien de chasse épagneul peut prendre parfois le dessus et le pousse à creuser le jardin ou à pourchasser les petits animaux de passage (écureuils, oiseaux, etc.). il faut donc faire attention à ces détails pour ceux qui vivent en copropriété.

Adopter un Cavalier King Charles offre beaucoup d’avantages du fait qu’il prend moins de place et il peut vivre aisément dans un appartement avec un panier comme dortoir et espace personnel. Mieux encore, il peut être emmené avec soi partout dans une voiture ou même dans les transports en commun. Il peut très bien vivre dans un camping-car où dans les bateaux aménagés en appartement de luxe pour les aventuriers et les retraités qui décident de vivre une vie d’aventure. Et comme KCK est petit, les dépenses en nourriture sont donc largement réduites.
C’est une race de chien qui inspire la sympathie. Il se complaît à anticiper les gestes de son maître. A peine celui-ci prend la télécommande de la TV que son toutou prenne déjà place sur le canapé et si son propriétaire songe à sortir, le petit compagnon est déjà sur la porte à attendre sagement sa laisse. Cette espèce de sixième sens fait de cet animal un excellent avertisseur en cas de danger imminent. Il peut prévenir lors d’une intrusion. Une anecdote raconte qu’un CKC qui n’arrêtait pas d’aboyer pour réveiller les parents d’une petite fille qui aller faire une crise d’épilepsie. Son geste a permis de secourir à temps l’enfant.

L’Épagneul Cavalier King Charles peut être éduqué facilement sans l’aide d’un professionnel. Il adapte facilement son comportement en fonction de la recommandation de son maître. Ce qui lui faut c’est de la tendresse et de l’attention. Il faudra donc que son maître ait du temps à lui consacrer. Au début, son maître doit laisser le CKC explorer chaque recoin de la propriété. Il faut ensuite l’habituer à l’endroit où il va se reposer, à reconnaître sa gamelle et à se familiariser avec ses jouets. S’il fait des bêtises, il suffit de lui adresser un « non ! » ferme. La punition et la méchanceté ne sont pas les meilleurs comportements à adopter face à ce petit toutou. Les exercices d’agilité adaptées à sa taille et sa race peuvent aider le CKC à s’épanouir.

Le CKC est en général un chien robuste et il est doté d’une bonne santé. Il dispose d’une longévité supérieure à des races de grands chiens et de chiens de taille moyenne. Toutefois, le cheptel mondial de Cavalier King Charles a un taux élevé pour le risque de à l’endocardiose mitrale. Rappelons qu’il s’agit d’une maladie dégénérative de certaines valves du cœur. Ce problème de santé entraîne ainsi l’augmentation du volume du cœur qui peut mal se terminer avec l’œdème pulmonaire ou encore la rupture des cordages ventriculaires. Pour éviter cela, les éleveurs professionnels et les clubs de races font des dépistages de cette maladie héréditaire pour obtenir des chiots les plus sains possibles à partir des parents sains.

Ce chien d’appartement affectionne la vie à l’intérieur. Son petit bémol réside dans le fait qu’il a besoin constamment de la présence humaine. Il faut donc éviter à tout prix de l’enfermer seul sur la terrasse ou dans la véranda. Il peut également s’amuser dehors dans le jardin. Sa nourriture doit être de bonne qualité (croquettes de à base de poulet par exemple). Sa fourrure doit être brossée au moins une fois par semaine.