Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Sante animaux de compagnie : Les antibiotiques pour les chiens

Un antibiotique agit en bloquant la multiplication ou en détruisant les bactéries ciblées qui se trouvent dans le corps, aussi bien d’un être humain que d’un chien. Cependant, les antibiotiques ne sont pas des molécules anodines. Au cas où elles sont utilisées à des doses inadaptées, certaines peuvent entraîner des effets secondaires non souhaités qui peuvent nuire à la santé d’un toutou. Qu’est-ce qu’on entend exactement par antibiotique et quel est son rôle ? Quels sont les éventuels risques de la prise d’antibiotiques ? Quelles sont les précautions à prendre pour bien utiliser un antibiotique ? Les quelques paragraphes suivants donneront d’amples informations à ces propos.

Les antibiotiques sont désormais prescrits chez les animaux à quatre pattes dont les toutous, autant à titre curatif que préventif. Dans tous les cas, leur usage est susceptible d’entraîner l’émergence de résistances bactériennes qui peuvent se disséminer dans l’environnement ou dans la chaîne alimentaire. Il s’agit de molécules soit d’origine naturelle soit d’origine synthétique qui sont destinés à lutter contre certains êtres vivants notamment des bactéries qui nuisent à la santé d’un toutou.
Il est possible de recenser un grand nombre de familles d’antibiotiques pour chien. Leurs classes se distinguent par leur action spécifique sur les bactéries, sur certains champignons, levures et virus. Autrement dit, toutes les classes d’antibiotiques ont chacune leurs propres cibles bactériennes. En outre, les multiples antibiotiques se distinguent aussi par la localisation de l’infection à laquelle ils s’attaquent. Mais en principe, il est possible de classer les antibiotiques sous deux types dont les antibiotiques sélectifs et les antibiotiques à large spectre. Le premier type agit uniquement contre certaines bactéries tandis que le second type regroupe les antibiotiques qui peuvent avoir des effets sur une variété de bactéries. Les antibiotiques à large spectre sont généralement attachés à quelques substances. Même si elles ne sont pas des antibiotiques, elles accroissent l’effet du médicament.
Ainsi, certains antibiotiques atteignent plus facilement en concentration suffisante le corps et plus particulièrement la vessie d’un animal, alors que d’autres ne peuvent atteindre les concentrations suffisantes pour agir. Cependant, afin qu’un antibiotique puisse agir, il faut que la molécule atteigne la zone infectée. Ce n’est toutefois possible que lorsque la concentration inhibitrice est suffisante.
Bref, les antibiotiques sont des médicaments essentiels vu qu’ils combattent les bactéries responsables des infections. Ils sauvent de très nombreuses vies, mais ils ont aussi une facette « risque ». C’est dans ce sens qu’ils ne sont délivrés que sur ordonnance d’un vétérinaire. De plus, en fonction de son diagnostic et uniquement si cela est indispensable, le vétérinaire prescrit des antibiotiques.

Le principal rôle d’un antibiotique est la bactériostatique, plus exactement il veille à bloquer la multiplication des bactéries ou encore le bactéricide en les détruisant. Une fois que les bactéries sont bloquées, le système immunitaire de l’animal de compagnie s’en occupe afin de faire disparaître les bactéries résiduelles se trouvant dans le corps de l’animal. En d’autres termes, un antibiotique est utilisé pour prévenir et traiter les maladies causées par les bactéries, mais n’a pas d’effet sur les maladies virales. En outre, ce médicament agit en empêchant la croissance des bactéries ou en les éliminant, en fonction de la nature de chaque substance antibiotique.
Le principal slogan relatif à l’utilisation d’un antibiotique chez un chien est de « frapper vite, frapper fort et frapper longtemps » pour être efficace. Plus exactement, le traitement par antibiotique vise à « frapper vite ». Ainsi, le développement des bactéries pathogènes dans l’organisme de l’animal sera moindre. « Frapper fort » ou donner une quantité suffisante pour agir, permet aux molécules de lutter efficacement contre les bactéries. Dans le cas contraire, les bactéries risquent de chercher à lutter contre la molécule, et de développer des défenses rendant le traitement inactif. Il est d’ailleurs à noter qu’il existe des bactéries qui sont capables de muter voire de transmettre leurs systèmes de résistance à d’autres bactéries. Enfin, le terme « frapper longtemps » est important pour éviter que les bactéries pathogènes ne survivent, sans pour autant neutraliser les bactéries bénéfiques ! La durée du traitement doit donc être adaptée par le vétérinaire en fonction de l’infection et de la race de chien traitée.

L’utilisation inadaptée d’antibiotiques pourrait conduire à galvauder certaines molécules dans l’organisme d’un toutou. En d’autres termes, les antibiotiques ne sont pas des molécules anodines. En effet, utilisé à des doses inadaptées, il est possible qu’un certain antibiotique ait des effets secondaires non souhaités fortement nuisibles à l’animal de compagnie. Les effets indésirables, indiqués dans la notice d’un antibiotique, sont soit des effets locaux soit des effets généraux.
Entre autres, les traitements antibiotiques pourraient endommager la flore de l’organisme du chien et cela se traduit par une gêne générale, de la diarrhée, des nausées, une perte d’appétit, une coloration des dents et même des vomissements. C’est pour les éviter que le vétérinaire prescrit parfois des probiotiques pour chiens. En effet, ces produits contiennent des bactéries naturellement présentes dans la flore intestinale du chien et évitent la destruction de ses défenses immunitaires. En d’autres termes, ils aident à maintenir les niveaux de bonnes bactéries dans les systèmes du chien.

Afin d’éviter les éventuels effets secondaires des antibiotiques, il est important de bien respecter la prescription d’un vétérinaire. Il faut ainsi respecter scrupuleusement la quantité de comprimés ou de gouttes, de même pour la durée du traitement. Il est déconseillé d’interrompre le traitement même si le chien semble ne plus souffrir. En outre, il faut aussi respecter le mode de distribution aussi bien le moment que le nombre de prise de l’antibiotique par jour. Le cas échéant, le contrôle final ne doit pas être ignoré, car c’est lui qui permet de s’assurer que l’infection bactérienne est correctement traitée. Par ailleurs, l’utilisation de pommades ou collyres antibiotiques doit obéir aux mêmes règles rigoureuses. Plus concrètement, le fait de suivre les instructions d’un vétérinaire relatives à la prise d’antibiotique pour chien permet de le prendre en sécurité tant pour son efficacité que pour limiter le risque d’apparition de résistances. Tout dépend ainsi de la rigueur du propriétaire de l’animal de compagnie. Au cas où un toutou refuse les prises orales, une administration sous forme injectable peut être mise en place pour garantir l’efficacité de l’antibiothérapie.
Quoi qu’il en soit, il s’avère toujours judicieux de se référer à la notice de chaque antibiotique avant de le faire administrer par un chien. Cette précaution permet de relever les éventuelles contre-indications. De plus, rien ne sert d’augmenter la prise et la dose d’un antibiotique puisque cela n’est jamais une solution permettant d’augmenter son efficacité. Au contraire, un surdosage risque d’entraîner d’autres problèmes de santé d’un chien.
Enfin, il est à noter que certains antibiotiques utilisés chez les humains peuvent également être utilisés pour les chiens, mais il est contre-indiqué de donner des antibiotiques non prescrit par un vétérinaire. En effet, les doses doivent correspondre au poids d’un toutou. En outre, selon le traitement, les médicaments peuvent endommager ses reins et/ou d’autres organes.