Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Santé chien : Les plantes toxiques pour les chiens

Posséder un chien une prise de responsabilité importante. Le maître doit se préoccuper de la santé de son compagnon. Les chiens et surtout les chiots aiment bien ingérer des plantes ou tout ce qu’ils trouvent sur leur passage. Il se peut alors qu’ils tombent sur des plantes toxiques qui peuvent nuire à leur santé voire avoir des conséquences beaucoup plus graves pour ne pas dire mortelles. Ainsi, il s’avère d’une importance capitale de connaître davantage les différentes plantes qui sont toxiques pour les chiens. Quels sont alors les symptômes qui permettent de reconnaître qu’un chien a été intoxiqué par une plante ? Quels sont les premiers gestes à faire lorsqu’un animal de compagnie a ingéré une plante toxique ? Quelles sont les précautions à prendre en considération afin d’éviter une intoxication par les plantes chez un toutou ? Voyons tout de suite les détails.

Il est possible de recenser quelques 700 plantes ou fleurs à risques pour les animaux de compagnie. Certaines sont plus dangereuses que d’autres. Celles qui peuvent avoir des conséquences graves sur la santé d’un chien sont les suivants : le laurier, les ficus, les muguets, les tulipes, l’if, les houx, le yucca, les philodendrons, les guis blancs et les liliacées.
Il y en a également d’autres qui peuvent vraiment être mortelles, entre autres, les cyclamens. En effet, cette plante peut provoquer rapidement des diarrhées accompagnées de vomissements fréquents. Mais elle peut causer des complications cardiaques voire des convulsions qui peuvent être fatales à l’animal.
En outre, l’aloès qui est une plante apportant tant de bienfaits pour la santé des hommes se révèle être très dangereux pour les toutous. De même les dragonniers et la liane du diable sont des plantes à grand risque pour les animaux de compagnie. Elles provoquent des vomissements, des irritations, des pertes d’appétit ainsi qu’une salivation excessive.
L’herbe mousseuse tant aimée par les chiens, l’asparagus, est aussi très dangereuse. Au début, elle provoque, comme toutes plantes toxiques, des diarrhées et des vomissements, mais qui vont par la suite être accompagnées par des douleurs abdominales intenses ainsi qu’une dermatite. Le laurier rose quant à lui peut entraîner des difficultés respiratoires chez un toutou et parfois même une insuffisance cardiaque et des convulsions. Les rhododendrons roses sont aussi des plantes à risques voire mortelles pour les chiens. En effet, à forte dose, ils provoquent des tremblements musculaires, une paralysie et une ataxie mais aussi des complications hépatiques.

En principe, un chien qui a ingéré une plante toxique présente les signes suivants. Tout d’abord, il a des troubles digestifs. De ce fait, il a toujours envie de vomir et sa salivation devient de plus en plus importante. Des diarrhées voire une gastro-entérite hémorragique peuvent aussi survenir. Quelques troubles nerveux peuvent également être des symptômes de la digestion d’une plante toxique. De ce fait, il peut avoir une paralysie. Des tremblements, des convulsions voire un coma peuvent également être constatés. En outre, un chien qui a ingéré une plante toxique peut souffrir d’une insuffisance rénale ou d’une insuffisance cardiaque. Par contre, s’il n’a pas mangé mais seulement touché une plante qui contient du latex, l’animal va souffrir d’une gingivite voire d’une conjonctivite.
Il est toutefois à noter qu’il s’agit de symptômes qui peuvent se confondre avec des signes d’autres maladies. De ce fait, il s’avère toujours judicieux d’emmener sans attendre l’animal chez un vétérinaire dès que l’on remarque ces signes ou encore lorsque son maître voit que son animal de compagnie a changé son comportement habituel.
À titre de remarque, une intoxication par une plante ne vient pas seulement du fait qu’un animal à quatre pattes a ingéré une plante toxique. En effet, un simple contact avec les muqueuses de certaines plantes toxiques peut nuire à la santé d’un chien. À titre d’exemple le contact avec la fleur estivale de certaines régions, dit bouton d’or, peut provoquer des éruptions ainsi que des gonflements ou encore des oedèmes chez les toutous.

Au cas où un animal de compagnie aurait ingéré une plante toxique, il est important de l’amener directement voir un vétérinaire. Il est également conseillé d’informer le vétérinaire du nom de la plante qu’il a ingéré si son maître a remarqué et/ou a retenu quelle plante lui a provoqué cette intoxication. Au cas où le nom de la plante ne serait pas connu, il faut récupérer un échantillon de celle-ci pour l’amener avec le chien chez un vétérinaire le plus proche. Il est aussi possible de faire appel à un centre antipoison. Mais en chemin, il faut essayer de tous les moyens d’arrêter le vomissement de l’animal. Il serait également évident de ne rien lui donner ni à manger ni à boire. Il est d’ailleurs déconseillé de lui faire administrer des médicaments voire un antivomitif sans prendre l’avis d’un vétérinaire. Le seul geste à ne jamais oublier est de laver la gueule de l’animal de compagnie une fois qu’on a remarqué qu’il vient d’avaler une plante qui pourrait lui être toxique. Ce geste évite que la plante irrite les muqueuses.

Contrairement à ce que de nombreuses personnes pensent, un chien n’a nullement besoin de se nourrir de plantes. En effet, l’alimentation d’un toutou devrait contenir plus de fibres. Mais comme tous les chiens surtout les chiots veulent toujours découvrir un nouveau goût, il est normal qu’il ingère tout ce dont ils ont envi ! C’est ainsi qu’il est toujours important d’être vigilant et les habituer à ne jamais ingérer que ce qui se trouve dans leur gamelle. Non seulement, il faut être vigilant mais il est aussi judicieux de bien connaître toutes les plantes qui se trouvent à l’intérieur de la maison mais aussi sur le jardin voire aux alentours. Il serait aussi préférable de ne pas acheter des plantes toxiques même si certaines fleurs ornent bien le jardin ! Au cas où des plantes toxiques se trouveraient à l’extérieur, il est important de porter un gant lorsqu’on s’occupe d’elles et bien laver les mains après toute manipulation.
En outre, lors d’une promenade, il faut bien surveiller l’animal afin de l’empêcher de manger des plantes ou encore des fleurs sauvages. Mais la plus sage décision c’est d’arracher toutes les plantes qui sont toxiques qui se trouvent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison pour le bien et la santé d’un animal de compagnie. En d’autres termes, il faut dans la mesure du possible les placer hors de la portée des animaux à quatre pattes et ce conseil est valable pour les bouquets de fleurs fraîches qui embellissent la chambre !
Par ailleurs, il faut surtout faire attention au moment où les plantes commencent à pousser. En effet, c’est à cet instant que les chiens s’intoxiquent aussi facilement en voulant les déterrer. D’ailleurs, il est à souligner que ce ne sont pas seulement les feuilles qui peuvent être toxiques pour un toutou mais les graines, les fruits ainsi que les racines voire les bulbes.