Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Santé chien : Mon chien mange ses excréments

Le fait de manger ses excréments est une attitude beaucoup plus  fréquente chez les chiots surtout pendant ces quatre premiers mois. Ce comportement peut toutefois devenir une habitude. Mais pourquoi un chien mange ses excréments ? Comment prévenir cette attitude ? Est-il possible de traiter ce problème et que faire pour éviter ce comportement? Les paragraphes ci-après donneront d’amples informations à ces propos suivis de quelques conseils y afférant.

En principe, un chien qui mange ses crottes ne court pas assez de danger. Seulement, il se peut que les excréments ingurgités contiennent un grand nombre de microbes et de bactéries. Ces dernières peuvent engendrer des problèmes gastro-entérite. Elles peuvent aussi être responsables de virus surtout de la parvovirose. D’ailleurs, l’animal qui mange ses selles risque de digérer des œufs de parasites notamment les ténias ou encore les vers ronds.

Lorsqu’un chien mange ses excréments, on parle dans ce cas de coprophagie. Les causes de cette attitude peuvent être très variables. Mais dans la majorité des cas, il peut s’agir d’une attitude naturelle surtout si cela se passe au cours de ses 4ème mois. Cependant, si cette pratique commence à être régulière, il est probable qu’elle vient d’un  problème digestif.

Parfois si le chien digère mal ses aliments, il peut persister dans les selles des odeurs alimentaires qui vont alors l’inciter à manger ses excréments. Il est aussi probable que la présence de substances aromatiques dans les aliments industriels, afin d’augmenter l’appétence, et qui ne seront pas dissoutes dans les matières fécales, pourrait inciter le toutou à manger ses excréments. Dans ce cas-là, il s’avère judicieux de consulter un vétérinaire afin qu’il puisse faire le diagnostic y correspondant et de traiter à temps la maladie digestive si c’est le cas.

En outre, il existe également de multiples raisons qui incitent un toutou à manger ses selles ou tout autre excrément. Il se peut, par exemple, que l’animal de compagnie soit victime d’une carence en vitamines ou tout simplement d’un manque sur le plan alimentaire. Il se peut également ce cela vienne d’un stress ou d’une anxiété. La plupart du temps, l’ennuie est un facteur qui pousse la majorité des chiens à manger leurs excréments afin d’attirer l’attention de son maître. Parmi les causes qui peuvent pousser un toutou à manger ses crottes, c’est la maladie. En effet, chez un animal de compagnie qui attrape une gastrite ou une entérite chronique, il est fréquent que celui-ci, dans l’optique de soulager ses douleurs abdominales, cherche à manger tout ce qu’il trouve voire ses excréments. Cette attitude a souvent pour origine un problème de malpropreté.

En outre, une punition inappropriée venant de son maître est une des causes qui provoque la coprophagie. Il se pourrait d’ailleurs que l’animal de compagnie qui est puni par le maitre, parce qu’il a déféqué dans la maison ou dans un endroit inapproprié cherche à cacher ou dissimuler l’objet du délit. Enfin, un chien peut aussi avoir cette attitude après qu’il a vu un autre chien ou un autre animal le faire. Ainsi, c’est juste pour imiter ses compagnons. Dans tous les cas, ces agissements méritent d’être bien suivis.

Afin d’éviter qu’un animal de compagnie n’avale pas les excréments qu’il voit, il s’avère judicieux de lui faire porter une muselière. Cette technique est non seulement fiable, mais elle ne comporte pas non plus de danger pour l’animal qui la porte. Pour renforcer cette action, il est aussi important que l’environnement qui entoure l’animal reste toujours propre. En d’autres termes, un nettoyage quotidien est alors plus que souhaité afin d’enlever les éléments qu’il peut avaler, comme ses excréments ou toute autre chose qui pourrait nuire à sa santé.

Si le problème de l’animal de compagnie est lié à un manque d’attention ou à de l’anxiété, il serait bien que son maître lui donne des jouets. Par ailleurs, l’emmener souvent faire une promenade lui changera les idées. Il est aussi à souligner qu’un chien, qui a peu d’exercices dans sa journée et qui reste de temps en temps enfermer dans un lieu, présente alors plus de chance de devenir coprophage. C’est pour éviter cela qu’il s’avère d’une importance capitale de le faire pratiquer plus d’exercices afin qu’il ne s’ennuie guère et ne sera pas tenter à manger ses excréments. Par contre, un toutou ayant ce problème devrait être nourri deux à trois fois par jour avec une diète équilibrée mais riche en fibre ce qui réduira la motivation à la coprophagie.

Pour couronner le tout, l’éducation du chien est d’une importance capitale afin qu’il arrête de manger ses selles. Entre autres, le renforcement positif dans l’éducation de la correction de la coprophagie est utile. Ainsi, chaque fois que le chien sent les fèces et qu’il ne mange pas celles-ci, son maître peut par exemple le féliciter. De la même manière, il convient donc de passer par le renforcement négatif par la correction verbale aussitôt qu’il prend les fèces dans sa gueule.

Toutefois, il est toujours conseillé de ne jamais mettre des produits répulsifs en pensant que cette action pourrait empêcher le chien de manger ses selles. En effet, qu’il s’agit de poivre, de piment ou encore d’autres produits attendrisseurs, tout cela ne sera jamais efficace. Au contraire, les toutous ont une tolérance surprenante aux divers produits du même genre.

A ce jour, il n’existe pas encore de méthode formulée pour traiter un chien qui mange ses selles. Mais dans la majorité des cas, c’est surtout des conseils que le vétérinaire donne au propriétaire du chien afin que ce dernier puisse changer son attitude. Tout chien qui mange ses excréments dégoûte d’une manière à un autre son propriétaire. Si cette habitude détériore son hygiène bucco-dentaire, c’est aussi une porte grande ouverte pour les parasites. En effet, en mangeant une crotte contaminée, le chien est systématiquement atteint de parasites. Ainsi, quelles que soient les raisons qui poussent votre compagnon à agir de la sorte, le mieux serait lui donner un vermifuge tous les six mois. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire si cette situation perdure.

Par contre, si l’animal mange ses excréments puisqu’il souffre d’une gastrite,  il n’y a aucun traitement correspondant à recourir à part soigner le chien de cette maladie. Mais afin d’arriver à soulager toute douleur abdominale, il est possible d’essayer de fixer délicatement une bouillotte d’eau chaude contre le ventre de l’animal à quatre pattes.

Ce phénomène pourrait aussi apparaître temporairement dans les cas de diarrhée. Par contre, si le chien qui mange ses excréments vit dans la cour, il faudra penser à un ramassage régulier après sa défécation afin d’atténuer son comportement. Seulement, il est déconseillé de le faire en sa présence sinon, il pourrait penser que son maître qui est en train de se pencher veut aussi manger ses excréments. Par la suite, il va imiter ce qu’il pensait avoir vu et aura davantage un envie de manger ses excréments. Certes, c’est un constat assez puéril, il convient toutefois de le prendre en considération pour le bien du toutou.