Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Santé chien : Peut-on donner les restes du repas à son chien ?

Parce que nous adorons notre chien et que nous voulons à tout prix lui offrir tout ce qui est bon ! Pourquoi notre compagnon ne mangera-t-il pas ce que nous mangeons ? Puis, il ne faudrait pas non plus gaspiller la nourriture. Ces phrases reviennent souvent quand on demande aux familles pourquoi elles offrent les restes de table à leur chien. Et quand on voit la joie de notre toutou déguster avec plaisir cet os de poulet, ce reste de risotto ou cette part restante de ragoût, on se dit qu’il n’y a rien de bien méchant dans tout ça. Voyons les bonnes attitudes à prendre.

Attention ! Obésité, allergie, trouble digestif, tous ces problèmes de santé viennent d’une alimentation déséquilibrée et d’une nourriture mal digérée par le chien dont les restes de table en sont la principale cause. Donc, aucune raison de transformer son compagnon en une poubelle de table. C’est mauvais pour sa santé et son comportement. Les périodes des fêtes, surtout les fins d’année, sont les moments où les maîtres ont tendance à gaver leur animal avec de la nourriture humaine. Or, l’homme et le chien n’ont pas les mêmes organismes, ce qui veut dire que ce qui est bon pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre.

Si vous décidez de partager quelques nourritures avec votre chien, voici ce qu’il faut absolument éviter.

Le chocolat


Très répandu pendant les festivités, le chocolat est aussi le plus hautement dangereux pour le chien. Une demi-barre seulement peut lui causer une intoxication mortelle. Agitation, battement anormal du cœur, fièvre, vomissement et diarrhée sont les troubles qui se produisent chez le chien. Cela peut se produire quelques heures après l’ingestion de chocolat. Il convient de noter que la convulsion et les troubles du rythme cardiaques peuvent causer la mort si l’animal ne reçoit pas un traitement à temps. A titre d’information, c’est la théobromine, un alcaloïde se trouvant dans le cacao, qui cause l’empoisonnement du chien.

La caféine


Le chien est sensible à la caféine au même titre qu’au chocolat. Ce qui implique qu’il faut éviter de lui donner du café, du soda, de la boisson énergisante et toute autre type de préparation culinaire dont l’ingrédient contient de la caféine. Cette dernière peut provoquer une agitation, une élévation de la pression artérielle, un étourdissement, des vomissements ainsi qu’une augmentation du rythme cardiaque.

Le raisin


Le raisin peut provoquer des troubles gastro-intestinaux graves pour le chien. Il peut causer également une insuffisance rénale. Les jeunes chiens et ceux des races plus petites sont les plus sensibles.

La famille des oignons


Oignons, ciboulettes et ails contiennent du thiosulfate. C’est une substance qui peut endommager les globules rouges de l’animal. L’intolérance au thiosulfate provoque également des troubles digestifs, des diarrhées, des vomissements et un essoufflement.

Les os cuits


Le chien ne souffre pas d’intolérance à l’os cuit, mais il peut s’avérer dangereux pour plusieurs raisons. Les os cuits, surtout ceux des volailles peuvent se briser aisément et provoquer des lésions graves. C’est surtout le cas si ces petits os sont coincés dans les gencives, dans la gorge ou dans l’appareil digestif du chien. Pire, en se logeant à l’intérieur, les os brisés peuvent provoquer des blessures permanentes qui peuvent se transformer en cancer. Ils peuvent également causer des occlusions. Quoi qu’il en soit, le chien en souffre.

Les aliments gras


Les gras ne sont pas trop digestibles pour le système digestif du chien. De plus, des aliments riches en gras entraînent l’obésité canine, surtout si le chien manque d’activité. C’est le cas, par exemple, des chiens qui vivent en appartement.

Les aliments allergènes


L’allergie alimentaire canine n’est pas commune à tous les chiens. Toutefois, si votre compagnon a déjà montré un antécédent d’allergie, il faut éviter de lui donner les aliments qui ne sont pas tolérés par son organisme. Les alimentations potentiellement allergènes pour les chiens sont les viandes de bœuf, le lait et les produits laitiers, les céréales. Quand le chien est allergique, ce n’est pas seulement les restes de table qu’il faut éviter. A cet effet, il faut lui donner un régime spécial exempt de produits allergènes, il convient donc d’opter pour des croquettes de bonne qualité.

Si le chien est habitué à recevoir les restes de table pendant ou après chaque repas, il se mettra à en réclamer systématiquement. Ceci va développer chez lui des comportements désagréables à chaque fois qu’il voit un membre de la famille mangé ou même lors des repas en famille.
Il y a le type de chien qui va entrer dans la salle à manger, il va s’assoir face à la table et regarder fixement les convives. Cela peut mettre mal à l’aise vos invités et vous-même. Le pire, c’est que si vous le mettez dehors à ce moment et que vous fermez la porte. Il va alors aboyer et/ou gémir. Certains chiens n’hésitent même pas à gratter la porte tout au long de vos repas. Il y a d’autres chiens qui peuvent devenir insistants, voire agressifs, quand vous ne lui offrez pas quelque chose. Tout cela rend tendus les déjeuners et les diners, alors qu’il devrait s’agir de moment de plaisir et de convivialité.
Mais la faute n’est pas entièrement celle du chien. C’est au maître de lui apprendre dès le départ qu’il ne peut pas rôder autour de la table à aucun moment. Il faut qu’il s’habitue à ne manger que sa nourriture et dans sa propre gamelle. Toutefois, il faut vérifier ou demander l’avis d’un vétérinaire si par hasard, votre chien quémande à table parce que son repas quotidien ne lui suffit pas. Il faut aussi éviter de donner à manger au chien avant les membres de la famille.

Ne pas donner des restes de table au chien ne veut pas dire qu’il est interdit de donner des repas cuits à votre toutou. A part les croquettes, l’alimentation du chien peut être complétée parfois (mais pas souvent) par du repas fait maison.
Le riz qui est un aliment sain et délicieux peut constituer la base d’un plat cuisiné pour chien. Vous pouvez y ajouter de la viande de poulet, de foie de bœuf et des légumes comme les carottes et les potirons. Les pâtes à potages constituent également une bonne base d’alimentation pour chien. A noter qu’il faut bien cuire les ingrédients à base de féculents. A noter qu’il ne faut jamais donner du sucre, de la sauce et des petits pois à votre chien.
Quant aux friandises pour chien, il faut d’abord n’offrir à son chien que les compléments d’alimentation concoctés par les professionnels et spécialement élaborés pour les chiens. Citons entre autres les bâtonnets à mâcher, les os à mâcher les biscuits et gâteaux secs, les petites friandises, tous à base d’ingrédients adaptés au régime alimentaire du chien. Evitez de donner à votre chien les restes de vos biscuits et pains.
Ensuite, il faut limiter l’usage des friandises de manière à provoquer la prise du poids de votre toutou. D’ailleurs, il faut donner uniquement les friandises en guise de récompenses pendant son éducation ou pendant les jeux.