Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Santé chien : Que faire en cas de constipation de son chien ?

Comme tout être humains, les chiens peuvent également avoir une difficulté à faire ses besoins. La constipation fait partie des problèmes fréquents des toutous mais elle ne devrait pas être prise à la légère. Mais quelles en sont ses causes ? Comment reconnaître un chien qui en souffre ? Comment la traiter ? Existe-t-il des remèdes de grand-mère efficaces pour résoudre le problème de constipation chez un animal de compagnie ? Les paragraphes suivants donneront d’amples informations à ces propos avant de proposer quelques conseils pour prévenir la constipation d’un toutou.

Un chien risque d’avoir du mal à déféquer lorsqu’il présente un trouble digestif. C’est dans ce sens qu’elle ne fait pas partie des problèmes de santé graves d’un toutou à condition qu’elle soit passagère. Par contre, si elle persiste durant deux jours ou plus, il est recommandé de consulter un vétérinaire puisqu’elle pourrait être le résultat ou le symptôme d’une maladie assez grave. Il y a également d’autres causes de la constipation chez une boule de poils. Une alimentation mal adaptée à un animal de compagnie peut être source de constipation. En d’autres termes, la principale origine d’une constipation vient d’un problème d’alimentation. Cela pourrait arriver si l’animal à ingérer des nourritures assez variées ou encore lors d’un changement brusque de régime alimentaire.

En outre, un chien peut aussi avoir une difficulté à faire ses besoins s’il a consommé une quantité importante d’os. En effet, il se pourrait qu’il se précipite au moment de la prise de son repas et il ne parvient même pas à bien mâcher les os et les avale rapidement pour en prendre d’autres. Dans ce cas, il risque de souffrir d’une constipation. Une constipation peut aussi venir d’un stress surtout s’il s’agit d’un chien âgé. De même, le changement des habitudes peut provoquer la constipation étant donné qu’un chien est un animal routinier. En outre, un manque d’activité sportive peut aussi induire une constipation. Elle peut aussi être l’effet secondaire d’un médicament.

Mais, une constipation peut aussi venir d’une obstruction de l’intestin de l’animal de compagnie. Souvent, elle est la conséquence d’une affection de la prostate ou encore d’une intoxication alimentaire. Un dysfonctionnement du foie ou de la vésicule biliaire de l’animal peut aussi provoquer une constipation. Dans l’un de ces cas, il s’avère important de consulter en urgence un vétérinaire pour éviter que l’état de santé de l’animal ne se dégrade.

Il n’est pas aussi difficile de reconnaître qu’un toutou souffre d’une constipation et c’est surtout durant les promenades qu’un maître pourrait la remarquer. Dans la majorité des cas, un chien constipé ne fait pas du tout ses besoins alors qu’il essaie à plusieurs reprises. Il se pourrait également qu’il mette beaucoup de temps que d’habitude à faire ses besoins. Pendant ce temps, il gémit pour exprimer sa douleur. Comme autre signe, l’animal se déplace anormalement en ayant le dos rond. Une fois qu’il arrive à évacuer des excréments, ses selles sont desséchées, petites et souvent, les dernières sont molles et présentent de mucus voire parfois du sang. En cas de doute, il est conseillé de prendre très vite contact avec un vétérinaire étant donné qu’une constipation chronique peut entraîner un grand nombre de problèmes fonctionnels qui peuvent être plus graves et ce, sur le long terme.

Si la constipation vient d’un stress, il faut utiliser un produit calmant qui est à base de phéromones en pulvérisateur. Selon le cas, il serait aussi possible de recourir à l’homéopathie et à des laxatifs. Il est d’ailleurs à noter que les médicaments par voie orale contre la constipation peuvent ne pas avoir effet qu’après quelques jours. C’est pour cela que souvent, le vétérinaire préconise des médicaments par voie intra-rectale. Mais dans la majorité des cas, il recommandera un produit qui ramollit les selles. Un complément alimentaire à base de fibres en poudre pourrait aussi être prescrit par un spécialiste de la santé canine. D’ailleurs, un vétérinaire ne peut rien préconiser qu’en étant au courant de l’origine de la constipation. C’est pour en être sûr qu’il passe toujours par un examen clinique classique en guise de diagnostic. Selon le cas, un bilan biochimique et une radiographie ou encore une échographie pourraient être nécessaires. En effet, en cas d’une occlusion intestinale ou encore d’une tumeur, la seule solution est de faire une chirurgie.

Certains légumes riches en fibre peuvent résoudre un problème de constipation. Entre autres, il est possible de donner à l’animal des haricots verts ou encore des courgettes cuites. Il est aussi possible de lui en donner de l’eau magnétisée. Il suffit de laisser une bouteille d’eau entre deux aimants la nuit et de la faire boire par l’animal tout au long de la journée. Un macérât concentré de jeunes pousses de romarin, plus exactement une goutte par tranche de 5 kg du poids du chien, peut suffire avec une prise de un à deux fois en une journée. Une autre option est d’incorporer de l’huile minérale dans la nourriture de la boule de poils dans la nourriture du toutou. 0,5 ml d’huile minérale par kg du poids de l’animal est nécessaire. Seulement, il est déconseillé de lui en donner directement par voie orale afin de ne pas engendrer une pneumonie ou un problème de poumons. Une constipation peut aussi être soignée par une petite quantité de citrouille sans sucre en conserve ajoutée aux aliments secs de l’animal.

Même si la constipation est un problème bénin, il est important de la prévenir pour éviter qu’une boule de poils ne souffre. En d’autres termes, il vaut mieux rester prudent et attentif. Tout d’abord, rien ne sert d’introduire brusquement un nouvel aliment surtout pour les chiots. L’idéal est de changer petit à petit dans un intervalle de 10 à 15 jours avant de changer complètement la nourriture d’un toutou. Pour un chien qui présente souvent un problème de constipation, le mieux est de respecter ses habitudes alimentaires puisqu’une variation fréquente de son alimentation risque toujours de perturber son système digestif. En outre, il est beaucoup plus judicieux de lui donner des petits repas trois à quatre fois par jour au lieu d’un seul repas important. Cela facilite la tâche de son appareil digestif. Il est aussi important de restreindre les os ainsi que les friandises surtout en dehors de ses repas.

A part tout cela, pour éviter la constipation chez une boule de poils, il faut lui faire sortir assez souvent afin qu’il puisse faire ses besoins. En effet, le fait de se retenir alors qu’il a envie d’évacuer des excréments peut favoriser la constipation. Il est d’ailleurs recommandé d’allonger la durée de promenade si l’animal a du mal à évacuer ses selles. De même, il est déconseillé de retourner à la maison juste après que l’animal a terminé ses besoins. En effet, en voulant encore rester un peu plus longtemps dehors, un chien assez intelligent tentera de se retenir au maximum pour allonger la durée de la promenade.