Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Sante chien : Quelles activités sportives pour les canins ?

Qu’importe sa taille et sa race, un chien doit toujours faire du sport. En effet, il existe déjà des sports entièrement dédiés aux canins. Du fait de cette nombreuse variété de sport canin, chaque propriétaire peut ainsi choisir l’activité physique qui convient à l’âge et à la morphologie de son chien. Rappelons que ces activités ne sont pas seulement bénéfices pour le chien, cela a également un impact sur son maître. De plus, de nombreuses associations se sont spécialisées dans ce domaine. Elles proposent ainsi des programmes complets et optimisés pour renforcer les liens entre le maître et son chien tout en permettant à ce dernier de se socialiser.

L’Agility est un sport canin qui propose au chien un parcours d’obstacles. Parmi ces obstacles, il ya entre autres les haies, les bascules, les slaloms ou encore les tunnels. Ce sport est parfait pour les chiens très dynamiques du fait qu’il doit réaliser une série d’éléments demandant beaucoup d’énergie. Il fait ainsi appel à la vitesse, à la souplesse et à la coordination. Il peut se pratiquer aussi bien dans le jardin que dans un centre spécialisé. Les épreuves d’agility sont donc conseillées pour les chiens qui manquent d’activité physique.

L’attelage fait partie des sports canins qui se pratiquent aussi bien pour le plaisir qu’en compétition, une fois la phase de croissance terminée. Durant la séance, le chien doit tirer un engin grâce à un harnais de traction. Il convient de noter que ce sont les chiens mesurant 50 centimètres et plus au garrot qui peuvent pratiquer ce sport.

Connu aussi sous l’appelation de canicourse, le Canicross est une course à pieds pratiquée par le chien et son maître. Il faut ainsi que le binôme court en réalisant un parcours tracé et bien déterminé. Les terrains ainsi que les distances à parcourir sont très variables. Pour la distance, par exemple, cela peut aller de 1,5 à 9 km selon certains critères dont la résistance physique du chien et de son maître. Si le harnais de traction est le matériel le plus adapté pour le chien, il est conseillé pour son maître de porter des chaussures de running pour bien suivre la cadence.

Le Cani-vtt fait partie des sports canins de traction. Même s’il était au départ dédié aux chiens de traineaux, il a été vite adopté par les maîtres sportifs adeptes de sports intenses. Il est donc évident que ce type de sport ne convient à tous types de chien. Il doit être pratiqué par des chiens de gabarit moyen ou grand du fait que ceux de petite taille ne seront pas en mesure de supporter le poids de leur maître. Puisqu’il est d’usage de commencer la traction entre 8 et 12 mois, il faut tout de même que le maître se base sur le développement physique de son chien.

Le Field Trial est un sport dédié surtout aux chiens d’arrêt. C’est une discipline canine très exigeante. Il est seulement destiné aux chiens de chasse étant donné qu’il demande aux chiens de mettre en valeur leur allure, leur rapidité et aussi leur efficacité. Il est possible de recenser trois disciplines de Field Trial dont la grande quête, la quête de chasse de printemps et d’été ainsi que la quête de chasse d’automne. Le Field Trial est d’ailleurs une des activités permettant de sélectionner les meilleurs chiens de chasse destinés à l’élevage. Ainsi, durant les compétitions, des jurys observent le courage, l’obéissance et aussi l’attention aux ordres de chaque chien.

Le Flyball est un terme anglais qui signifie balle volante. Il s’agit d’un sport canin complet que ce soit du point de vue de l’éducation que de la dépense physique d’un chien. C’est un parcours d’obstacles rectiligne qui est constitué de 4 haies. Ainsi, l’animal doit dans un premier temps franchir rapidement plusieurs obstacles, puis appuyer sur une pédale pour actionner une flybox et éjecter une balle. Par la suite, le chien doit attraper la balle au vol avant de franchir de nouveau les haies pour pouvoir rapporter la balle à son maître qui se trouve à la ligne de départ.

Le Frisbee Dog est un sport canin basé sur l’utilisation d’un disque qui vole et tourne sur lui-même à chaque fois qu’une personne le lance. À la différence de tant d’autres activités sportives, le frisbee dog ne nécessite pas beaucoup d’effort de la part du maître d’un chien. Il convient à toute race de chiens, mais les plus prédisposées à en pratiquer sont les chiens très agiles et souples comme les bergers australiens, les border collie et les malinois. Toutefois, il est important de choisir auprès d’une animalerie, un frisbee qui soit adapté à un tel ou tel toutou.

L’Obé rythmée, connu auparavant sous l’appellation de dancing dog, est un sport canin qui veut dire obéissance rythmée. En d’autres termes, le chien doit effectuer une succession de gestes en suivant le rythme d’une musique. Il s’agit par exemple de saut, de slaloms ou encore de tours sur lui-même. Cette activité demande beaucoup d’entraînement et de patience, mais elle est très agréable à regarder, une fois que l’animal la maîtrise. Ainsi, le maître doit valider le bon geste de son compagnon en lui donnant des friandises par exemple. En outre, l’obé rythmé est d’une importance capitale pour l’éducation à renforcement positif d’un toutou.

Le Ring fait partie des sports canins les plus complets. Il se pratique sur un terrain de 2 500 m² en principe et requiert des qualités physiques exceptionnelles du chien. C’est une discipline assez rigoureuse qui est composée de plusieurs exercices de saut, d’obéissance et de défense. C’est dans ce sens que le ring est déconseillé aux chiens qui sont agressifs ou ceux qui présentent des troubles de comportement. Ce sport canin comporte en général 3 niveaux dont Ring I, Ring II et Ring III, mais avant de commencer, tout nouveau chien doit d’abord disposer d’un brevet Ring.

Le Racing et la poursuite à vue sur leurre sont des courses de vitesse destinées pour les chiens de race Lévriers. Si le premier se déroule sur un cynodrome ou plus exactement dans un espace clos, le second se pratique sur un terrain naturel avec de multiples obstacles, de la végétation et d’une distance entre 400 et 1 000 m. D’ailleurs, le racing est une course ancienne portée par les paris comme une course hippique. Quant à la poursuite à vue sur leurre ou PVL, elle est plutôt récente et imite la chasse au lièvre.

Pour cette activité, le traîneau est conçu pour être tiré par un ou plusieurs chiens. Il s’agit d’une méthode venant des peuples autochtones du Nord permettant de se déplacer sur la glace ou la neige. La pratique de ce sport canin permet de répondre aux besoins d’activités d’un chien et procure l’activité de locomotion de par la course ainsi que l’activité cognitive de par l’éducation afin que les chiens puissent obtenir une collaboration dans la réalisation d’une tâche complexe comme le fait de courir ensemble. Le traîneau est donc une activité de socialisation importante pour les chiens athlétiques. Il est toutefois à noter que sa pratique n’est pas destinée à toutes les races de chiens.