Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Santé chiens : anatomie et morphologie d’un chien

Il est possible de recenser différentes races de chien. Chaque race dispose ses propres particularités selon son anatomie et sa morphologie. C’est d’ailleurs dans ce sens que les chiens sont qualifiés de polymorphes vu qu’ils peuvent être grands, petits, courts ou longs, minces ou dodus. Ce présent article donnera d’amples informations à ces propos.

Comme celui d’un être humain, le corps d’un toutou est aussi divisé en trois parties. On parle plus exactement pour eux de trois régions dont l’avant-train qui est formé par sa tête, son encolure ainsi que ses membres antérieurs. Ensuite, son corps est formé par son dos, son rein, sa cage thoracique et son abdomen. Enfin, son arrière-train qui est formé par sa croupe, ses membres postérieurs et sa queue.
Pour ce qui est de la classification morphologique des chiens, il est possible de se référer aux points suivants. Tout d’abord, le type médioligne. Il s’agit des types de chien qui ont des formes équilibrées, lignes de chanfrein et de front égales et parallèles. Les chiens qui ont font partie sont entre autres les Épagneuls, les Malinois, les Bergers de Beauce, les Bergers de brie ainsi que les Setters. Outre cela, il y a également les toutous qui sont classifiés sous le type dit brévigne ou encore brachymorphes. Les chiens qui ont font partie sont ceux qui ont des proportions trapues avec un stop très marqué et une ligne de chanfrein beaucoup plus courte que celle du front. Comme races de chien, il s’agit entre autres des molosses ainsi que des Pékinois, des bouledogues français. Enfin, en dernier type, vient le type longiligne. Il classifie ceux qui disposent des formes étirées et sveltes et qui ont de longues pattes avec un stop effacé, et de ligne de chanfrein très longue. Les Sollers et les Terriers en font partie.

Pour ce type d’animal de compagnie, il est possible de recenser trois formes céphaliques différents dont le dolichocéphale, le mésocéphale et le brachycéphale. Le premier type désigne ceux qui disposent d’une tête étroite et allongée et qui ont une tête de plus de deux fois plus longue que large comme les Lévriers et les Dobermans. Pour ce qui est du second type, ce sont ceux qui ont une tête de longueur et largeur de tête moyens. Il est à noter que ¾ des chiens ont cette forme de tête surtout les Labrador et les Bergers Allemands. Le dernier type désigne les toutous qui ont une tête courte et proportionnellement large. Les races qui ont font partie sont les Bulldogs ou encore les Boxers et les Pékinois.

La dentition lactéale ou déciduale, connue sous l’appellation dent du lait chez les bébés, du chiot se compose de 28 dents dont 6 incisives, 2 canines et 3 prémolaires sur chaque mâchoire. Quant à la formule dentaire du chien adulte, dite dentition permanente , elle est de 42 dents et est par demi-mâchoire composé de 3 incisives, 1 prémolaire et 4 molaires ainsi que 3 incisives, 1 canine, 4 prémolaires, 2 molaires sur la demi-mâchoire supérieure, 3 sur l’inférieure.
Les incisives centrales sont appelées « pinces », les deux suivantes « mitoyennes », les dernières latérales nommées « coins ». Quant à ses canines, elles sont appelées les crocs.

Le port de l’oreille d’un animal de compagnie correspond au type de domestication de sa race. L’oreille dressée naturellement est celle des races plus proches de leur origine, comme celle des Spitzs. En outre, l’oreille tombante d’un toutou est un signe de plus grandes domestications, comme chez la majorité des chiens de chasse. Les oreilles d’un chien peuvent également être semi-dressées comme chez le Shetland ou semi-tombantes chez le Fox-terrier. À titre indicatif, le sens de l’ouïe d’un chien est 6 fois plus développé que chez l’homme.

La forme de l’œil d’un chien est ronde ou en amande. La couleur de son iris est déterminée par la présence d’un pigment. La mélanine est généralement jaunâtre ou brunâtre. Toutefois, elle peut prendre le bleu chez certaines races comme les Huskys. Il est à noter que les chiens disposent d’une vision nocturne beaucoup plus développée que les êtres humains grâce au pourcentage bâtonnets et cônes de leurs rétines élevées. Mais à l’inverse, les toutous ont une moins bonne perception des couleurs. Il est moins sensible aux détails du relief mais son champ visuel est 50 % supérieur à celui de l’homme. En outre, chaque œil d’un chien est protégé par une membrane nictitante qui n’est normalement pas visible, sauf en cas de mauvaise santé ou condition physique

L’odorat est le sens le plus développé chez le chien. Il est composé de plus de 200 millions de cellules olfactives. À titre de comparaison, l’homme n’en possède que 5 millions.

La face supérieure désigne la région cranio frontale, le stop ou cassure fronto-nasale, l’angle cranio-facial ainsi que les caractéristiques de son museau ou chanfrein. Par contre, la face inférieure donne les caractéristiques de la région du maxillaire et de celles de la région parotidienne. Pour ce qui est de sa face latérale, elle met en avant les caractéristiques des oreilles, des arcades sourcilières, des yeux, des paupières, son angle axio-oculaire ou palpébro-oculaire, ses joues ainsi que son angle axio latéro facial. Enfin, les extrémités regroupent les caractéristiques des lèvres, des dents, de la langue, du nez de l’empreinte nasale, du palais, de la crête occipitale et de la nuque d’un chien.

La queue d’un toutou est dite fouet. Elle est portée de manière tombante chez certaines races comme les bergers et les chiens de garde. Elle peut également être en lame de sabre chez les chiens d’arrêt et les chiens courants. Mais la queue d’un chien peut aussi être dite enroulée surtout celle des Spitz. Elle peut être également nouée chez le bouledogue et en crochet chez la plupart des lévriers. Il est toutefois à noter qu’il est possible de trouver certaines races qui naissent anoures comme le bobtail. Il s’agit en d’autres termes des chiens qui ne disposent pas de queue.

La robe d’un chien désigne l’ensemble des poils, tant au niveau de la texture que de la longueur ou de la couleur. Il en existe une quantité indéfinissable. Il est à souligner que certaines races ont le poil très court et rare. C’est dans ce sens qu’elles sont dites « nues ».

Un chien est en mesure de se déplacer sur 3 rythmes différents comme les chevaux. Plus précisément, il peut adopter le pas avec une allure la plus lente. Une seule patte se déplace à la fois. Mais il peut également adopter le trot, une allure classique du chien de berger ou chien de chasse au travail. Enfin, il peut galoper, lorsqu’il veut se déplacer rapidement.

Les pattes ne reposent au sol que par leur troisième phalange. Ses membres antérieurs comportent cinq doigts contre quatre pour ses membres postérieurs. Ses orteils et doigts se terminent par des griffes qui sont soutenues par des coussinets plantaires.