Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Santé chiens : comment réagir si son chien s’est empoisonné ?

L’empoisonnement constitue un véritable danger pour un chien. Sans prise en charge rapide, l’animal risque de perdre sa vie juste quelque temps après avoir mangé un poison. Alors, quels sont les produits toxiques pour un chien ? Quels sont les premiers gestes à faire en cas d’empoisonnement d’un toutou ? Comment reconnaître un animal qui a été empoisonné ? Quels peuvent être les traitements dans un tel cas ? Comment éviter un empoisonnement ? Voyons tout de suite les détails.

Il existe un grand nombre de sources d’empoisonnement d’un chien. En voici les plus fréquentes :
 

  • les toxiques alimentaires : certains aliments sont toxiques pour les animaux à quatre pattes. En effet, une seule tablette de chocolat noir, soit environ de 100 gr suffit pour empoisonner un chien de moins de 8 kg. À part le chocolat, les aliments de la famille de l’oignon et de l’ail, l’avocat ainsi qu’une grappe de raisins peuvent être fatales pour un chien.
  • les plantes toxiques : plus d’une centaine de plantes sont toxiques pour un animal de compagnie s’il les mange. Si certaines provoquent un désordre digestif chez le toutou, d’autres peuvent lui être fatales étant donné qu’elles sont sources de troubles cardiaques. Parmi les plantes les plus dangereuses, ii est possible de relever les jacinthes, le laurier rose, le muguet, les aloès, l’arum, les tulipes, les morelles noires, les yuccas, les ficus, les colchiques ainsi que les dieffenbachias.
  • les produits chimiques : un chien peut être empoisonné par des produits chimiques notamment pour l’agriculture. En effet, les molécules de ces produits qui sont faits pour tuer les rongeurs peuvent être source de crises convulsives chez un toutou.
  • la mort-aux-rats : c’est un véritable poison à éviter puisqu’elle empêche le sang de coaguler. Elle bloque l’utilisation de la vitamine K. En cas de saignement, il se transformera en une hémorragie.
  • les produits d’entretien : une intense brûlure chimique à travers tout le trajet menant jusqu’à l’estomac de l’animal peut être causée par un léchage d’une canalisation qui vient d’être débouchée par l’utilisation d’un produit d’entretien. En effet, ces derniers contiennent de la soude caustique et de l’acide chlorhydrique.
  • les médicaments réservés aux hommes : certains maîtres pensent que les médicaments destinés aux humains peuvent aussi atténuer les douleurs d’un chien. En guise d’exemple, un ibuprofène de 400 mg est toxique pour un chien de moins de 10 kg.
  • les drogues : que ce soit l’alcool, le cannabis ou le tabac – toutes autres formes de drogues sont toxiques pour un chien. Plus exactement, elles engendrent des symptômes neurologiques une fois que l’animal en ingère même une petite dose.

Tout type d’empoisonnement peut être nocif pour un toutou. Cela peut même lui être fatal. Les symptômes d’empoisonnement peuvent apparaître rapidement ou au bout de quelques heures. Ils sont aussi assez variés et dépendent à la fois de la quantité et du type de la substance qui est à l’origine de l’empoisonnement. C’est dans ce sens qu’il s’avère d’une importance capitale de savoir tous les signes permettant de reconnaître un chien qui vient d’être empoisonné. Entre autres, des troubles gastriques comme une diarrhée, une hyper salivation ou encore des vomissements fréquents accompagnés parfois de sang, peuvent être des symptômes qui doivent alerter le maître d’un chien.

Il se pourrait également que le propriétaire de l’animal remarque que ce dernier présente des troubles neurologiques. Dans ce cas, le chien perd son équilibre et tremble sans avoir froid. Des toux, des gémissements, de saignement de divers orifices peuvent aussi se présenter. Des convulsions voire un coma peuvent aussi survenir si le poison commence à détruire son organisme.

Un chien empoisonné peut par ailleurs souffrir de troubles de la coagulation notamment des saignements anormaux. Ainsi, si le maître ne l’emmène pas voir un vétérinaire dans le bref délai, il se pourrait que l’animal perde sa vie. En effet, quelle que soit la source d’empoisonnements d’un chien, plus le maître attend pour aller voir un vétérinaire, plus la chance de survie du chien s’amenuise. À titre de remarques ces signes doivent surement alerter le maître même s’ils pouvaient être confondus avec d’autres symptômes de maladie qui n’ont rien à voir avec l’intoxication. L’idéal est alors de toujours faire diagnostiquer l’animal auprès d’un spécialiste en santé animaux.

Certes, le plus adapté est de consulter sans attendre un vétérinaire en cas d’empoisonnement. Selon un vétérinaire, s’il y a une intervention médicale durant les deux premières heures d’indigestion d’une substance toxique, il serait beaucoup plus facile d’éliminer l’intoxication de l’animal. Mais en attendant l’arrivée chez un vétérinaire, il est possible de faire vomir le chien. Pour cela, il faut utiliser 5 ml d’eau oxygénée à mettre directement dans la gueule du chien tous les quarts d’heure. Il est aussi possible de lui faire boire d’un demi-verre d’eau mélangée avec une cuillère à soupe de sel.

Toutefois, faire vomir l’animal n’est pas une solution pour tout type d’empoisonnement. Dans certains cas, cela ne pourrait qu’aggraver davantage le problème de l’animal. En effet, un grand nombre de produits toxiques sont très irritants et par conséquent, ne doivent en aucun cas ressortir de l’estomac. C’est le cas de la mort-aux-rats par exemple. Si on la fait sortir, tout le trajet de l’estomac va être à nouveau brûlé, ce qui risque d’aggraver de plus en plus la situation du chien. Dans tous les cas, il faut absolument éviter de donner à l’animal d’huiles végétales étant donné qu’elles véhiculent le produit toxique directement dans l’appareil digestif du chien. De même, rien ne sert de donner du lait à l’animal car cela n’aurait aucun effet sur son état.

Afin d’éviter tous les risques d’empoisonnement d’un chien, il faut mettre hors portée de l’animal tous les médicaments des humains. Rien ne sert de lui en administrer quelle que soit la raison et surtout il faut les garder dans un endroit sûr puisqu’un chien veut toujours goûter tout ce qu’il trouve dans son passage. Il faut faire de même pour les produits chimiques ainsi que les produits d’entretien voire les liquides vaisselles. Il faut aussi enlever toutes les plantes toxiques qui se trouvent dans le jardin voire à l’entourage puisque même si elles peuvent embellir le jardin, elles peuvent causer la mort d’un animal de compagnie. Il faut également faire très attention à la mort-aux-rats qui a un goût assez sucré et attire ainsi le chien à d’en manger. Dans une telle situation, le seul remède est d’emmener en urgence l’animal voire un vétérinaire.

Le traitement dépend du type de poison. Dans la majorité des cas, le vétérinaire fait administrer à l’animal une grande quantité de charbon activé qui va permettre d’absorber plus de toxines rapidement. Il se pourrait aussi qu’il ait recours à une perfusion afin de réhydrater et d’éliminer le toxique pour les urines du toutou. Selon le cas, il pourrait faire administrer un antidote adapté à un type de poison et qui sera accompagné par exemple d’un anti vomitif, d’un anticonvulsivant ou encore d’un pansement digestif si besoin.