Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Sante chiens : la pyodermite chez le chien

Une des maladies de la peau qui touchent la majorité des chiens fréquemment est la pyodermite. Cette infection peut venir de nombreuses origines qu’il est souvent difficile de savoir ce qui l’a réellement provoqué. Cet article aura donc comme principale quête de donner plus d’informations sur ce qu’est réellement la pyodermite canine. Quelles sont ses différentes formes ainsi que ses causes ? Quels en sont les symptômes ? Comment la prévenir et la traiter ?

La pyodermite est une infection bactérienne de la peau d’un animal à quatre pattes généralement causée par la bactérie nommée ” Staphylococus intermedius “. Son nom vient du fait qu’elle est source de formation de pus en étant pyogène et elle peut affecter aussi bien le derme que l’épiderme du chien. Ce problème cutané canin ne nécessite en général que d’un simple traitement. Cependant, elle peut devenir grave si on ne la prend pas au sérieux.
Cette infection bactérienne peut s’étendre sur tout le corps du toutou ou encore localisée à la commissure de ses lèvres. Quoi qu’il en soit, cette maladie ne se transmet pas d’un chien à un autre. Plus exactement, elle n’est pas contagieuse.

Il est possible de recenser quatre différentes formes de pyodermite chez un chien à savoir : la pyodermite superficielle, la pyodermite profonde, la pyodermite des plis et la pseudo-pyodermite.
La pyodermite superficielle ne concerne que la surface de la peau de l’animal. A cet effet, cette forme de pyodermite canine ne touche que l’épiderme et le follicule pileux du toutou. Elle se présente sous forme d’une plaque humide pouvant être à la fois suintante et irritante.
La pyodermite profonde, à la différence de celle qui est superficielle, s’accompagne d’une infection profonde et de suintement. Elle touche surtout les animaux de compagnie jeunes. Mais il existe également certaines races beaucoup plus vulnérables à la pyodermite profonde comme le Saint-Bernard et le Golden retriever. Étant beaucoup plus grave, elle peut conduire à un affaiblissement général de l’animal.
Quant à la pyodermite des plis, il s’agit d’une infection qui se situe entre les plis de la peau de l’animal à quatre pattes. C’est dans ce sens qu’elle touche surtout les toutous qui sont atteints d’obésité et surtout ceux qui disposent d’assez de plis comme le Shar-peï.
Enfin, il y a la pseudo-pyodermite. Certains la nomment ” hot-spot ” ou généralement la ” dermatite pyotraumatique “. Cette forme d’infection de la peau d’un chien ne vient pas d’une bactérie mais elle se manifeste suite à un choc traumatique, à un stress profond ou encore à un problème psychique. Elle est presque qualifiée d’idiopatique. Elle arrive fréquemment au chien qui se lèche de temps en temps pour affirmer son trouble comportemental.

La pyodermite peut venir de différentes origines. Entre autres, elle vient d’une allergie alimentaire. Il se peut également que le chien souffre d’une pyodermite après l’utilisation de shampoings qui ne soient pas adaptés à sa peau et à ses poils. En outre, une maladie parasitaire peut déclencher cette infection de la peau notamment des piqûres de puce ou encore la gale. De plus, des carences alimentaires pourront aussi provoquer une pyodermite chez un toutou. Certains traitements à base de corticoïdes et d’antibiotique déclenchent aussi cette maladie de la peau d’un chien. Bref, toute irritation cutanée peut être source d’une pyodermite chez un chien. En outre, cette maladie de la peau peut résulter d’un trouble traumatique que ce soit un choc important, un stress et tant d’autres situations qui pourraient affecter le chien.
Comme les causes sont diverses, il est conseillé de faire appel à un vétérinaire pour en savoir davantage sur les traitements adéquats.

Les signes de la pyodermite chez un chien sont souvent l’apparition de boutons remplis de pus et lésions ou rougeurs au niveau de la zone concernée. Dans la majorité des cas, des croûtes apparaissent et il se peut que des suintements soient remarqués au niveau de la peau du chien.
La perte de poils est aussi un des symptômes de la pyodermite canine. Au cas où, cette maladie ne serait pas traitée à temps, elle peut s’aggraver davantage. Ainsi, l’animal à quatre pattes pourrait maigrir rapidement puisqu’il perd son appétit. Certains souffrent aussi d’apathie. Par conséquent, il s’avère d’une importance capitale de ne pas s’attarder à l’emmener voir un vétérinaire dès qu’on voit apparaître sur la peau de son animal de compagnie l’un de ces signes sus cités surtout si des rougeurs ou encore des croûtes apparaissent sur sa peau.

Il faut admettre que la prévention de toutes rechutes est assez difficile pour ne pas dire impossible, en allopathie. Cependant, il est possible de les prévenir avec le recours aux cures de nutriments essentiels ou encore de cures revitalisantes et détoxifiantes. Ces dernières doivent être utilisées pendant un mois au moins à chaque changement de saison. Il est d’ailleurs à souligner que la pyodermie apparaît surtout lorsqu’il fait chaud. En effet, des lésions se forment sous les plis de la peau suite aux frottements et à une mauvaise aération dans un environnement chaud qui favorise par ailleurs la prolifération bactérienne.
En outre, il est toujours important de renforcer les défenses immunitaires de la peau de l’animal de temps en temps. Pour cela, l’homéopathie est une des solutions permettant de traiter et ou de prévenir cette infection. De plus, une pyodermite chez un chien est toujours prurigineuse. Ainsi, il est toujours important d’enlever tous les puces de l’animal afin qu’il ne passe pas son temps à se gratter ce qui peut induire à une infection bactérienne. Il faut éviter de donner à un animal de compagnie les restes de tables des hommes. En effet, cela pourrait être source d’une allergie alimentaire qui peut se transformer rapidement en une pyodermie. Il est alors préférable de ne donner que des aliments premiums ou encore demander conseil à un vétérinaire pour que ce dernier puisse conseiller sur les nutriments sains et équilibrés faits maisons.

La pyodermite canine est un trouble de santé qui peut devenir très dangereux si le maître du chien ne prend pas les mesures nécessaires pour la soigner à temps. D’ailleurs, l’animal peut être guéri facilement et rapidement dès qu’on la traite assez vite. Il ne faut pas s’attarder de diagnostiquer la forme de pyodermite qui touche le chien afin de déterminer le traitement qui en convient. Il suffit alors de lui faire passer un examen clinique qui pourrait être complété par d’autres études en fonction de la situation. Comme traitement, le vétérinaire pourrait préconiser un traitement antibactérien local. Il est en général accompagné par une administration d’antibiotiques afin de réduire rapidement l’infection.
En fonction de l’infection, l’utilisation de produits antiseptiques pourrait aider à soigner une pyodermite chez un chien. Certains vétérinaires pourraient également conseiller le recours à un traitement naturel surtout en cas de pyodermite superficielle. Il est toutefois à noter que même si le traitement de cette infection est simple, il va falloir faire preuve de patience étant donné qu’elle nécessite plusieurs semaines de cure ainsi que des soins réguliers voire de plusieurs examens médicaux selon la gravité de la pyodermite.