Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Santé chiens : L’alimentation du chiot

Comme chez l’être humain, la croissance du corps du petit chien se base sur ce qu’il consomme. Mieux il mangera, meilleur sera son développement et plus long sera son espérance de vie. Plus il grandira aussi, plus ses besoins changeront et il faudra adapter ses aliments à cet effet. Donner une alimentation équilibrée pour accompagner votre chiot ne se fait donc pas n’importe comment, car il y a des règles d’or à suivre. Il faudrait d’abord connaître de quoi un chiot a besoin en général pour grandir, ensuite vous saurez quel type d’aliment lui donner. Il est aussi primordial de déterminer à quelle fréquence lui donner à manger et à quelle quantité. Enfin, nous allons voir ensemble quel type de nourriture donner à votre chiot : du fait maison ou de l’industriel.

 
Il est mignon de voir un chiot courir partout, japper contre tout ceux qui passent ou encore mordiller dans ses jouets. Puis, en un rien de temps, il grandira, se mettra à aboyer, à creuser partout dans votre jardin et à faire tout ce qu’un chien normal fait Tout ce qui lui est nécessaire pour ses activités, pour grandir, est puisé dans son alimentation. En effet, le chiot a besoin de deux fois plus d’énergie qu’un chien adulte et a des exigences nutritionnelles spécifiques.

Jusqu’à sa 12ème semaine au plus tard, il bénéficie de l’immunité maternelle. Passé ce délai, il la perdra petit à petit et ne pourra plus se défendre contre d’éventuelles pathologies. Aussi, lui faut-il une alimentation dans laquelle il tirera des éléments de défenses naturelles. Il faut savoir également que le système digestif du chiot est encore fragile et immature. Il est normal que certains troubles en résultent ou que ses selles soient molles. Sa flore intestinale est également encore très sensible, elle doit être « ménagée » et ce jusqu’à la maturation de tout le système. L’alimentation du chiot doit donc lui permettre de ne pas aggraver ces difficultés et lui procurer une sécurité digestive optimale.

Le régime idéal pour répondre aux besoins de votre chiot devra être composé de six éléments indispensables : l’eau, les protéines, les lipides, les glucides, les minéraux et les vitamines. Chacun de ces éléments a un rôle dans la croissance du chiot. Les protéines servent à fabriquer les muscles ; les lipides ou graisses quant à elles permettent de fabriquer la couche qui protège les muscles. Les glucides participent activement au fonctionnement de la matière grise, ainsi qu’à la production de l’énergie dont votre chiot a besoin pour pouvoir courir partout, jouer, etc. Les minéraux et vitamines ont différentes fonctions : le fer sert à lutter contre l’anémie par exemple, le calcium assure la formation des os et participe à l’équilibre nerveux, le fluor participe à l’élaboration de la dentition. Enfin, l’eau est un élément vital à la croissance. Les reins du chiot ne sont pas encore aussi efficaces que ceux des chiens adulte. Ils doivent en boire beaucoup et uriner très souvent. Laissez-lui en en permanence dans sa gamelle, mais veillez à la remplacer régulièrement, car les chiots ont tendance à jouer avec.

Jusqu’à ce qu’il ait atteint ses 6 mois, votre chiot devra quotidiennement prendre 3 repas à des heures fixes, pour lui assurer une meilleure digestion. Un repas sera donné le matin, un autre vers midi et le dernier le soir.

Jusqu’à 15 mois, sa croissance va se stabiliser : 2 repas par jour suffiront. Donnez-lui à manger dans la même gamelle chaque fois, et posez celle-ci toujours au même endroit. Par ces gestes, vous allez non seulement lui donner la stabilité dans il aura besoin pour grandir sereinement, mais vous l’aiderez aussi à être discipliné. Il saura d’ores et déjà à quelle heure il va manger et ne réclamera rien en dehos de celle-ci. Il saura aussi que tout ce qui lui sera proposé hors heures de repas devra être refusé. En ce qui concerne la dose par repas : les emballages des aliments pour chiot donnent des indications claires, l’idéale serait de les respecter. Le peser régulièrement peut vous aider à savoir si il mange assez ou non : prenez-le dans vos bras, et pesez-vous ensemble. Ensuite, pesez-vous seul et faites la différence. Selon sa courbe de croissance, ajustez la quantité de nourriture que vous lui donner sur une journée. Si vous avez certains doutes ou si vous pensez qu’il est trop gros ou qu’il ne grandit pas assez, n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre vétérinaire.

Vous avez le choix entre acheter de la nourriture industrielle – élaborée par des experts en nutrition canine, dont chaque élément indispensable est en proportions appropriées. Vous pouvez aussi préparer vous-même ce que votre chiot va manger. La nourriture industrielle a donc cet avantage d’être élaboré par des experts, avec la quantité exacte de protéines, de glucides ou lipides dont votre chiot aura besoin. Vous n’aurez donc pas à donner de compléments alimentaires à votre chiot. Elle est rapide à préparer : vous versez dans la gamelle la quantité correspondant à l’âge de votre chiot. Il en existe deux types : les nourritures sèches (croquettes) et celles humides (pâtés). Si vous avez opté pour l’alimentation industrielle dès le plus jeune âge de votre chiot, pensez à ne pas changer de marque, ni à lui donner de la nourriture fait maison ou des restes de table. Il va les considérer comme des friandises et il aura de mauvaises habitudes.

Si vous avez choisi le fait maison, il vous faudra alors quelques notions essentielles en nutrition canine, afin de préparer pour chaque étape du développement du chiot l’alimentation correspondante. Sachez également que dû à leur flore intestinale sensible, les chiots ne doivent pas recevoir une trop grande variété d’aliment. Si le régime suivi par votre chiot est trop diversifié, il aura tendance à voir des gaz ou des réactions cutanées et même la diarrhée. Outre les problèmes de santé, il pourrait également présenter des troubles de comportements. Aussi, n’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre vétérinaire pour savoir si tel aliment est adapté, avant de lui en donner.

L’alimentation du chiot durant sa période de croissance lui est vitale, du fait que c’est l’étape essentielle son squelette, ses muscles, son cerveau, ses dents vont se développer rapidement. Son comportement en tant qu’adulte, son caractère, sa longévité reposent essentiellement dessus. Procurer à son chien une alimentation complète l’aidera donc à avoir une vie épanouie, une fois adulte.

L’obésité est une maladie de chien lié à son alimentation et à la mode de vie qu’on lui impose. Un chiot obèse va non seulement souffrir, mais il sera complètement inutile pour son maître car il ne sera ni un compagnon de jeu dynamique, ni un garde efficace. Votre compagnon à 4 pattes peut être en surpoids à cause de l’un ou de plusieurs des facteurs suivants dont l’alimentation trop riche. En effet, certains plats humains sont trop riches pour l’organisme des chiens, surtout des chiots. C’est pourquoi il faut se contenter du croquette et de l’eau, et parfois des légumes et de la viande pour leur assurer un repas équilibré.respectez la quantité de nourriture adaptée à la race du chien, de son âge, de sa taille et de son poids. Évitez aussi de lui donner beaucoup de friandise.