Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Santé chiens : les allergies

Les chiens comme les chats peuvent souffrir d’une allergie. Mais chaque type d’allergie chez un animal de compagnie pourrait avoir des conséquences néfastes à leur santé si elle n’est pas traitée convenablement. Cependant, il n’est pas aussi facile de déterminer l’origine des allergies. Alors, qu’est-ce qu’on entend par allergie et quelles sont les causes d’une allergie chez un chien. Quels sont les types d’allergies qu’ils peuvent les toucher, quelles en sont ses conséquences ? Quels sont ses symptômes ? Y a-t-il des préventions pour lutter contre les allergies chez les chiens ? Comment traiter une allergie chez un animal à quatre pattes ? Les paragraphes suivants donneront d’amples informations à ces propos.

C’est lorsque le système immunitaire du chien déclenche des réactions qui sont anormales suite à la présence d’une substance non digérée par son organisme que l’allergie survient. Une allergie est souvent provoquée par un allergène ou une allergie aux protéines. Elle peut toucher aussi bien les chiots de quelques mois que les chiens âgés et ce, de n’importe quelle race. Il est toutefois à noter que certaines espèces sont beaucoup plus sensibles que d’autres. En d’autres termes, une allergie est une réaction abusive du système immunitaire d’une canine suite à la présence d’un allergène. Dans la majorité des cas, elle se manifeste par une éruption cutanée de la partie concernée par l’allergène.

Il est possible de recenser quatre types d’allergies qui peuvent toucher les chiens dont les allergies alimentaires. Cette forme d’allergie vient soit d’un aliment soit d’un composant alimentaire. Dans la majorité des cas, ce sont les poissons, les viandes, les céréales ou les œufs qui provoquent cette sorte d’allergie chez les chiens. Il a également l’allergie causée par les puces. Elle est connue sous le signe DAPP ou Dermatite par allergie aux piqûres de puces, et la DHPP ou Dermatite par hypersensibilité aux piqûres de puces. La dermatite atopique est aussi une forme d’allergie qui concerne les chiens. Il s’agit d’une allergie cutanée la plus courante chez les toutous. Enfin, vient le dernier type : l’allergie de contact. Elle est une forme d’allergie rare mais qui ne devrait pas être négligée.

D’après les types d’allergies, il est possible de recenser un grand nombre de causes chez un chien. Mis à part les aliments qui peuvent susciter une allergie alimentaire, les restes de table des hommes sont aussi des sources d’allergie pour un animal de compagnie. Pour ce qui est des allergies de puces et de parasites, elles affectent surtout les chiens qui ne sont pas traités régulièrement par des antiparasites. Mais les allergies peuvent aussi venir des contacts prolongés avec des substances qui provoquent une allergie. Ce sont surtout le contact avec du ciment, du latex ou du caoutchouc ainsi que certains produits d’entretien qui provoquent une allergie chez un toutou. Parfois, il n’est pas aussi facile de détecter la vraie de ce problème. En effet, elle peut même être causée par la plastique de la gamelle voire des jouets du chien. En outre, une allergie peut être provoquée par une hypersensibilité aux allergènes présents dans tout son entourage. Plus précisément, elle vient des pollens ou encore des acariens de poussière. Certains chiens sont même allergiques aux spores de moisissures.

Toute forme d’allergie provoque toujours chez un animal de compagnie une inflammation qui soit aigue ou chronique. Les démangeaisons ou prurits sont les principaux résultats des allergies. Si cela n’est pas traiter rapidement, elle peut provoquer des lésions cutanées au début mais si elle persiste, elle peut engendrer des lésions secondaires. Ces dernières sont dues aux surinfections des bactéries appelées staphylocoques et des mycosiques dites Malassezia.

Les allergies canines provoquent des démangeaisons intenses et des rougeurs ainsi que des boutons. Au début, ses signes apparaissent sur le ventre et à la partie arrière des cuisses de l’animal, sur sa croupe et autour de sa queue. En principe, la zone affectée dépend surtout du type d’allergie. C’est ainsi qu’un chien souffrant d’une allergie de contact présente des lésions au niveau du ventre, du scrotum, du menton ou des pattes. Les lésions se trouvent ainsi sur toutes les parties en contact avec le sol. Mais quand elle devient grave, les démangeaisons peuvent toucher l’ensemble du corps du chien. C’est ce qu’on entend par « crise de prurit généralisée » chez un animal de compagnie. Certains chiens qui souffrent d’allergie à tendance à lécher ses pattes tout en les mordillant et ils peuvent aussi se gratter sans cesse. Il est d’ailleurs à préciser que les symptômes des allergies canines varient en fonction des causes de l’allergie. Ainsi, il se peut que le chien présente également les signes suivants : des réactions cutanées, des diarrhées accompagnées de vomissements, des gonflements, des rougeurs des yeux ou encore des troubles digestifs.

Comme chez les humains, il est tout à fait possible de prévenir les allergies chez les chiens. Pour cela, il est important d’éviter l’exposition aux allergènes. Ainsi, il faut contrôler fréquemment l’apparition de puces tout en utilisant régulièrement des produits y afférant. Pour ce qui est de l’alimentation d’un animal de compagnie, si le chien présente des signes d’allergie alimentaire, il est important de changer son régime. Par contre, à titre préventif, l’ajout d’enzymes digestives est une solution à ne pas oublier à chaque fois que l’animal consomme des aliments riches en protéines, sources d’allergie. En effet, les enzymes sont en mesure de réduire les effets des protéines tout en stimulant son système immunitaire.
Pour prévenir les allergies causées par les poussières ou l’environnement, il est conseillé de nettoyer régulièrement la maison surtout les endroits les plus fréquentés par l’animal afin de limiter la quantité des irritants environnementaux. En outre, il est important d’améliorer les fonctions de la barrière cutanée du chien. Cela permet de diminuer l’absorption des allergènes et prévient les infections. Pour trouver un produit adapté à un chien, il est préférable de demander l’avis d’un vétérinaire avant d’en acheter un.

Il est impossible de traiter une allergie sans passer par un diagnostic permettant de connaitre la principale cause. Il convient toutefois de noter que les tests permettant de dépister l’origine exacte d’une allergie coutent assez chers. Pourtant c’est en fonction du type et de la cause de celle-ci que le vétérinaire pourrait préconiser des médicaments convenables. Dans la majorité des cas, des antihistaminiques ainsi que des corticostéroïdes peuvent être administrés. Il est toutefois à préciser que les antihistaminiques pourraient avoir des effets secondaires surtout si l’origine de l’allergie n’est pas connue. Par contre, si l’allergie est d’origine alimentaire, il faut changer le régime alimentaire de l’animal. D’ailleurs, il existe à présent des croquettes hypoallergéniques permettant de traiter une allergie alimentaire. L’utilisation des shampoings est aussi envisageable pour soulager les problèmes cutanés provoqués par les léchages et les mordillements fréquents. Mais, il est toujours judicieux de prendre l’avis d’un vétérinaire afin d’éviter des éventuelles aggravations de la situation étant donné que les chiens ont des peaux très sensibles.