Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Santé chiens : les cystites

La cystite est une maladie qui touche beaucoup plus les chiennes que les chiens. Il s’agit d’une maladie attaquant la paroi d’une vessie d’un animal de compagnie. Dans la plupart des cas, elle est causée par une infection bactérienne mais la cystite peut également venir d’une tumeur, d’une fibrose ou de calculs urinaires. Cette infection de la paroi de la vessie est assez fréquente chez les chiens de toutes les races. Mais quels en sont ses symptômes de cette maladie ? Quelles pourraient être ses origines ? Et comment la soigner ? Les quelques lignes suivantes donneront d’amples informations à ces propos.

Les symptômes présentant la cystite du chien sont variables d’un animal de compagnie à un autre. Mais dans la majorité des cas, un chien souffrant de cystite ressent un besoin d’uriner beaucoup plus souvent que d’habitude. On parle dans ce cas de pollakiurie. Cependant, ses urines sont en faible quantité et parfois même il ne peut en évacuer que quelques gouttes. En d’autres termes, la boule de poils souffre d’une incontinence urinaire. À chaque fois qu’il a envie d’uriner, on remarque qu’il ressent une douleur au moment où le chien émet des urines et il se peut que ses urines contiennent du sang. En outre, on remarque que l’animal devient de plus en plus anxieux et il commence à se lécher fréquemment surtout ses parties génitales.
Quoiqu’il en soit, seul un test de l’urine : ECBU ou plus exactement un « examen cytobactériologique des urines » réalisé par un vétérinaire peut confirmer s’il s’agit bien ou non d’une cystite. Une analyse de sang pourrait également déterminer s’il y a présence de cystite. Par contre, si la maladie est confirmée, il se peut aussi que le spécialiste opte pour la radiographie ou encore une échographie pour déterminer exactement l’origine du problème.

Quant aux causes de la cystite chez un chien, elles sont nombreuses. Mais en principe, cette inflammation de la vessie vient de l’anomalie de la miction. Autrement dit, le chien concerné n’arrive pas à uriner correctement. Cela pourrait venir d’un problème d’obstruction urinaire ou encore par une contraction anormale de sa vessie. De ce fait, l’animal ne pas en mesure de vider complètement sa vessie et cela provoque ainsi une infection bactérienne au niveau de son urètre. De plus, dans un cas pareil, il n’arrive pas éliminer toutes les bactéries contenues dans sa vessie favorisant ainsi la venue de la cystite.
Par ailleurs, un chien qui a tendance à retenir ses urines même s’il a envie de faire pipi est souvent victime de cystite. Cette maladie de la vessie d’un chien peut également être la conséquence d’un cathéter urinaire. En effet, un chien qui a subit ce dernier pourrait avoir du mal à produire d’une façon naturelle des anticorps permettant de lutter contre les bactéries qui veulent s’incruster dans sa vessie.
Il se peut aussi qu’un chien souffre d’une cystite après qu’il ait pris des médicaments qui détruisent la paroi de la vessie de l’animal et rendant ainsi celle-ci beaucoup plus fragile en matière de défenses naturelles. D’autres causes comme la propriété antimicrobienne de l’urine d’un animal de compagnie pourraient aussi induire une cystite. Autrement dit, certaines conditions anormales de l’urine favorisent cette maladie. Entre autres, il y a le taux d’acide moins élevé ou encore la concentration importante de glucose dans ses urines. Il est d’ailleurs à noter que la cystite d’un chien peut aussi être due à certaines maladies telles que le diabète, l’insuffisance rénale ou encore la maladie de Cushing.

En principe, le traitement d’une cystite d’un chien dépend surtout de la cause de cette maladie. Ainsi, si la maladie vient de calcul urinaire qui n’est pas encore grave, le vétérinaire peut préconiser des médicaments permettant de les dissoudre. Si elle vient d’autres maladies provoquant la cystite, il se peut qu’un traitement à base d’antibiotique et d’anti-inflammatoire soit suffisant. Si la cystite infectieuse vient d’un problème du taux d’acides dans l’urine, des acidifiants pourraient résoudre le problème. Mais en cas d’une cystite beaucoup plus grave, elle nécessite une intervention chirurgicale surtout si la maladie est le résultat d’une tumeur. En effet, seule l’élimination de celle-ci pourrait aider l’animal à s’en sortir.
Certains aliments sont également efficaces pour traiter la cystite. En d’autres termes, il se peut qu’on arrive à traiter cette maladie avec des aliments permettant de dissoudre les cristaux ainsi que chaque petit calcul qui empêchent le chien à uriner normalement. De nos jours, on peut également recenser des aliments préfabriqués spécialement conçus pour détruire petit à petit les calculs.
En cas d’une cystite bactérienne, on peut trouver des croquettes spéciales qui pourront aider la boule de poils à guérir rapidement. Cependant, ce dernier recours n’est pas recommandé pour un traitement à longue durée. En effet, elles permettent d’acidifier les urines du chien souffrant de cystite infectieuse, donc cela pourrait provoquer d’autres maladies si l’animal en consomme assez. Mais l’idéal est de demander conseil à un spécialiste de la santé des animaux pour être sûr que telle ou telle croquette pourrait guérir la cystite d’un chien. En tout cas, il est judicieux d’inciter le chien à boire de l’eau autant de fois que possible quel que soit le traitement adapté.

Pour certaines cystites qui proviennent d’un problème d’acidité de l’urine du chien, il est possible de recourir à des soins naturels. Ils consistent surtout à l’acidifier de manière naturelle. Afin que cela puisse être possible, il suffit d’ajouter une petite dose de vinaigre de pomme à son eau. Une cuillerée peut largement suffire en une journée.
Certains choisissent également de donner à un animal atteint de cystite un jus d’agrume. Ces solutions naturelles sont importantes pour nettoyer et surtout désinfecter la paroi urinaire du sujet concerné. Il est aussi à signaler que le vinaigre peut soulager la douleur du chien. Afin que cela puisse avoir de l’effet, il faut en ajouter une cuillère à soupe dans son bain chaud.
À part cela, on peut favoriser son transit intestinal. Pour cela, il faut lui donner de temps en temps des aliments riches en fibres. D’autres maîtres de chien préfèrent recourir à un produit du laboratoire phyto compagnon comme la « phyto Urée » ou encore à la « PVB Troubles Urinaires » de l’homéopathie. Ces deux derniers soulagent la cystite d’un chien. Il convient toutefois de noter qu’ils nécessitent 21 jours de traitements non interrompus pour être efficaces. En outre, l’eau magnétisée pourrait également soigner la cystite. Il suffit de placer la gamelle du chien entre deux aimants durant une nuit et de la donner au chien la journée. Cette eau est surtout efficace dans la mesure où elle permet de se débarrasser des déchets et des bactéries se trouvant sur la paroi urinaire de l’animal. De plus, elle est en mesure de faire disparaître les cristaux dans l’urètre. Il faut alors qu’il en boit à volonté pour guérir. En cas de cystite répétitive, une cure de drainage pourrait aider l’animal à ne plus souffrir de cette maladie.