Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Santé chiens : les zoonoses

Ce terme désigne les maladies que les animaux peuvent transmettre directement ou indirectement à l’homme ou l’inverse. La grippe aviaire dont la transmission se fait de l’oiseau à l’homme et la vache folle en sont des exemples qu’on a vus ces dernières années. La rage est aussi une zoonose dont tout le monde connaît. Cette maladie virulente est répandue dans certains pays mais en France elle est heureusement très peu fréquente. La transmission d’agents pathogènes par son chien peut provoquer de fièvre, d’abaissement d’état général et de maladie chez l’humain. La zoonose peut être causée par les virus, les maladies, les parasites. On retrouve une longue liste d’affections transmissibles des animaux de compagnie à l’homme. Mais faisons un point sur les zoonoses des espèces canines.

Avant de passer en revue les différentes pathologies transmises par les animaux de compagnie à l’homme, voyons d’abord quelques précautions à prendre pour éviter ces maladies. En premier lieu, le propriétaire de l’animal ou les occupants d’une maison doivent respecter une bonne hygiène des mains après avoir joué avec l’animal de compagnie. Car on ne connaît pas les maladies portées par le chien même s’il est vermifugé. Il faut également interdire l’animal de dormir dans le lit d’une personne ou de coucher sur le canapé. Le toilettage régulier de son chien, le passage de l’aspirateur dans les chambres de sa maison, le vermifuge, l’utilisation des antipuces ainsi que la vaccination sont aussi à recommander pour le bien-être de son compagnon fidèle. En outre, les femmes enceintes et les personnes malades doivent éviter de toucher les chiens domestiques. Il est également interdit de caresser les animaux dans la nature, même si une personne est en bonne santé. A noter que les pathologies contagieuses telles que la rage, la tuberculose, la leptospirose doivent être déclarés.
Voici un aperçu des zoonoses les plus fréquentes :

  • Tuberculose : la contamination à l’homme se fait par l’air, par les diverses sécrétions de l’animal atteint de cette maladie, par les plaies, ou les lésions cutanées du chien. Les symptômes de cette pathologie chez la race canine sont : les problèmes de respiration, l’inflammation du péritoine, les abcès. Elle se traduit par des atteintes de poumons ou prend des formes cutanées chez l’homme.
  • La pasteurellose : la transmission se fait par la salive quand l’animal mord. Elle ne manifeste pas des signes apparents chez les chiens, mais quand elle est transmise à l’homme, ce dernier peut ressentir des douleurs d’articulations ou de tendons, ou écoulement de pus d’une plaie.
  • La leptospirose : sa transmission se fait par les urines. Les signes apparents chez l’animal sont : l’insuffisance rénale ou hépatique. On peut également voir des signes d’hémorragies.
  • La rage : une personne peut attraper cette maladie transmissible lorsqu’elle se fait lécher ou mordre par un chien atteint de ce virus. Les symptômes comme l’agressivité, l’attaque ou la morsure caractérisent le chien enragé. Chez l’homme, elle se manifeste par des phénomènes d’excitation, puis un état de paralysie suivi de la mort au bout de quelques jours.
  • L’échinococcose : le parasite se communique à l’homme via les selles de l’animal. Les symptômes de cette maladie sont peu visibles chez le canidé. En revanche, chez la race humaine, le parasite se développe dans le foie. L’état fiévreux, les troubles de digestion, les kystes de foie peuvent apparaître plusieurs années après la contagion. Cette pathologie mérite un traitement adéquat car elle est très grave. Si on habite dans la campagne, il ne faut pas consommer non lavés les aliments ou les fruits des champs ou des forêts. Après avoir promené son chien dans la nature, pensez également à faire sa toilette.
  • La gale : cette affection contagieuse se transmet par les poils. C’est pourquoi il ne faut pas laisser les enfants caresser un chien sauf si on est sûr qu’il est non porteur de maladies. Le chien atteint de cette affection a des éruptions cutanées. Tandis que pour l’être humain, elle se manifeste par des éruptions accompagnées de vives démangeaisons.
  • La dirofilariose : le parasite causant cette maladie se transmet par les selles. L’animal fait signe d’éruptions cutanées, tandis que l’homme contaminé peut avoir des problèmes des yeux ou des grosseurs sous-cutanés.
  • La brucellose : elle se transmet par les sécrétions génitales de l’animal ou son avorton. Elle cause des troubles des os et des articulations de l’animal, de problème d’interruption de grossesse, des troubles des yeux. Chez l’homme, elle se manifeste par « la fièvre de Malte ». Cette maladie est presque éradiquée en France, au même titre que la rage, mais cependant on en trouve encore de cas rares dans certaines régions.
  • La campylobactériose : la transmission de bactéries se fait par les selles du chien. L’évacuation de l’animal a toutefois un aspect régulier. Par contre, la personne humaine contaminée a de diarrhée douloureuse et sanglante. Il peut aussi avoir des vomissements.

Ces affections peuvent toucher l’homme par différents moyens. Si une personne caresse ou touche un chien malade, ou si ce dernier le mord, la zoonose se transmet. En consommant un fruit contaminé, ou en mettant à la bouche sa main après avoir touché un chien atteint, la transmission se produit aussi. Les virus peuvent se transmettre également par inhalation bien que ce mode de transmission ne soit pas très habituel chez les chiens. Les virus pénètrent dans l’organisme d’une personne quand il respire les poussières contenant des agents de zoonoses. La transmission des maladies peut aussi se faire par les excréments du chien. Les moustiques vont ensuite les transmettre à l’homme. Les personnes les plus sensibles à ces infections sont en principe les enfants parce qu’ils adorent joue avec les chiens et porter ou caresser les chiots sur leurs genoux. Il est donc utile de les éduquer afin qu’ils ne courent pas le risque de contamination de zoonose. Pour ce, les parents doivent leur inculquer de ne pas laisser le chien tout près de leur visage. Ils ne doivent pas aussi s’approcher ou caresser des chiens qu’ils ne connaissent pas et surtout les chiens errants. Les personnes âgées, les femmes enceintes sont également des personnes à risque car leur système immunitaire est faible. Mais la prévention la plus importante serait le vermifuge régulier tous les 2 à 8 mois de son animal domestique. Il ne faut pas aussi oublier les antipuces (colliers, fumigène etc.), et les anti-tiques.

Pour la santé de sa petite famille, il faut toujours garder à l’esprit que les animaux de compagnie tels que les chiens et les chats peuvent porter des maladies et les transmettre aux hommes. Même si les risques sont minimes, les précautions sont toujours nécessaires. De l’autre côté, tout propriétaire soucieux du bien-être de son petit boule de poils doit penser à le vermifuger et à le vacciner régulièrement. Il ne doit pas non plus oublier de faire le toilettage de l’animal le plus souvent possible afin qu’il soit toujours propre. La bonne hygiène de sa niche diminue aussi les risques de contamination. Enfin, n’oublions pas que certains types de zoonoses comme la rage est mortelle. L’adage il vaut mieux prévenir que guérir s’applique bien quand on a des animaux domestiques.