Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Santé chiens : quels sont les problèmes dentaires chez les chiens ?

Comme tout être humain, les chiens peuvent aussi présenter des problèmes dentaires. Cependant, nombreux sont les propriétaires de toutou qui les négligent alors qu’ils peuvent non seulement nuire à la santé de l’animal mais ils peuvent aussi engendrer un grand nombre de maladies. Les paragraphes suivants donneront d’amples informations sur les divers problèmes dentaires chez les chiens ainsi que les traitements et préventions y afférents.

Il est possible de regrouper les problèmes dentaires chez un chien sous six grandes catégories. Citons entre autres :

  • Les poussées dentaires canines
  •  :
    Elles font partie des problèmes qui touchent un grand nombre de toutous. Durant ce temps, les gencives du chiot deviennent de couleur rouge étant donné qu’elles sont enflammées.

  • Les abcès dentaires
  •  :
    L’abcès dentaire est un problème dentaire qui pourrait beaucoup gêner l’animal. C’est une infection de l’os alvéolaire entraînant l’apparition d’une boule au-dessous de l’œil de l’animal de compagnie. Celle-ci est à la fois chaude et molle mais aussi très douloureuse. Non seulement, il peut être causé une intense souffrance chez le toutou mais en cas de non-traitement, un abcès peut provoquer diverses maladies digestives et musculaires.

  • Les caries
  •  :
    Les caries font partie des problèmes dentaires rencontrés par certains chiens. Elles s’installent sur le collet de l’animal plus exactement entre la couronne et la racine des dents d’un toutou.

  • La maladie parodontale
  •   :
    C’est une maladie qui engendre une importante inflammation des gencives d’un chien et touche plus de 80 % des chiens de plous de trois ans. Si elle n’est pas traitée rapidement, elle dépose de tartre sur plusieurs dents de l’animal de compagnie voire la disparition de l’os. En peu de temps, elle détruit ses gencives et le chien peut même perdre des dents.

  • Les plaques dentaires et les tartres
  •  :
    La formation de tartre et de plaque dentaire résulte de l’existence de nombreuses bactéries détenues dans la gueule de l’animal. En cas de surnombre, ces bactéries s’accumulent et se forment des plaques et des tartres.

  • La pyorrhée
  •  :
    Il s’agit d’une infection généralisée de la gueule d’un toutou. Elle est surtout due à la formation des tartres ou encore à un morceau d’os qui est resté coincé entre des dents du chien. Dans ce cas, il est possible d’apercevoir un dépôt blanc entre deux dents et l’animal a de plus en plus une mauvaise haleine que d’habitude.

    Il existe certains symptômes permettant de reconnaître qu’un chien souffre d’un problème dentaire. Dans la majorité des cas, le maître peut sentir une mauvaise haleine de la part de son animal de compagnie. Il y a également des chiens qui ont du mal à avaler et aussi à saliver lorsqu’ils ont mal aux dents. Par conséquent, ils les font d’une manière légèrement exagérée. En cas d’une douleur assez intense, certains toutous refusent même de manger même si on voit qu’ils en ont envie. Il est d’ailleurs à souligner que plus un chien avance en âge, plus il pourrait présenter divers problèmes dentaires. Il se pourrait aussi que l’animal qui ressent une douleur dentaire n’arrête pas de baver et veut mordre tout ce qu’il trouve, surtout s’il s’agit d’un chiot qui est en phase de poussées dentaires.

    Il n’est pas aussi difficile de prévenir les maux de dents de tout chien quelle que soit sa race, mais ce sont surtout les petites races qui sont les plus disposées à les développer. Pour y remédier, il suffit de brosser fréquemment leurs dents tout en utilisant une pâte à dent adaptée à l’animal. Parfois, il serait même évident de recourir à des liquides et poudres dentaires canins ou des gels dentaires et des vaporisateurs dentaires. Ils aident à garder une meilleure santé buccale de tout type d’animal de compagnie. En plus de cela, il s’avère d’une importance capitale de toujours donner à l’animal des aliments à la fois durs et secs. Il est d’ailleurs conseillé de ne pas négliger les contrôles dentaires chez un vétérinaire. En principe, faire faire un détartrage au moins une fois par an pourrait suffire mais cela pourrait être d’une fréquence plus importante au cas où l’animal présenterait déjà un problème dentaire. Il est aussi important de bien choisir les jouets afin d’éviter les problèmes dentaires chez les chiens.

    Il est important de prendre au sérieux un problème dentaire canin afin d’éviter que cela devienne beaucoup plus compliqué puisque cela nuire au bien-être de l’animal concerné. Entre autres, les problèmes dentaires tels que les caries peuvent parfois devenir source d’inflammation de la pulpe dentaire. Elles peuvent aussi détruire sa couronne si elles ne sont pas traitées à temps. Pour ce qui est des tartres et des plaques dentaires, elles peuvent entraîner une gingivite et surtout une inflammation de gingivites. De plus, certains problèmes dentaires canins tels que la maladie parodontale peuvent nuire au bon fonctionnement de plusieurs organes de l’animal. En effet, une fois que les bactéries atteignent le sang du chien, l’infection va se propager davantage vers divers organes dont le poumon, le foie voire le cœur de l’animal à quatre pattes.
    En principe, un chien souffrant de problèmes dentaires peut être victime d’une mauvaise haleine permanente, d’ulcère, de saignement fréquent de gencives, de tartre et plaque ou encore de la perte de densité osseuse. Lorsque le problème devient de plus en plus sérieux, l’animal risque de souffrir de toux chronique, de fractures spontanées de dents et de mâchoire. Il peut aussi être touché par des infections respiratoires, des lésions rénales et parfois même de troubles cardiaques qui peuvent lui être fatales.
    Bref, une mauvaise hygiène dentaire est source de graves problèmes de santé et peut même tuer l’animal en cas d’une insuffisance ou de négligence du traitement.

    En cas d’une douleur de dents causée par une poussée dentaire, il faut juste donner à l’animal un jouet mou qu’il peut mordiller de temps en temps. Un planet dog, un kong dentaire ou encore l’os en nylon peut faire l’affaire. Sa nourriture devrait être humide et facile à croquer afin qu’il puisse manger facilement. Afin de soulager sa douleur, il est possible de mettre un glaçon sur ses gencives, mais si le problème persiste, il est toujours conseillé de l’emmener voir un vétérinaire.
    Si un chien souffre d’un abcès dentaire, il est sûr que le vétérinaire prescrit un antibiotique, de même en cas de pyorrhée, et ce, pour un traitement de quelques jours. En fonction de l’état de la dent de l’animal, il se pourrait que l’ablation de celui-ci soit irrévocable afin de soulager la douleur du chien. Quant aux caries, la seule solution la plus adéquate surtout si l’animal commence à ne plus vouloir manger, est d’extraire la dent concernée. Cela permet par ailleurs qu’elles touchent d’autres dents du chien. En cas d’une maladie parodontale et d’une formation de tartre, un détartrage sera effectué suivi d’un traitement à base d’antibiotique. Quoi qu’il en soit, le vétérinaire reste la seule personne la mieux placée pour prescrire un soin adapté à chaque problème dentaire chez un chien.