Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Les chiennes souffrant d’une grossesse nerveuse : un problème à ne pas négliger

Il arrive fréquemment aux femelles d’être sujet d’une grossesse nerveuse. C’est une trouble qui est causée par des variations hormonales. Ce malaise ne doit pas être passé à la légère. En effet, ça nécessite l’intervention d’un vétérinaire.

Le comportement des chiennes victimes d’une grossesse nerveuse est assez spécial et inhabituel. De manière générale, ces dernières prennent tout leur temps à jouer des genres de jouet ou une peluche pour la plupart des cas.

Les gens disent souvent que pendant ces temps, elles font leur nid. Mais en réalité, elle ne s’apprête pas pour autant à avoir des petits, c’est-à-dire que ce n’est pas vraiment le désir de maternité qui leur pousse à ce comportement.

En effet, ce qui leur arrive est tout à fait normal. Ce sont des réactions physiologiques qui se présentent lors de cet état, et les faire féconder n’est nullement nécessaire, vu que ce n’est pas l’origine.

Certes, il se peut aussi que des montées de lait se présentent. Suite à la période de chaleur, il est évident que des variations hormonales touchent les chiennes soufrant de grossesse nerveuse, dont celles-ci semblent être similaires à celles qui accompagnent éventuellement les gestations.

Ces montées de lait sont des facteurs qui provoquent une importante sensibilité au niveau des mamelles, favorisée par les stimulations de la prolactine (c’est le nom de l’hormone qui est responsable des montées de lait).

Penser à faire suivre à la femelle un traitement hormonal

Dans ce cas, le mieux à faire c’est de consulter un vétérinaire. La première chose que ce dernier fera, c’est de voir si la chienne est en période de gestation car c’est une situation qui peut bien se présenter même si le maître ne l’a pas remarqué.

Après cela, il recommandera un traitement hormonal pour que la femelle puisse retrouver son état normal, ou du moins la calmer un peu. Les frais de consultation et ceux du traitement sont bien entendu pris en charge par l’assurance santé du chien. Dans le cas où ces grosses surviennent de façon répétitive, il vaut mieux penser à stériliser la femelle pour éviter les complications.

Il est à savoir que pendant cette période de grossesse nerveuse, les comportements des femelles peuvent se transformer de façon inhabituelle. Elles peuvent être plus irascibles et très agressives même des fois. Il faut donc faire très attention, surtout vis-à-vis des enfants, car ça peut être dangereux pour ces derniers s’ils sont dans la même pièce.

Que faut-il faire ?

Outre la visite chez le vétérinaire, il est conseillé en cas de grossesse nerveuse de retirer tout ce qui peut substituer les chiots pour la chienne, comme les peluches, les jouets, les tissus, etc. Son nid sera également à retirer.

Pour lui changer les idées, le maître pourra prévoir davantage des sorties, des exercices, etc.