Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Aperçu sur les clauses de souscription d’une assurance pour animaux

La souscription d’une assurance pour animaux est indispensable dans le but de garantir la couverture sociale de son animal de compagnie à bas prix. Cette souscription permet par ailleurs de pallier aux fortes dépenses vétérinaires du fait qu’elle met à disposition des assurés un accès à des soins corrects et appropriés. Pour ce faire, les conditions suivantes sont indispensables dans l’intention de profiter pleinement de cette assurance.

Le respect des critères de l’âge

En effet, le critère de l’âge est classé comme principale condition pour l’admission et la prise en charge de l’animal par l’assurance. De ce fait, pour nos compagnons canidés tels que les chiens, la protection ne serait recevable que lorsque l’animal aurait atteint ses 2 ou ses 3 mois. Par conséquent, l’âge limite imposé est habituellement d’une dizaine d’années. Dépendant des quelques assureurs, cet âge limite peut varier et même atteindre des fois plus que les 10 ans imposés voire même 11 et au delà.

Les chats, de leur côté, peuvent ne plus être acceptés à partir de 5 ans, mais certaines compagnies accordent toutefois la souscription jusqu’à 10 ans. Le coût de l’assurance santé pour animaux de compagnie peut varier d’une compagnie à une autre, en fonction du profil de l’animal.

Concernant nos amis les chats, l’âge limite d’admission à l’Assurance ne peut excéder les 5 ans, toutefois, d’autres compagnies peuvent tout de même octroyer la souscription de l’animal jusqu’à ses 10 ans. Il est toutefois à noter que le coût de l’assurance santé pour animaux de compagnie n’est pas semblable et peut dans ce cas, se diversifier suivant les compagnies elles même en mettant en exergue le profil de l’animal et ses caractéristiques.

Les autres conditions à remplir

Pour la souscription à l’assurance santé, l’animal doit en général jouir d’un état de santé irréprochable. Il doit avoir effectué un check up médical, avoir été régulièrement et de façon obligatoire vacciné contre les affections suivantes à savoir : la rage, la leucose, le typhus et le coryza. Par ailleurs, il ne doit pas faire partie des races de chiens de catégorie 1 et 2 définies à l’article L211-12 du Code Rural, telles sont les conditions requises de manière à pouvoir attester la bonne santé de l’animal et prouver de ce fait qu’il n’est atteint d’aucune maladie nuisible.

Le maître, responsable de son animal de compagnie, contribue obligatoirement à l’identification de celui-ci en lui posant une puce électronique ou un tatouage qui permettraient de le reconnaître si ce dernier serait sujet à une disparition ou à d’autres cas similaires pouvant représenter un danger pour lui. En outre, il est utile de souligner que les chiens et les chats ne peuvent circuler ni voyager sur le territoire européen à la seule et unique condition, c’est qu’ils soient forcément reconnus via une puce électronique.  Mais il existe aussi d’autres modalités particulières pouvant être exigées par la compagnie d’assurance  à savoir, les caractéristiques de l’animal comme sa race ou ses faiblesses. Pareillement, sont prises en compte les autres maladies ou menaces d’accident susceptibles de mettre en péril la santé de l’animal lui-même.

Pour faire un bon choix entre les différentes compagnies d’assurances existantes, il faudrait d’abord établir une comparaison des offres avant de prendre la décision finale.