Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Assurance chat : comment faire le bon choix en mutuelle santé ?

Le choix d’une mutuelle pour animaux dépend de leur maître.

En France, les propriétaires de chats ont la chance d’assurer leurs compagnons en matière de santé. La souscription à une assurance chat pouvant être avantageux non seulement pour le maître, mais aussi pour l’animal. L’objectif de cette mutuelle est d’assurer le remboursement des dépenses vétérinaires lors d’une éventuelle maladie ou accident, ou même les deux à la fois. Retrouvez facilement alors une bonne mutuelle qui correspond mieux à vos besoins et à votre budget pour le bien-être de vos animaux de compagnie.

La nécessité dune assurance santé félin

Pour cela, après la transmission des factures à la personne en charge de l’assurance ou l’intermédiaire, lors d’un éventuel problème, les différents experts en matière de santé fourniront une ordonnance de traitements. Toutes les dépenses sont remboursées en espèces ou par virement, selon les termes du contrat. La souscription à une assurance permet de faire facilement face à tous les problèmes.

Combien coûte les offres santés félins ?

Sans entrer dans les détails, elle fonctionne comme les mutuelles santé habituelles. Le prix des primes par mois dépendra des dangers pris en charge par la compagnie d’assurance, à l’exception des certains dangers couverts par des primes plus onéreuses.

En général, le coût varie d’une dizaine à une centaine d’euros par mois.

Pour ce faire, vous devez d’abord connaître tout sur votre compagnon : son âge, son sexe et aussi sa race. En effet, quelques races sont plus sensibles à certaines maladies que les autres. De ce fait, un félin très jeune va pouvoir bénéficier d’un contrat plus léger, comme une prise en charge suite à un accident. Par contre, un minet vieux, plus exposé au risque des maladies devra être couvert par assurance plus complète.

Il faut savoir que les compagnies d’assurance ne vont, en aucun cas, assurer les genres de maladies congénitales ou les maladies qui sont apparues avant la signature d’un contrat. Plus précisément, la maladie doit survenir après la signature du contrat.