Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Comment protéger les chiens et les chats du diabète sucré ?

Les animaux domestiques comme les chiens et les chats peuvent également, eux aussi être atteints d’une défaillance des mécanismes biologiques de répartition de la glycémie, pouvant mener à une hyperglycémie, ce qu’on appelle le diabète sucré. 1 animal sur 500 est atteint de cette maladie. Il existe néanmoins une couverture santé animale qui prend en considération les traitements.

Caractéristiques du diabète sucré

Cette maladie se définit par le taux excessif de sucre sanguin. Effectivement après le repas, la décomposition des aliments est présumée au moment de la digestion. Lors de cette dernière, les aliments sont partiellement transformés en glucose afin d’être menés aux cellules du corps par le sang. Ce procédé doit se faire en présence de l’insuline qui est une hormone du pancréas. On présume qu’un chien ou un chat est atteint de diabète sucré si le taux d’insuline s’avère beaucoup plus fragile. Pourtant, on doit connaître que le diabète sucré se présente sous trois catégories.

– Le diabète de type  I, qui se présente rarement, touche particulièrement les petits animaux qui ont un taux d’insuline fragile dans le sang.

– Le diabète de type  II, dans ce cas, l’animal se sent fragile malgré son taux d’insuline qui est suffisant dans le sang. On ne constate donc pas une carence en insuline

– Catégorie III, parfois, on le distingue souvent comme l’effet de la deuxième catégorie : une grande quantité d’insuline est secrétée par les cellules responsables. Des maladies ou des inflammations du pancréas peuvent aussi être associées à cette troisième catégorie.

Symptômes du diabète sucré

Les symptômes du diabète sucré sont faciles à identifier : urines abondantes, massives ou visqueuses, l’animal a toujours faim et a toujours envie de boire. Mais soyez vigilant parce qu’on ne trouve pas les mêmes symptômes chez les animaux : la maladie peut se caractériser également par le vomissement, l’animal respire de manière lente, contrairement aux premiers symptômes, ils peuvent éprouver une manque d’appétit. Quand vous voyez ces signes, emmenez-le chez votre vétérinaire car c’est le seul capable d’offrir un bilan sûr par l’intermédiaire des analyses de l’urine et du sang. Après, une mutuelle santé animale assurera le traitement approprié que votre animal devrait suivre.