Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Les crises d’épilepsie chez les chiens et les chats sont-elles prises en charge par l’assurance santé animaux ?

Comme les humains, les chiens et les chats aussi peuvent avoir des crises d’épilepsie. Dans la plupart des cas, les propriétaires de ces animaux domestiques sont pris au dépourvu ou bien ils ne sont pas habitués à faire face à ces crises pour prendre les mesures adéquates, avant de les emmener chez le vétérinaire. Cet article va apporter des explications sur les crises d’épilepsie chez les chiens et les chats et suggérer quelques conseils de premiers soins.

Présentation de la crise épileptique

Les chiens sont plus susceptibles d’avoir une crise épileptique que les chats. Les symptômes sont pourtant les mêmes chez ces deux animaux de compagnie. Une crise d’épilepsie débute toujours par l’apparition de ce qu’on appelle l’aura épileptique caractérisée par des comportements étranges de l’animal. En effet, pendant cette phase de la crise, le chien ou le chat se comporte de façon irraisonnée avec des miaulements ou des aboiements brusques très aigus. Ils courent dans tous les sens, s’échappant brusquement du domicile du propriétaire ou bien ils se grattent frénétiquement.

La seconde phase d’une crise d’épilepsie est l’attaque épileptique proprement dite. Pendant cette phase l’animal est pris de brèves convulsions qui durent de quelques secondes à deux minutes. Parfois, l’animal peut perdre connaissance ou bien il pousse des hurlements sans arrêt et finit par avoir des crampes au niveau des muscles de la mâchoire. Le chien ou le chat peut uriner involontairement pendant une crise épileptique.

Les causes d’une crise d’épilepsie

Une crise épileptique peut survenir suite à une pathologie comme les tumeurs cérébrales ou une oxygénation insuffisante. D’autres maladies peuvent provoquer également une épilepsie chez les chiens et les chats comme une anémie, une intoxication alimentaire ou empoisonnement, ou un déficit cardio-pulmonaire. Seul le vétérinaire est apte à déterminer l’origine exacte de l’épilepsie. Toutefois, dans les cas où l’origine de l’épilepsie n’est pas connue de façon exacte, la crise sera considérée comme une forme idiopathique qui sera contrôlée par des médicaments. L’assurance santé pour animaux prendra en charge le traitement de l’épilepsie.

Dans le cas de répétition de la crise chez le chien ou le chat, il convient de revoir les termes du contrat de l’assurance santé pour animaux car la solution prescrite par le vétérinaire pourrait être un traitement à vie. Un traitement de longue durée coûterait sûrement plus cher pour le propriétaire et il lui faudra s’assurer si son assurance santé pour animaux pourra rembourser ces frais. Peut-être qu’il lui faudra négocier un ajustement des termes du contrat en vue de faire face à ces nouveaux frais. Dans tous les cas de figure, une crise d’épilepsie chez le chient et le chat est à prendre très au sérieux. Ces quelques explications pourraient aider le propriétaire à mieux gérer la situation en cas de crise de l’animal et de prendre rapidement les mesures adéquates. Ces mesures de premiers soins sont cruciales avant les examens du vétérinaire et la prescription des traitements.