Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Les soins remboursés par les assurances pour animaux

Toutes les formules en option TOUS RISQUES sont en général proposées par toute bonne mutuelle pour animaux. Ces formules couvrent presque tous les frais de soins. Ce qui fait la différence par la suite, c’est le taux de remboursement selon le choix de la formule d’indemnisation.

Gros plan sur les soins les plus fréquemment remboursés

Pour les chiens et les chats, les frais suivant sont pris en charge : les consultations chez les généralistes et chez les spécialistes, les hospitalisations d’urgence, la chirurgie, le bilan de santé, les médicaments prescrits ou délivrés, les maladies bénignes (otites, gastro-entérites, etc.), ergo arraché, les infections urinaires, les foulures et entorses, l’arthrose, les analyses en laboratoires, les accidents sur les voies publiques.

Les vaccins, les vermifuges, les accessoires et les traitements antipuces sont généralement exclus des formules Tous Risques. Leur remboursement est en vigueur en contrepartie seulement, d’un versement prévoyance annuel compris ou non dans la formule d’assurance.

Pour les NAC : idem, sauf que le plafond annuel à ne dépasser est plus bas.

Sont inclus également par certaines compagnies : comportementalisme, acupuncture, phytothérapie, etc.

Les maladies récurrentes comme la rage, la maladie de Lyme, la maladie de Carré et la cystite sont évitables grâce à une vaccination précoce ou des soins spécifiques. D’ailleurs, de nombreuses mutuelles pour animaux refuseront de s’acquitter des soins liés à ces maladies si elles estiment que des vaccins préventifs auraient dû être faits en aval.

Le calcul des remboursements d’une assurance pour animaux

Le niveau de remboursement pratiqué par la compagnie dépend du contrat souscrit et donc du taux d’indemnisation choisi par le propriétaire. Dans l’absolu, plus le devis est cher et plus le niveau de remboursement sera élevé. Ce taux de remboursement varie de 50 à 100% selon des formules intermédiaires. Ainsi pour les frais vétérinaires de 100€ et une formule de prise en charge basique de 50%, la somme remboursée sera de 50 €.

Exemples concrets :

Suite à un accident de la route, le propriétaire amène son chien chez un vétérinaire en urgence. Une intervention chirurgicale est malheureusement nécessaire et le chien devra rester plusieurs jours à l’hôpital. À la fin de son hospitalisation, le propriétaire devra s’acquitter de 1 600 €. Selon la formule optée, son indemnisation sera comprise entre :

•           50 et 100% du montant total de la facture

•           Pour une prise en charge à 50% : 800 € d’indemnisation

•           Pour une prise en charge à 75% : 1 200 € d’indemnisation

•           Pour une prise en charge à 90% : 1 440 € d’indemnisation

•           Pour une prise en charge à 100% : 1 600 € d’indemnisation

Il faut en plus considérer le plafond annuel de remboursement qui correspond à la somme maximale que peut rembourser annuellement la compagnie. Comme le calcul cité plus haut, dans l’absolu, plus la formule est gonflée, plus le plafond annuel sera élevé.