Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Que doit-on connaître concernant l’assurance chat ?

L’assurance chat offre les mêmes buts que l’assurance santé pour les hommes. On devrait par contre savoir que les soins vétérinaires ne profitent pas du tiers payant. De ce fait, on peut avancer que le propriétaire de l’animal en question a à sa charge le règlement des dépenses sanitaires de ce dernier avant d’obtenir de la part de l’assurance santé pour animaux, un remboursement relatif à ses précédentes dépenses. Il est aussi préférable de faire connaître que l’assurance chat n’est pas obligatoire, il appartient à son maître de déterminer le budget qu’il allouera à l’assurance de celui-ci.

Si bien que les privilèges qu’offre ce type de contrat sont diverses, il demeure encore peu adopté en France si on se réfère à d’autres pays.

Qu’en est-il des diverses formules d’assurances, des franchises et des plafonnements ?

Un nombre exceptionnel de formules d’assurance chats sont présentées aux possesseurs de chats. Ces formules proposent en effet un taux de prise en charge variable et ont des franchises nettement plus ou moins supérieures. Il faut noter par ailleurs que cette franchise est habituellement déduite du montant acquitté par l’assureur.

Dans l’intention de jouir pleinement de ce contrat d’assurance santé animale, il s’avère indispensable de protéger votre chat à l’aide d’une puce électronique ou même d’un tatouage permettant ainsi de le reconnaître. En effet, ces identifications constituent une manière les retrouver en cas d’éventuelles anomalies et peuvent aussi servir de ce fait à servir de carte d’identité. De plus, ceci donne le moyen au vétérinaire d’authentifier votre chat pendant la consultation.

Que connaître de plus sur les formalités de souscriptions et les délais de carence ?

En vue de souscrire à un contrat d’assurance chat, divers critères doivent être respectés. Le critère de l’âge joue un rôle considérable dans la souscription à l’assurance. En effet, il est à noter que l’âge limite d’admission à l’Assurance ne peut excéder les 5 ans. Toutefois, d’autres compagnies peuvent montrer des exceptions et octroyer la souscription de l’animal jusqu’à ses 10 ans.

En outre, pendant la souscription au contrat, un délai de carence est mis au point. Ceci, dans le but d’attester que le chat est en bonne santé et n’est dans ce cas atteint d’aucune pathologie pouvant nuire à sa santé. De par ce fait aussi, on peut attester que le chat n’a subi aucun accident. Concernant les accidents ou les maladies survenues après le délai de carence, ils sont à la seule charge de l’assurance chat.

Quelles sont les démarches à suivre pour l’obtention d’une indemnisation ?

Comme il a été précédemment énoncé plus haut, le système de tiers payant n’est pas valable pour l’assurance santé animale. Le possesseur de l’animal devrait en premier lieu pourvoir aux dépenses et divers frais sanitaires de l’animal. Par ailleurs, une feuille de soin doit être remplie par le vétérinaire qui est seul compétent en matière de santé animale et le propriétaire de l’animal avant d’être envoyé à l’organisme assureur qui, de son côté étudiera de près et vérifiera la feuille de soin avant d’octroyer un remboursement.