Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Âge requis pour une assurance santé animale

La prise en charge des frais vétérinaires par une assurance santé animale dépend de l’âge de l’animal à assurer. Pour le chien et le chat, l’âge minimum est de 2 mois et il est de 3 mois pour le lapin, le chinchilla, le furet et l cobaye. L’âge maximum est de 5 ans, pour le chien et le chat (8 ans pour l’option Cat Indoor), moins de 3 ans pour le lapin, chinchilla et cobaye, moins de 2 ans pour le furet, et 10 ans pour le perroquet.

Certains organismes d’assurance ne font pas de distinction de race ou de type pour les chiens et les chats. Par contre, différentes formules peuvent être proposées pour les NAC : lapins, cobayes, chinchillas et perroquets. La prise en charge dépend des garanties choisies par le propriétaire pour les maladies ou accident. Un forfait  prévention existe également.

Plusieurs questions concernant l’âge de ces animaux se posent toutefois, surtout pour les animaux non-identifiés et abandonnés, ou pour un animal adopté. En l’absence d’un document officiel sur l’animal, comment déterminer son âge ?

L’expertise du vétérinaire est déterminante

Une déclaration d’un vétérinaire fait foi en cas d’absence de tout document officiel sur l’animal. Cette expertise est plus aisée sur les jeunes animaux qui ne dépassent pas sûrement l’âge maximum requis.

Cette expertise peut s’étendre ensuite sur d’autres points tels que la dentition de l’animal. En effet, les incisives, les crocs et les prémolaires poussent exactement à un âge bien défini de l’animal. Pour un chaton, entre 2 et 4 mois, il a encore ses dents de lait.

Pour un chien, c’est un peu plus compliqué selon la race. Le vétérinaire observe pareillement la dentition comme “repères”. Un chiot aura ses premières incisives à 4 mois, et aura 32 dents à la fin de la pousse de sa dentition de lait. Un chien adulte aura 42 dents.

Pour les NAC, le vétérinaire dispose d’autres méthodes pour déterminer l’âge de l’animal. Une de ces méthodes est l’utilisation du rapport Taille/Poids/Âge qui donnera l’âge approximatif de l’animal. Ce rapport donnera également une idée au propriétaire sur la taille de l’animal à l’âge adulte.

Dans tous les cas, une tranche d’âge sera déterminée par le vétérinaire avec une plus grande précision.

Une assurance pour toute la vie

Après l’examen du vétérinaire pour déterminer l’âge de l’animal de compagnie, une attestation sera délivrée au propriétaire. Cette attestation fera partie des documents à fournir à la compagnie d’assurance pour la souscription à une assurance santé animale, si l’âge de l’animal se trouve dans les limites acceptées.

Pour un animal qui dispose d’une puce électronique et qui est en bonne santé après examen du vétérinaire, l’attestation confirmera l’âge de l’animal dans le carnet de santé valable dans toute l’Europe. Il s’agit d’un véritable passeport pour l’animal. Le propriétaire évitera ainsi d’autres frais de visites chez le vétérinaire.

Il faut noter que la souscription à un contrat d’assurance santé animale reste valable pendant toute la durée de vie de l’animal.