Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Assurance santé animaux en cas d’accident ou maladie

Différemment des soins courants de vétérinaires, comme les vaccins, les accidents ainsi que les problèmes de santé ne peuvent pas être contrôlés ni budgétisés à l’avance.

Afin de se mettre à l’abri de ces dépenses particulières, il est conseillé de souscrire à une assurance santé adaptée à l’animal. Celle-ci fournira un remboursement en total ou en partie sur les dépenses relatives aux consultations, aux médicaments, aux interventions chirurgicales, ainsi qu’aux divers examens médicaux et voire aux euthanasies.

Le fonctionnement de ces assurances est pareil à celle de la mutuelle santé pour les humains. Le remboursement des frais de santé générés dépendra de la formule et des options choisies.

Evidemment, tel que tout autre contrat d’assurance, les conditions d’adhésion sont à vérifier, ainsi que les franchises, le plafond annuel de garantie, le taux de remboursement, les postes santé couverts, le délai de carence…

Une assurance santé adaptée pour chaque animal

Il est possible de faire bénéficier une couverture santé aux chats, chevaux et chiens, même les lapins, les furets et les hamsters. Toutefois, cela ne concerne pas les oiseaux ni les poissons. Il en est de même pour les Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC).

Toutefois, des conditions y sont soumises :

•          Les chiens de moins de 2 mois ou de plus de 10 ans ne sont pas admis à souscrire au sein d’une assurance. Par contre, une fois qu’il y est adhéré, son contrat est effectif à vie.

•          Il est impossible de souscrire un chat de moins de 2 mois, ainsi que lorsqu’il dépasse ses 5 ans, à une assurance pour animal. Mais, comme pour le cas d’un chien, une fois l’inscription faite, le chat sera couvert à vie.

Quelles sont les limites de prise en charge appliquées en termes de mutuelles santé pour animaux ?

Avant de signer un contrat d’assurance santé adapté à l’animal, il convient, tout d’abord, d’étudier les avantages et les inconvénients.

L’idéal est de prendre l’avis du vétérinaire. En effet, ce dernier dispose suffisamment d’informations santé sur l’animal, ainsi que ses points faibles. Certes, ce genre de contrat nécessite un important budget, mais il permet non seulement, de protéger l’animal, mais aussi le propriétaire qui sera obligé de payer une lourde somme en cas de problème de santé de son animal.

Cependant, il faut prendre en compte des limites des prises en charge. Un plafond annuel de remboursement par animal (de 1 500 à 2 000 euros) est souvent appliqué par les assureurs. Il se peut également que les franchises entraînent également une réduction sur la part des dépenses prises en charge (elles sont plafonnées, mais peuvent augmenter à 20 ou 30% des frais indemnisés…).

Quelle mutuelle santé pour animal choisir et combien ça coûte ?

Sur la toile, il est possible de trouver les sites des assureurs d’animaux domestiques les plus renommés. Il ne reste plus alors que d’analyser minutieusement les tarifs et les modalités de prise en charge. Toutefois, il est également important de se renseigner au sein de l’assureur habituel ou de la mutuelle après de qui le maître est  adhéré, il se peut que ces organismes puissent proposer des contrats de ce genre.

Tous ces sites affichent la fourchette des prix ainsi que le niveau de garantie proposé. Il y en a qui se lancent dans des prestations annexes : remboursement des frais de pension de l’animal, en cas d’hospitalisation, d’un séjour plus de 48 heures, service de conseils téléphoniques…

Le tarif varie en fonction de niveau de remboursement choisi, et souvent, de l’âge de l’animal.

•          Un chat pourrait être couvert par une assurance à un tarif de 5 à 15 euros par mois. Il est possible de bénéficier de quelques réductions sur le 2 euros par animal adhéré.

•          Pour le cas d’un chien de compagnie, un budget de 7 à 20 euros est à prévoir.