Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Comment payer moins cher pour une assurance santé animaux ?

Comme nous l’avons vu dans nos précédents articles, les soins et les frais médicaux des animaux nécessitent un budget à part au sein d’une famille. Grâce au progrès de la médecine et l’avancement des technologies, la durée de vie des animaux peut être sensiblement allongée. Par ailleurs, des soins exceptionnels impossibles peuvent être procurés par les vétérinaires

Il faut cependant tenir compte des coûts engendrés par l’amélioration de la qualité des soins, d’où la nécessité de souscrire les compagnons auprès d’une mutuelle santé animaux. Protéger son compagnon, c’est protéger soi-même. Sans aucune assurance, les frais de santé de votre boule de poils pourraient être conséquents sur votre budget.

Si vous souscrivez votre compagnon auprès d’une mutuelle santé, celle-ci rembourse partiellement ou intégralement vos frais médicaux en cas de maladie ou d’accident. Par la même occasion, vous pourrez également « prévoir » vos dépenses vétérinaires mensuelles pour mieux gérer votre budget. Ainsi, la mutuelle santé animale procure aussi une sécurité psychologique étant donné que vous pouvez accorder les meilleurs soins de votre animal alors que vous n’êtes pas sous l’emprise des contraintes financières.

De nombreuses formules sont à la disposition des souscripteurs en matière de contrats mutuelle santé chats et chiens. Elles sont adaptées aux différentes races, espèces et conditions de vie de chaque animal.

Assurance pour chien ou chat : taux de remboursement

Le taux de remboursement est très important dans le choix d’une mutuelle chat ou chien. Selon les formules choisies et les compagnies d’assurance, le coefficient peut aller de 50 à 100%. Le taux de remboursement est de 50 à 80% pour une formule économique et peut aller jusqu’à 80 ou même 100% pour une formule intermédiaire ou haut de gamme.

Il est très important de savoir le plafonnement de remboursement, compte tenu de la limite de remboursement annuel des organismes d’assurance. Malgré le remboursement des mutuelles, sachez à l’avance le montant de la franchise, qui correspond à la part qui sera à votre charge.