Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Consultation de vétérinaires comportementalistes : quel remboursement ?

Les animaux, comme les humains, peuvent être sujets à des troubles du comportement. Une anxiété, une agressivité et un esprit destructeur peuvent être des signes évocateurs et nous obligent à consulter un vétérinaire spécialiste en la matière. Compte tenu des tarifs des consultations très élevés, il est primordial de souscrire à une assurance santé pour nos compagnons.

Vétérinaire comportementaliste : une solution en or

Un vétérinaire « comportementaliste » est un spécialiste, apte à aider les propriétaires ayant des animaux de compagnie malades.

Aux grands maux, les grands remèdes. Le vétérinaire propose, après consultation, une thérapie adaptée à chaque cas, allant de la simple séance de dressage à un traitement à base de médicaments psychotropes. La consultation est facturée à 100 euros au minimum.

Des conditions pour une prise en charge de nos compagnons

Les assurances accordent des remboursements, mais partiellement dans le cas de la médecine vétérinaire de troubles comportementales. Le remboursement varie selon des conditions précises et le plus souvent, c’est un forfait annuel. Pour éviter tout malentendu, il faut consulter des vétérinaires spécialistes ou des éducateurs canins diplômés et surtout agréés par l’assureur. Il faut être attentif lors de la signature, car certains modèles d’assurance exigent des séquelles physiques qui devront être traitées en parallèle avec des troubles de comportement avant d’accorder le remboursement.

Le coût moyen des soins vétérinaires habituels

Un Français consacre annuellement un budget d’une centaine d’euros pour les dépenses vétérinaires. Des montants assez conséquents sont dédiés aux visites de routine et les accidents sans gravité, mais un surplus est à prévoir.

Les soins veterinaires obligatoires à tenir compte

Une visite de routine annuelle est obligatoire, que l’animal soit malade ou pas:

•          Simple consultation vétérinaire : 30 à 40€

Lors de l’accueil d’un nouvel animal, ne pas omettre les frais de vaccinations obligatoires et éventuellement les frais de stérilisation.

•          Une vaccination est de 60 € par an. Il faut compter 2 pour la première année.

•          La stérilisation coûte 180€ pour une femelle et 120€ pour un mâle.

 

Se préparer à des dépenses face aux maladies imprévisibles ou aux accidents

Les analyses, les examens et les soins nécessitent une somme plus élevée et les frais liés à la santé accaparent  les ¾ des dépenses.

•          Les analyses médicales : 50 à 100€

•          De même pour une gastro entérite bénigne: 80€

•          Otite : 90€

•          Une ablation de kystes nécessite 190€

•          Pour enlever une tumeur, c’est plus cher : 600€

•          Les séances de radiothérapie 1200 à 1500€

Des surplus pour des interventions chirurgicales, frais d’hospitalisation et des dépenses en rééducation en cas d’accident sont à prévoir.

•          Au moins 200 € pour l’opération d’une fracture simple

•          Pour une intervention sur les ligaments croisés, entre 800 € et 1500€

•          Quotidiennement les frais d’hospitalisation s’élèvent en moyenne entre 10 à 50€

Faute de convention tarifaire vétérinaire, une mutuelle chiens et chats est utile.