Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Les conseils pour bien choisir l’assurance pour animaux

Avoir un animal de compagnie engage la responsabilité civile du propriétaire. Il devrait aussi prendre en considération la santé de l’animal. Une souscription à une assurance pour animal est recommandée. Elle est même obligatoire dans le cas des chiens dangereux. Il existe plusieurs formules actuellement qu’on peut adapter selon les besoins du propriétaire.

La souscription à une telle assurance est avantageuse aussi bien pour l’animal que pour son propriétaire.

Adhésion à une assurance pour animaux de compagnie

Avec la souscription assurance pour animaux, le propriétaire se met à l’abri des frais imprévus pour les soins et pour les préjudices que l’animal pourrait causer à son entourage.

Ces frais imprévus tels que les soins chez le vétérinaire peuvent être très onéreux dans le cas d’une maladie ou d’un accident.

Une assurance pour animal fournit presque les mêmes prestations qu’une mutuelle santé peut rembourser. Même les frais d’inhumation ou les déficits de fermage pour un élevage peuvent être remboursés par l’assurance pour animal selon les termes du contrat.

Dans le cas où l’animal de compagnie cause des dégâts à une autre personne ou à ses biens, l’assurance pour animal pourrait également prendre en charge les dédommagements. C’est la responsabilité civile du propriétaire qui est en effet engagée dans ces cas-là.

Le choix d’une assurance selon les besoins du propriétaire

Le choix d’une assurance dépend en grande partie des risques contre lesquels le propriétaire veut être protégé. Ces garanties peuvent être incluses dans un contrat d’assurances multirisques habitation, à condition que le propriétaire ait déclaré ses animaux de compagnie à l’assurance. Cette déclaration n’étant pas obligatoire.

La prise en charge de la santé de l’animal de compagnie diffère par le niveau de couverture. Les formules économiques couvrent par exemple les frais importants tels que l’hospitalisation, les examens et les opérations. Par contre les formules intermédiaires ne couvrent que les petites maladies bénignes.

Quelques points importants méritent toutefois d’être pris en considération avant la souscription. Il y a tout d’abord l’évolution de la cotisation mensuelle au fil du temps afin d’éviter toute mauvaise surprise si elle devient trop coûteuse. Ensuite il y a la franchise qui représente les frais non-couverts par l’assurance et qui reste à la charge du propriétaire. Elle peut être également très coûteuse dans certains cas.

Le délai de carence est un autre point important. C’est la période entre la signature du contrat et son effectivité. Sa durée varie selon le contrat.

Les conditions de résiliation du contrat représentent un point-clé du contrat car la validité du contrat a des limites dans le temps. Elles figurent habituellement dans les conditions générales.

La souscription à une bonne assurance pour animal permet d’avoir accès à une bonne qualité de soins pour l’animal et de se protéger contre les éventuels dégâts qu’il pourrait causer à un tiers. La souscription devrait être une priorité pour le propriétaire afin de bien savourer les bons moments avec l’animal de compagnie.