Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Soins des animaux par automédication ou par pharmacie en ligne

Le commerce de médicaments sur Internet n’est pas récent et est en plein essor. Le marché virtuel des médicaments pour animaux commence aussi à prendre une grande place dans le domaine de l’e-commerce de produits pharmaceutiques.

Généralement, la prise de médicaments sans consultation préalable d’un spécialiste est à éviter pour les animaux et autant pour les humains. Les médicaments pourraient être nocifs pour l’organisme et inappropriés. Évitez de donner du paracétamol ou de l’aspirine aux animaux, ce sont des médicaments destinés aux humains. Il faut donner uniquement des médicaments pour animaux. Le principe est le même pour les hommes. Le chat est le plus sensible à l’automédication.

Un accroissement des cas d’intoxication

Selon des vétérinaires britanniques, face à une insuffisance du niveau budgétaire  pour soigner leur chien ou leur chat, de plus en plus de propriétaires d’animaux de compagnies dans le désarroi soignent eux-mêmes leurs bêtes. Ils risquent ainsi de donner un médicament inadapté ou un remède réservé pour un usage humain aux animaux pour atténuer leurs souffrances. D’après une étude réalisée auprès d’une cinquantaine de vétérinaires, Helen Williams, responsable de la branche assurance animalière de Sainsbury affirme que l’intention des maîtres, dans certains cas, est innocente. Ils pensent agir pour le bien de leur animal malade. Cependant, il s’avère qu’au lieu de soulager, cette pratique ne fait qu’accentuer la pathologie des animaux.

Internet met en garde

A part des médicaments courants qu’on peut garder chez soi, ou avoir sans ordonnance, on peut trouver en vente sur Internet une large gamme de médicaments pour animaux et pour les personnes. Il arrive que la médication en ligne donne l’effet d’une solution miracle. Les médicaments vétérinaires génériques imposent leur présence au même niveau que les remèdes spécialisés.

En septembre 2010, une étude faite par Grey Health Care Group, révèle pour les 66% des propriétaires d’animaux de compagnie dans les grands pays, Internet apporte une solution à leur souci à propos des problèmes vétérinaires. Cependant, les deux tiers des 1344 personnes sondées qui possèdent un compagnon se situant aux USA, France, Allemagne et Grande Bretagne consultent leurs vétérinaires pour assurer le bien-être de leur animal.

Des produits médicamenteux pour un usage strictement réservé à l’homme peuvent être amenés à être administrés aux animaux et vice versa.

Le 5 octobre 2011, L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) réitère que suite à une inexistence d’études approfondies sur les effets secondaires des produits et médicaments pour animaux, il est interdit et déconseillé  à tout prix de l’utiliser sur des humains surtout sur des enfants. L’agence a été informée sur l’usage de produits vétérinaires contre les poux chez les enfants, d’où ce rappel.