Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Réduire ses dépenses santé animaux : les écoles vétérinaires

Les propriétaires des animaux de compagnie disposant de revenus insuffisants se trouvent toujours confrontés à un problème du budget dès lors que leurs chiens ou chats tombent malades. En effet, la possession d’un animal de compagnie implique des dépenses et des frais lors de ses vaccinations, sa stérilisation, son détartrage, le traitement vermifuge ou d’autres soucis de santé. Le coût de la chirurgie ou des analyses médicales peut flamber aussi en cas de coup dur ou de maladie grave. C’est pourquoi, il est toujours conseillé de s’adhérer à une mutuelle pour animaux pour se faire rembourser de ces soins. Toutefois, il faut dire que cette solution n’est pas encore à la portée de tout le monde. Si on dispose d’un budget très faible, avec des fins de mois difficiles, la souscription à une telle mutuelle est même impossible. Rappelons que le coût annuel d’une assurance chat et chien avoisine 100 euros jusqu’à 220 euros environ, selon les postes de soins couverts. Cela inclut plusieurs visites de routine chez le vétérinaire ainsi que la vaccination, la prise en charge de l’hospitalisation de l’animal, le service aide à la personne et bien d’autres encore. Dans les forums on en voit souvent des gens se demandant comment soigner son animal convenablement, à petit prix, si on n’a pas assez de moyens financiers ? Pour vous aiguiller, nous vous présentons ici quelques moyens de réduire les dépenses vétérinaires.

Vous n’avez pas encore pensé à cette solution ? Oui, cette formule plébiscitée par les propriétaires d’animaux avisés permet de diminuer le coût de leurs frais soins lors de la maladie ou d’accident de leurs animaux. Il existe des écoles vétérinaires à Lyon, Nantes, Toulouse, Maisons-Alfort qui auscultent les chiens et chats. Les tarifs sont avantageux car ce sont les élèves de l’école qui prodiguent les soins. Mais cela se fait sous la surveillance des vétérinaires professeurs. Il n’y a donc rien à craindre des diagnostics faits par ces élèves. Ces écoles peuvent recevoir les propriétaires d’animaux sur rendez-vous ou en urgence, et même la nuit s’il y a de cas urgent. En général, le coût de cette solution est relativement moins cher, de 30% environ que le tarif pratiqué par les vétérinaires professionnels. L’intérêt à faire appel à ces élèves, c’est qu’ils ne traitent pas seulement les chats et les chiens, ils peuvent également ausculter et soigner les nouveaux animaux de compagnie tels que le furet, le lapin nain, le hamster, les reptiles etc. Pour l’info, le prix pratiqué par les vétérinaires ont connu une hausse de 70% ces dernières années. Une consultation suivie d’une injection coûte 50 euros. Mettez de côté 100 euros de plus pour les radios et les analyses médicales, 450 euros pour l’acte de chirurgie et 40 euros pour les médicaments. La facture est assez coquette et assumer seul ces dépenses peut impacter sur votre portefeuille. D’où l’intérêt de réduire ses frais vétérinaires en faisant appel à des élèves de ces écoles ou en allant également chez un dispensaire de la SPA.

Les Sociétés protectrices des animaux sont des centres qui offrent l’opportunité aux personnes les plus démunies de soigner leurs animaux de compagnie. Les soins tels que la vaccination, la stérilisation, le tatouage y sont dispensés. Mais ils ne prennent pas en charge des interventions plus lourdes comme l’intervention chirurgicale, le scanner… En venant pour la première fois faire une consultation, le maître du chat ou de chien doit emporter des pièces justificatives de ses ressources financières comme l’avis d’imposition, le revenu minimum d’insertion…). Le responsable du dispensaire peut par la suite lui indiquer le coût des traitements à faire subir à l’animal. En principe, le montant à payer est juste symbolique, à la hauteur de la bourse du propriétaire de l’animal. Notons qu’on en retrouve une douzaine de dispensaires en France. Le site spa. Asso.fr fournir plus d’informations à ce sujet.

Cette association permet également de payer une consultation à la hauteur de vos conditions de ressources. Elle vise à assurer les urgences pour les chiens et les chats. En cas d’urgent, cette solution propose une aide précieuse surtout qu’elle n’impose pas de tarifs fixes pour les consultations. Pour avoir plus de détails sur cette association, vous pouvez vous informer auprès de votre vétérinaire habituel. L’association, comme son nom l’indique est composé de vétérinaires professionnels.

Parmi les solutions accessibles pour réduire le montant des frais vétérinaires, il y a également cette Fondation assistance aux animaux. Cette fondation a des centres à Marseille, Paris, Nice, Toulon et il est possible de la contacter sur rendez-vous. En choisissant cette association, le maître de l’animal peut voir la facture de ses soins réduite à 70% comparé à l’auscultation classique d’un vétérinaire. La fondation disposant d’un site internet prodigue des soins divers en dehors de la consultation, tels que les radios, les interventions chirurgicales, les tatouages, les vermifuges ou encore les vaccinations. Il n’est pas besoin d’adhérer à cette association, il suffit seulement de prendre un rendez-vous.

On ne le répète jamais assez, l’adhésion à une mutuelle pour animaux permet d’obtenir un remboursement des prises en charges lors de l’accident, la maladie, les opérations chirurgicales de l’animal. Si la cotisation vous rebute, ou vous cherchez à dénicher un assureur moins cher, vous pouvez faire appel à un comparateur mutuelle en ligne. Pour se servir de ces outils, il suffit de taper sur la barre de son navigateur « mutuelle animaux ». Le moteur de recherche vous envoie alors plusieurs pages concernant votre requête. Vous aurez seulement à visiter ces pages et à sélectionner l’offre qui convient le plus à votre budget. Bon à savoir que la plupart de ces assureurs fonctionnent en remplissant un devis. Mais cela ne vous engage pas à se souscrire à la mutuelle. Pour réduire les dépenses vétérinaires, il importe de bien lire les conditions générales de vente du contrat que vous allez choisir. Les détails tels que les cas d’exclusions (maladies non prises en charge), le délai de carence (date de prise à effet du contrat), le délai et le forfait ou pourcentage de remboursement sont autant des éléments à prendre en considération avant de fixer pour un assureur.

Il existe plusieurs associations permettant d’alléger les frais de soins du vétérinaire. Certaines comme les écoles vétérinaires permettent de bénéficier d’une remise jusqu’à 30% du tarif habituel pratiqué par les vétérinaires. La Fondation assistance aux animaux fait mieux car chez cette association, les clients profiteront d’une réduction de tarif et de consultation allant jusqu’à 70%. En cas de problème urgent, vous pouvez également recourir au service de l’Association vétérinaire pour tous. Chacun peut opter pour la solution la plus adaptée à son budget et aux besoins de son animal car certaines de ces associations ne s’occupent pas des interventions plus compliquées. Mais si vous voulez une solution pérenne, l’adhésion à une mutuelle est toujours la solution à recommander. Non seulement, cela vous permet d’offrir un niveau de soin acceptable à votre chien ou chat, mais vous recevrez une partie ou la totalité de vos prises en charge de soins de l’animal dans votre compte bancaire, et ce quelques jours après la visite chez le vétérinaire.