Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Attention aux traitements anti-poux

L’Anses tient à informer pour la deuxième fois les personnes sur les dangers d’une inversion de médicaments pour traiter les poux réservés aux humains et aux animaux.

L’usage d’un médicament contre les parasites pour animaux est formellement interdit pour lutter contre les poux des enfants. Des propriétaires d’animaux de compagnie ayant des enfants victimes de ces parasites optent pur l’utilisation des antiparasitaires de leurs bêtes pour éradiquer le fléau. C’est une solution de facilité très dangereuse.

Devant ce fait, une responsable de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) révèle que jusqu’à maintenant, il est difficile de déterminer précisément à quelle fréquence ces produits pour chats ou chiens sont utilisés sur les humains.

Les forums attribuent des mérites élogieux à l’efficacité des traitements pour animaux

A cause de plusieurs publications qui considèrent que les effets résultant d’un médicament réservé à un usage animal sont intéressants, l’utilisation des produits vétérinaires se propage.

Une mise en garde a déjà été publiée en 2011 et l’Anses a de nouveau fait une publication en 2014, suite à une alerte sur l’usage de produits antiparasitaires pour animaux sur des personnes, sur des enfants notamment. Elle rappelle que l’emploi de ces produits est interdit sur les êtres humains.

Suite à l’absence des études cliniques très approfondies et des résultats concrets sur les produits, il importe d’être vigilant. L’Anses affirme que les produits vétérinaires sont réservés uniquement pour les animaux.

Enfants ou animaux de compagnie, les petites bêtes ne sont pas identiques

Avec les différences caractéristiques entre les parasites humains et ceux des animaux (les poux des animaux ne se transmettent pas aux hommes par exemple), il est inutile de faire usage des antiparasitaires pour animaux pour éradiquer les poux d’un enfant. Scientifiquement, les noms diffèrent : chez les hommes on parle de poux de têtes ou Pediculus humanus capitis), des poux du chien (Trichodectes canis) ou des poux du chat (Felicola subrostratus).

Les poux broyeurs chez le chien ou le chat sont durs à déceler, ils n’ont pas d’ailes et sont logés dans le pelage des animaux. La propagation se fait par rapprochement ou contact direct et ces bêtes peuvent engendrer des picotements ou des plaies causées par les démangeaisons. Les maîtres doivent être attentifs  car les poux peuvent engendrer des infections et une chute de poils.

Informations :

L’assurance santé prend en charge le traitement de notre bête dès le commencement des signes de contamination.

 

Un traitement préventif contre l’envahissement des poux du chien et chat

On peut consulter un vétérinaire qui prescrira un antiparasitaire contre tous les parasites et notamment contre les poux. Des mutuelles pour chien et chat contiennent une clause de prévention permettant de financer le coût d’un médicament antiparasitaire. Il faut faire attention, car donner un médicament vétérinaire à une personne est à éviter et l’inverse aussi.