Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Comment reconnaître un chien ou un chat fiévreux ?

Il n’y a qu’un seul moyen de savoir si son chien ou son chat est atteinte de la fièvre : c’est la prise de température. La température normale du chien et du chat varie de 38 à 39º. La moyenne est fixée à 38,5º. Si la température est inférieure à 38º, on dit que l’animal est en hypothermie. Il est possible que la fièvre chez le toutou soit d’origine différente. Elle peut être provoquée par des infections, des parasites, des réactions à un vaccin, des coups de chaleur, d’insolation, d’empoisonnement ou de présences de toutes autres maladies. Pour déterminer la véritable cause de la fièvre, il est conseillé d’amener le chien chez le vétérinaire pour un diagnostic complet.

Quand un chat est victime d’un stress, cela peut entraîner une hausse de température chez lui. Ce cas se présente souvent quand son maître l’emmène chez le vétérinaire. Pareil pour les chiens, le résultat à la fièvre peut être faussé. Comme le cas où la prise de température est effectué juste après que le chien était longtemps en contact avec un sol froid (carrelage).
Le contexte au moment où la prise de température est effectuée est donc à prendre en compte pour ne pas fausser l’interprétation. Pour s’en sortir de la grande difficulté à prendre la température de ces animaux, les spécialistes de la santé le font d’un geste rapide et sûr. Il convient que le maître l’apprenne et procède de la même façon en cas de besoin.

Avant tout, il serait mieux d’utiliser un thermomètre électronique. Les thermomètres à mercure ne sont pas très pratiques vu que ceux-ci peut se casser facilement. Le plus adéquat serait le thermomètre à extrémité souple et facile à insérer dans l’anus. Premièrement, il faut bien le tenir, ensuite soulever sa queue en évitant de trop tirer dessus puis, insérer de façon délicate l’extrémité du thermomètre. Il est conseillé d’appliquer un peu de savon liquide ou de la vaseline pour que l’insertion soit facilitée et que ça soit plus confortable pour l’animal.

Quand ce sera fini, le thermomètre électronique émettra des sons (bip) qui signifie que celui-ci peut être enlevé pour voir la température indiquée. En général, pour ce type de thermomètre, il faut rajouter quelques degrés au résultat affiché, selon la notice. Il est à savoir que les thermomètres utilisés fréquemment chez les enfants, particulièrement (ceux sur le front et dans l’oreille) ne conviennent pas aux animaux. Cependant, des thermomètres auriculaires sont conçus spécialement pour les animaux et sont disponibles sur le marché. Il en existe d’autres à infrarouges.

Le chien ou le chat doit avoir droit à sa petite trousse de soins, comprenant un thermomètre. Celle-ci peut s’acheter au moyen du forfait prévention compris dans quelques formules d’assurance santé animale (mutuelle pour chien, mutuelle pour chat). Il n’est pas nécessaire de faire une prise de température à plusieurs reprises dans la journée. Mais si un doute s’impose concernant la température de l’animal ou son état, il ne faut pas hésiter de se rendre chez son vétérinaire.

Comme les humains, le chien peut avoir de la fièvre. Il existe plusieurs critères permettant de conclure que le toutou est fiévreux. Avant tout, sa chaleur corporelle s’élevait à 39°C ou plus lors de la prise de température par voie rectale. En plus, divers symptômes apparaissent chez le chien. Ce dernier peut avoir une accélération de la respiration, une perte d’énergie, des tremblements, un nez chaud et sec, des vomissements ou encore des diarrhées. Il existe quelques précautions que le propriétaire peut réaliser afin de soulager la fièvre de son toutou :

  • Il lui est avant tout conseillé d’installer le chien malade dans un endroit tranquille et confortable pour qu’il puisse bien se reposer.
  • Pour abaisser la température du toutou, on peut le baigner dans une eau tiède, de le rafraîchir ensuite à l’aide d’un gant de toilette bien humide et enfin de l’essuyer avec une serviette ou un sèche-cheveu. Une autre méthode consiste à placer des glaçons sur les coussinets des pattes arrière.
  • Il est possible que le chien fiévreux soit déshydraté. Ainsi, il faut lui mettre constamment à disposition quelque chose à boire. Afin de le motiver à plus se désaltérer, le propriétaire peut lui faire un petit bouillon de légumes.


Si la fièvre persiste toujours après avoir adopté toutes ces mesures, il est recommandé d’amener le chien chez le vétérinaire. Ce dernier est le seul professionnel possédant les connaissances suffisantes pour prescrire les traitements adéquats pour le toutou. Ainsi, il faut éviter de donner des médicaments comme l’aspirine ou encore le paracétamol au chien fiévreux sans l’avis de ce spécialiste.