Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

En quoi une assurance chien est-elle utile ?

L’assurance chien est apte à intervenir en cas de problème de santé. Son champ de travail s’étend de l’hospitalisation, des frais de vétérinaire jusqu’aux interventions chirurgicales. Dans le cas où le chien se trouve à agresser ou mordre quelqu’un, le maître bénéficie également d’une protection. Les assurances s’efforcent de proposer des garanties riches en option à prix accessible.

Vu les innombrables offres d’assurances chien qui envahissent le marché actuellement, il devient difficile de discerner celle qui pourrait convenir à son animal, et pire encore, de faire son choix. Cependant, les formules et les garanties proposées par les compagnies d’assurances sont diverses, de façon à ce que tous les clients puissent trouver celles adaptées à leurs moyens financiers et l’état de santé de leur chien. Pour la recherche, il est conseillé de faire appel à des sites de comparateur d’assurances, disponibles sur Internet, afin d’avoir un aperçu sur les devis et les formules qu’offrent les assureurs. Le plus important serait de bien prendre le temps de confronter les offres avant de souscrire à un quelconque contrat d’assurance. Ainsi, le souscripteur peut avoir la certitude d’avoir choisi l’offre la plus adaptée aux besoins de son compagnon.

Avant de passer à la signature d’un contrat d’assurance chien, il est conseillé de bien comprendre les clauses du contrat concernant les garanties qui y sont mentionnées :

  • Une mutuelle chien couvrira en partie ou en totalité les frais de vétérinaire ainsi que certaines autres dépenses engendrées par les soins du chien en question.
  • La garantie prévention est destinée à prendre en charge les dépenses liées aux éventuelles vaccinations du chien.
  • Avec la garantie décès, le propriétaire bénéficie d’une indemnité en cas de décès de son chien
  • Pout tout cas d’accident qui pourrait survenir, la garantie accident est tenue de prendre en charge tous les frais y afférents.
  • Pour finir, un service d’assistance est proposé. Il s’agit de conseiller le maître à propos de l’alimentation adéquate, les démarches à suivre en cas de perte du chien, des contacts de toiletteurs ou des vétérinaires.

Pour les propriétaires de chien estimé “dangereux”, l’adhésion à une assurance responsabilité civile s’avère une obligation, ceci est exigé par la loi du 20 juin 2008. Avec cette formule, ces derniers peuvent bénéficier d’une protection sur les dommages en cas d’agression du chien sur autrui. Dans le cas où le propriétaire dispose déjà d’un contrat d’assurance multirisque habitation, ce dernier peut demander à étendre ses garanties en y ajoutant la garantie responsabilité civile. De ce fait, le chien peut bénéficier d’une couverture, à condition que celui-ci fasse partie de la deuxième catégorie (chien de garde ou de défense).

En ce qui concerne les chiens de première catégorie (chien d’attaque), il faudrait que le propriétaire pense à souscrire une assurance spécialisée puisque ces derniers ne sont pas admis dans les assurances proposant un contrat multirisque habitation.

Souscrire à une assurance santé pour chien est désormais incontournable pour les maîtres. Sans être obligatoire, ce type de prestation a le vent en poupe. Elle séduit notamment par sa facilité et sa modicité, mais aussi pour son côté pratique dans la prise en charge des animaux de compagnie. Mais attention, aussi nécessaire que soit une assurance chien, elle ne s’adresse pas à toutes les boules de poils. Il y a entre autres des restrictions d’âges à respecter.

Des offres qui commencent vers 2 ou 3 mois
La majorité des assureurs ne proposent un contrat de couverture que pour les chiens de 3 mois minimum. Il y a bien évidemment quelques exceptions à la règle qui acceptent les chiots de 2 mois. Tout dépend aussi de votre race de chien. Il convient en tous les cas d’assurer le plus tôt possible votre animal de compagnie. Et pour cause, c’est justement dans leur jeune âge que les chiots se blessent le plus souvent. Ce qui nécessite une prise en charge optimale.

Quel est l’âge limite d’une assurance chien ?
En règle générale, les chiens ne peuvent plus être assurés au-delà de 10 ans. Et pour cause, les vieux chiens présentent un peu plus de risque que les jeunes. Et pour cause, non seulement ils tombent plus souvent malades. De plus, les traitements disponibles pour les aider sont plus coûteux et plus complexes. Ce qui fait hésiter les assureurs. Il est également à noter que plus votre chien avance en âge, plus les primes seront importantes. Outre le profil de votre animal, sa race, ses antécédents médicaux et bien d’autres seront pris en compte par les prestataires pour calculer le coût de votre assurance. D’où l’importance aussi passée par une simulation avant de comparer les offre.